> >

[] [ ]

OPPOSITION AU 4e MANDAT Chronologie dune protesta

(Tags)
 
Lopposition musele Emir Abdelkader 0 2014-03-13 02:40 PM
Le dilemme de lopposition Emir Abdelkader 0 2014-03-04 02:52 PM
Lannonce de la candidature de Bouteflika pour un quatrime mandat laisse lopposition sans voix Emir Abdelkader 0 2014-02-23 10:30 PM
Protesta du 23 fvrier : le Satef se dit non concern Emir Abdelkader 0 2014-02-19 10:01 PM
Lopposition de Mdine un 4e mandat est un cran de fume Emir Abdelkader 0 2014-02-14 06:18 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool OPPOSITION AU 4e MANDAT Chronologie dune protesta

OPPOSITION AU 4e MANDAT
Chronologie dune protesta




Ds lannonce de la candidature officielle du Prsident-sortant, Bouteflika, les opposants au 4e mandat et de manire gnrale au systme en place depuis 15 ans, sont sortis dans la rue afin dexprimer leur colre. Les vnements de ce samedi Bjaa o le meeting prvu par le clan Bouteflika a t annul cause du rassemblement massif des Bjaouis, laisse entrevoir une monte en puissance et incontestable du ras-le-bol de la population envers ces lections prsidentielles perues comme une mascarade. Un retour sur un mois de mars, marqu par la contestation lectorale, simpose.

Abdelmalek Sellal qui avait prvu danimer ce samedi un meeting Bjaa, na pu accder la salle. Prs dun millier de personnes ont manifest contre sa venue.
De violents affrontements entre les forces de lordre et les manifestants ont eu lieu. Cest lvnement le plus violent qui sest droul depuis lannonce de la candidature de Bouteflika et des premiers rassemblements contre le 4e mandat. Le premier rassemblement contre le 4e mandat avait eu lieu le 24 fvrier devant lUniversit de Bouzarah. Ce rassemblement intervenait deux jours aprs lannonce de la candidature de Bouteflika par Sellal Oran.
Ces mmes militants avaient dcid de revenir la charge, rassemblement organis devant la Facult centrale le 1er mars.
La police avait procd de manire muscle de nombreuses interpellations, plus dune centaine de personnes arrtes. Le 4 mars, lendemain du dpt officiel de la candidature de Bouteflika, le mouvement Barakat, cr le 1er mars, se rassemble devant le Conseil constitutionnel.
Le jeudi 6 mars, un nouveau rassemblement Barakat est tenu devant la Facult centrale. La police a encore une fois excessivement rprim et procder 214 arrestations.
Le 9 mars, ce sont les gardes communaux qui marchent Bouira, Bjaa et Tizi-Ouzou. Au-del de leurs revendications socioprofessionnelles, ils ont dit non un quatrime mandat de Bouteflika.
Viennent ensuite, les tudiants, sortis le 10 mars, Bjaa, pour exprimer leur opposition. Ils taient plusieurs centaines dtudiants prendre part la marche au dpart du campus universitaire dAboudaou vers le sige de la wilaya. Le 12 mars, le pouvoir ragit en sattaquant une chane de tlvision prive pour avoir diffus une mission critiquant Bouteflika.
La Gendarmerie nationale avait perquisitionn le sige de la chane satellitaire ALATLAS TV qui, depuis, est interdite dantenne. La censure ne sarrte pas l, cest au tour de lmission Systme DZ de se voir interdit dantenne aprs stre moqu du clip en soutien Bouteflika.
Dans cette mouvance de contestations, les boycotteurs avaient investi la place publique le 12 mars.
Des personnalits politiques de diffrents partis et mouvances, cernes et mme bouscules par un important dispositif policier, proximit du monument des Martyrs d'Alger. La coordination nen restera pas l, ces membres avaient appel, un meeting le vendredi 21 mars. Aprs ce 21 mars, le pouvoir change de mthode, ni rpression ni arrestation, les rassemblements seront autoriss.
Brves, plus ou moins fournies, les manifestations se sont donc multiplies en Algrie, depuis lannonce officielle de la candidature de Bouteflika.
Aprs le rassemblement des boycotteurs, de Barakat et des tudiants Bjaa, le 22 mars, cest au tour des Chaouis dinvestir la rue. Des milliers de participants, issus de diffrents horizons avaient pris part au rassemblement.
Entre les diffrents meetings pro-Bouteflika perturbs voire annuls et face aux manifestations de plus en plus nombreuses, massives et violentes, le pouvoir reste sourd. Il est se demander ce quil adviendra du pays aprs le 17 avril.

S. G.


 

()


: 1 ( 0 1)
 

OPPOSITION AU 4e MANDAT Chronologie dune protesta




03:17 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,