> >

[] [ ]

Des manifestants empchent la tenue du meeting de Sellal Bjaia

(Tags)
 
Emeutes Bjaa contre le 4e mandat Emir Abdelkader 0 2014-04-06 04:02 PM
Annulation du meeting de Sellal Bejaa : Ractions Emir Abdelkader 0 2014-04-05 10:51 PM
Le meeting de Sellal Bjaia annul, la police tire des gaz lacrymognes Emir Abdelkader 0 2014-04-05 03:30 PM
Incident au cours du meeting pro Bouteflika Marseille Incident au cours du meeting pro Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-31 01:12 PM
le lobbying marocain entrave la tenue d'un rfrendum au Sahara occidental Emir Abdelkader 0 2013-07-09 03:39 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Des manifestants empchent la tenue du meeting de Sellal Bjaia

Des manifestants empchent la tenue du meeting de Sellal Bjaia : La dmocratie cible




Des manifestants ont tent dans la matine dhier dempcher le droulement du meeting de Abdelmalek Sellal, directeur de campagne du candidat indpendant Abdelaziz Bouteflika la maison de la culture de Bejaia, celui-ci a prcis, que lannulation du meeting trouve sa raison dans la prservation de la scurit et rien dautre.
Vous avez vu ce qui s'est pass et ce qu'est la signification de la dmocratie chez certains , a-t-il soulign ajoutant : Notre politique est claire, elle est contre lutilisation de la violence, lexclusion et la marginalisation.
M. Sellal, qui s'est enquis de l'tat des journalistes l'ayant accompagn pour couvrir l'vnement, a affirm que l'extrmisme n'a pas sa place dans notre pays, parce que la politique du prsident-candidat Bouteflika appelle au bien de tous. Je suis convaincu que le peuple algrien fait la distinction entre le bon grain et l'ivraie , M. Sellal a remerci les habitants de Bejaia venus en force assister au meeting regrettant cet incident. Les habitants de Bejaia ont tmoign vraiment de leur sens du civisme, de la culture et de leur attachement leur pays a-t-il dclar, affirmant que le travail se poursuivra jusquau bout et que le peuple algrien est conscient de ce qui est bien pour lui. Notre cur est toujours ouvert tout le monde , a-t-il soulign. Il a tenu rassurer par la mme occasion que le meeting prvu aujourdhui Tizi-Ouzou sera maintenu et que rien ne lempche daller de lavant.
Avant de prendre l'avion, M. Sellal a rencontr une dlgation de personnes venues assister au meeting qui lui ont prsent les sincres regrets au nom des habitants de la wilaya de Bejaia pour ce comportement infrieur aux traditions et la culture des Bjaouis, en lui tmoignant galement de leur soutien au candidat Bouteflika.
Il est par ailleurs noter que toutes les conditions taient runies pour le droulement du meeting la maison de la culture de Bejaia avec une forte prsence dans la salle, si ce nest quun groupe de manifestants a empch ce droulement en agressant les partisans, les forces de lordre et les journalistes la sortie.
Assembls le long du mur denceinte de la maison de la Culture et sur les trottoirs avoisinants, les manifestants ont exprim tue-tte leur opposition la tenue de la prochaine lection prsidentielle, avant de bloquer le mouvement des personnes entrant ou sortant de lenceinte culturelle. Deux confrres ont t lgrement blesss, ainsi que deux policiers. Un vhicule en stationnement aux abords de lesplanade a t brl.
Ces actes condamnables ont t rejets par les diffrents mouvements et citoyens de cette wilaya qui ont essay dappeler les manifestants au calme. Toute la circulation automobile hauteur de ce quartier nvralgique a t perturbe et des bouchons inextricables sont apparus dans lensemble des quartiers avoisinants. Les journalistes nont d leur salut qu lintervention des forces de lordre, qui ont russi les faire sortir ainsi que la dlgation accompagnant M. Sellal, et les transporter vers laroport do ils ont regagn Alger.
K. A. A.
------------------------------
Le SNJ dnonce l'agression des reprsentants des mdias
"Des confrres de l'ENTV (Tlvision nationale publique Ndlr) et de la chane de tlvision prive Ennahar TV, chargs d'assurer la couverture mdiatique du meeting que devait animer le reprsentant du candidat Abdelaziz Bouteflika Bjaa, ce samedi, ont t srieusement malmens et agresss", a dplor le SNJ dans un communiqu.
A ce effet, le syndicat national des journalistes a fait part de son "entire solidarit" avec les journalistes agresss et dnonc cet acte "injustifiable", esprant que de tels incidents ne se reproduiront plus.

