> >

[] [ ]

Ce quattendent les partenaires de lAlgrie du prochain prsident

(Tags)
 
Les Europens attendent que lAlgrie reste un fournisseur dnergie sr et scuris Emir Abdelkader 0 2014-04-07 02:29 PM
Algrie - Les partisans du prsident-candidat Abdelaziz Bouteflika malmens Bejaa Emir Abdelkader 0 2014-04-05 10:39 PM
Algrie-Tunisie : M. Sellal reu par le prsident tunisien Emir Abdelkader 0 2014-02-09 11:10 AM
Algrie-Tunisie : Sellal reu par le prsident tunisien Moncef Marzouki Emir Abdelkader 0 2013-12-30 02:11 PM
Algrie : Quelles chances Sad Sadi a-t-il de devenir prsident ? Emir Abdelkader 0 2013-10-07 03:20 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Ce quattendent les partenaires de lAlgrie du prochain prsident

Ce quattendent les partenaires de lAlgrie du prochain prsident

Le respect des engagements dabord

Entre Europens et Amricains, la prochaine lection en Algrie ne serait pas dun intrt conomique gal.


Pour autant, cette divergence peut-elle les amener jusqu se positionner diffremment face au dpart ou le maintien du Prsident sortant. Lancien diplomate, Abdelaziz Rahabi, ne le pense pas. Selon lui, la position des uns et des autres ne se dtermine pas uniquement par rapport des considrations conomiques, dautant plus que tous les candidats la prsidentielle, mis part la rgle des 49/51, ont sensiblement le mme programme conomique. Ensuite, il y a la crdibilit de lEtat qui entre en jeu dans les relations entre les pays et pour cela quel que soit le prochain Prsident, il respectera les engagements pris par son prdcesseur, cest une rgle et cela dtermine pour beaucoup nos revenus, notamment en ce qui concerne les fournitures de gaz et de ptrole.
Avec lUnion europenne, lAlgrie sest aussi engage pour le dmantlement tarifaire dans le cadre de laccord dassociation. Donc, nos engagements conomiques et commerciaux ne risquent pas dtre altrs lissue de la prochaine lection, estime lancien ambassadeur. Dans le rapport dune mission parlementaire franaise en Algrie publi en octobre dernier, le prsident de la mission, Axel Poniatowski, exprimait toutes les attentes conomiques de la France quelques mois de lchance prsidentielle. Le pays est bloqu, notait-il. Le blocage se manifeste par une lgislation contraignante.
Les entrepreneurs privs sont responsables civilement mais aussi pnalement. Ladministration est toute puissante et tatillonne. Il y a un contrle des changes rigoureux. Le recours au crdit et aux banques est quasiment inexistant. Et en plus, on ne veut pas des investissements trangers comme avec la loi 51/49, qui dcourage considrablement les investisseurs trangers qui nont plus la matrise de leurs projets. Le rapport se demandait si le scrutin venir permettra llection dune personnalit qui sera mme dimpulser les rformes ncessaires, sans doute pas uniquement pour le peuple algrien. Pour les Europens, explique Cherif Dris, docteur en sciences politiques, lintrt cest quil y ait un Prsident qui prserve leurs intrts, cest--dire leur assure un environnement propice au commerce et linvestissement et garantisse une stabilit politique, institutionnelle et surtout lgislative.
Quant aux Etats-Unis, lancien diplomate pense que lAlgrie est un facteur stabilisant dans la rgion et cest un pays qui a les moyens humains et financiers et lexprience pour lutter contre le terrorisme. Ce qui intresse les Amricains en premier lieu cest que le pays soit stable, fort et assure sa mission de lutte contre le terrorisme, ensuite quil ny ait pas de troubles en Algrie, mais pour cela il faut aussi quil y ait des lections transparentes et acceptables.

Safia Berkouk






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ce quattendent les partenaires de lAlgrie du prochain prsident




04:24 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,