La maison de la culture incendie
Les meutes dclenchs hier midi au niveau de la maison de la culture de Bejaia par un groupe dopposants au quatrime mandat du prsident sortant aprs avoir annul le meeting du directeur de campagne du candidat indpendant Abdelaziz Bouteflika se sont poursuivies sans relche jusqu'en dbut de soire. Le groupe de manifestants a incendi 18 heures la maison de la culture et un lot de matriel informatique, de musique a t vol par les manifestants. Dehors plusieurs manifestants couraient dans tous les sens en emportant des micros, des guitares et dautres objets drobs dans lenceinte de la maison de la culture o des flammes apparaissent et une colonne de fume montait vers le ciel. Il va sans dire que lobjectif de ces fauteurs de trouble nest pas uniquement dempcher un meeting mais de dtruire une institution de lEtat ouverte au profit de la jeunesse ; plusieurs bureaux ont t saccags et galement incendis.
M. Laouer
------------------------------
Annulation du meeting
Une sage dcision affirme la direction de campagne
La direction de campagne du candidat Abdelaziz Bouteflika a qualifi, dans un communiqu, de "sage", la dcision prise par le directeur de campagne, Abdelmalek Sellal, d'annuler son meeting programm hier matin Bejaia. "Abdelmalek Sellal, directeur de la campagne du candidat Abdelaziz Bouteflika, a d, ce jour 5 avril 2014, annuler le meeting populaire qui devait se drouler ce matin Bejaia du fait d'un attroupement hostile et violent autour de la maison de la culture, lieu o tait programm le meeting", a indiqu la direction de campagne dans un communiqu. M. Sellal "a pris cette sage dcision afin de prserver les citoyens de Bejaia d'une manifestation de violence dont les artisans n'taient autres que les fascistes tenants du boycott, Barakat, seconds par leurs nervis du MAK (NDLR : Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie, non reconnu)", a expliqu la mme source. Le communiqu a prcis que les agresseurs attroups autour de la salle de la maison de la culture, brandissant des pancartes contre les lections, "se sont servis de projectiles agressant des citoyens et blessant policiers et journalistes, dont un a eu le bras fractur". "Ces groupuscules fascistes, dfaut d'obtenir de la part des citoyens algriens l'coute qu'ils attendent et qu'ils n'auront jamais, sont manifestement monts de plusieurs crans dans leur action d'appel au boycott, prfrant parler un langage antidmocratique, celui de la violence, de l'intolrance et du non-respect de la diffrence d'opinion", a regrett la mme source. La direction de campagne du candidat Abdelaziz Bouteflika a rappel avoir dj dnonc, dans un communiqu antrieur, toutes les formes de violence qui ont cibl les meetings tenus par les reprsentants du candidat Abdelaziz Bouteflika, et appel la raison "les instigateurs de cette violence, tout en prcisant que l'thique politique qui guide constamment la dmarche restera fidle au message adress par le Prsident la veille de la campagne, afin de faire de cette lection une grande fte pour tous les Algriens".

------------------------------
Mme Hanoune : Une drive dangereuse et inacceptable
La secrtaire gnrale du Parti des travailleurs (PT) Louisa Hanoune, a qualifi l'empchement de la tenue d'un meeting Bejaia de Abdelmalek Sellal, directeur de campagne du candidat Bouteflika, par des manifestants de "drive dangereuse et inacceptable". "Je suis profondment touche pas ces informations. Je viens de discuter avec les responsables du parti (PT) pour en savoir plus", a-t-elle dclar la presse. "Cela ne ressemble pas aux habitants de la wilaya de Bejaia qui ont une tradition dmocratique", a-t-elle ajout. "C'est le systme du parti unique qui a priv le peuple du droit de l'expression libre, car chacun est libre d'exprimer son opinion mais dans le respect et sans que cela risque de nous entraner vers le drapage", a-t-elle mis en garde. "Nous ne pouvons pas au nom de la dmocratie et de l'opposition recourir aux pratiques plus dangereuses que celles du parti unique". La secrtaire gnrale du parti a, dans ce contexte, condamn "l'agression des journalistes chargs de couvrir le meeting de M. Sellal, estimant que ces derniers taient face "un dfi historique".

------------------------------
La CNSEP condamne lusage de la violence et annonce la tenue dune runion
M. Fateh Boutebik, prsident de la Commission nationale de surveillance de llection prsidentielle, a anim un point de presse, hier, Alger, dans lequel il a vivement condamn les incidents dplorables qui se sont produits Bejaia, entranant lannulation du meeting de M. Abdelmalek Sellal, directeur de campagne du candidat indpendant Abdelaziz Bouteflika. A cette occasion, M. Boutebik a dplor ces violences, les qualifiant d'"inadmissibles et contraires aux pratiques dmocratiques", appelant lensemble des concerns, faire preuve de civisme et de sagesse, d'viter tout dbordement et toute forme d'extrmisme. Il a ensuite prcis qu'"aucun rapport officiel n'a t tabli, pour le moment, sur ces vnements", en ajoutant que la CNSEP a charg un de ses reprsentants pour suivre cette affaire de prs. Il a conclu que la commission quil prside tiendra aujourdhui une runion ce sujet et statuera sur la suite donner ce problme qui vient perturber la campagne lectorale aprs les incidents qui sont survenus Djelfa et Blida. Pour sa part, M. Belkacem Sahli, reprsentant du candidat indpendant Abdelaziz Bouteflika la CNSEP, a dclar que la campagne lectorale vient de connatre un tournant dangereux, aujourdhui, aprs les agressions verbales dont ont t victimes dernirement les reprsentants du candidat en France, Blida et Bordj Bou Arrridj. Nous condamnons fermement ces incidents, et nous souhaitons que les autres candidats llection prsidentielle en fassent de mme , a-t-il soulign en dplorant cet gard les dommages subis par les forces de lordre et les reprsentants de la presse nationale, venus couvrir ce meeting lectoral. Sans jeter la pierre quiconque, M. Sahli a affirm que ces actes contraires nos traditions et aux pratiques dmocratiques semblent prmdits avant dappeler les parties concernes laisser les citoyens suivre normalement la campagne lectorale pour pouvoir faire leur choix souverain le 17 avril 2014.
Mourad A.
------------------------------
La direction de la communication du candidat Bouteflika condamne
La direction de la communication du candidat la prsidentielle 2014, Abdelaziz Bouteflika, a condamn hier Alger les "actes d'agression" commis par des citoyens Bejaia.
"Suite aux actes d'agression commis par des groupuscules fascistes comportant parmi eux des lments de Barakat et du Mak (Mouvement pour l'Autonomie de la Kabylie, non reconnu-NDLR-) contre les citoyens de Bejaia, journalistes ainsi que la dlgation accompagnant le directeur de campagne et reprsentant du candidat Abdelaziz Bouteflika, nous condamnons avec fermet ces agissements et dnonons leurs auteurs", a soulign le directeur de campagne du candidat Bouteflika, Abdessalam Bouchouareb l'APS.
Les auteurs de ces actes "semblent s'inscrire dans un agenda qui ne correspond nullement aux agendas politiques des Algriens jaloux de leur pays et dmocratiques", a-t-il dit.
M. Bouchouareb a encore prcis que la direction de campagne du prsident-candidat Abdelaziz Bouteflika a "vit de tenir le meeting de Bejaia afin de prserver et protger la population, les journalistes ainsi que les membres de sa dlgation". "Nous mettions en garde il y peine quelques jours contre ce genre de drives, dans un communiqu o nous prcisions par ailleurs que rien ne nous pousserait nous dpartir de l'thique politique dans laquelle nous nous inscrivons par fidlit l'esprit de notre candidat", a-t-il rappel. M. Bouchouareb a conclu que "ces actes intolrants des auteurs de cette violence qui prtendent porter des revendications dmocratiques sont l'antinomie mme de la dmocratie puisqu'ils empchent d'autres citoyens de s'exprimer".

----------------------------
Le Front El-Moustakbal condamne
Le charg de la communication au niveau de la direction de campagne du candidat du Front El-Moustakbal, Abdelaziz Belad, Ahmed Bensebane a condamn l'agression dont taient victimes des citoyens venus prendre part au meeting que devait animer hier Bejaia, Abdelmalek Sellal directeur de campagne du candidat Abdelaziz Bouteflika.
"Nous condamnons toute forme de violence entre Algriens", a dclar M. Bensebane l'APS ajoutant que "tout citoyen est en droit d'avoir un avis politiquement diffrent, qu'il soit pour ou contre le boycott ou mme partisan d'un quelconque candidat".
Il a, en outre, insist sur la ncessit de "cesser de revendiquer nos droits au dtriment de ceux des autres", affirmant que l'agression qui a eu pour cible, hier Bejaia, les participants un meeting et des journalistes "est une attitude irresponsable et inacceptable pour le Front El Moustakbal". Enfin, M. Bensebane a soulign la ncessit d'instaurer un dialogue entre Algriens, souhaitant un prompt rtablissement tous les blesss.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Des manifestants empchent la tenue du meeting de Sellal Bjaia




02:27 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,