> >

[] [ ]

Condamnation et rprobation unanimes

(Tags)
 
Benflis et lex-FIS : sur les rseaux sociaux, les internautes entre condamnation et mfiance Emir Abdelkader 0 2014-04-03 05:34 PM
Profanation de lemblme national Casablanca : Une condamnation pour atteinte une proprit pri Emir Abdelkader 0 2013-11-30 02:46 PM
La condamnation par les États-Unis de lusage des armes chimiques ne sapplique pas Isral Emir Abdelkader 0 2013-09-21 04:39 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Condamnation et rprobation unanimes

Incidents de Bejaia : Condamnation et rprobation unanimes




Les ractions instantanes des candidats llection prsidentielle, celles des partis politiques et des membres de la socit civile, du mouvement associatif, sans oublier les larges franges de nos concitoyens, lgard des incidents regrettables qui ont maill le meeting prvu Bejaia par le directeur de campagne
du candidat Bouteflika, M. Sellal, ont tt fait de se manifester, vhiculant un net rejet de toute forme de violence et de drives pouvant porter prjudice un droulement dmocratique, apais et conforme aux rgles de la biensance et du respect des opinions dautrui.

Incendie de la maison de la culture
Un acte de vandalisme nuisible la culture locale
Une image dsolante, des bureaux saccags, limmobilier calcin, une faade noircie par les flammes, la maison de la culture a subie les affres dacte de vandalisme injustifiable. Hier matin, le personnel de cette institution tait stupfiait par lampleur des dgts. Cette institution de culture qui quatre jours avant, tait trs frquente par des jeunes a la recherche de loisirs avec ses ateliers de musique, thtre, informatique et bibliothque ne servira plus cette jeunesse dont une partie delle est passe a lacte pour incendier les locaux et piller le matriel, car elle a t bien influence par des cercles qui ne veulent pas que la wilaya spanouissent.
La directrice de la maison de la culture, Mme Gaoua Salima, est trs afflige par ce qui est arriv ses structures. Elle qui na jamais cess duvrer inlassablement pour quiper ces ateliers et mettre au profit de cette jeunesse tous les moyens pour les divertissements et lacquisition du savoir. Un matriel sophistiqu coup de milliards est parti en fume ou tout simplement pill. Cest dsolant, les deux tages ont t pill par les meutiers. Cest tout les efforts consentis qui sont partis en fume en quelques minutes souligne Mme Gaoua. En effet, la maison de la culture o devait se drouler le meeting de M. Sellal, le directeur de la campagne du candidat libre Abdelaziz Bouteflika, samedi matin avait programm pour toute la semaine les meetings des autres candidats llection prsidentielle. La population de Bejaia a condamn cet acte de vandalisme qui ne reflte gure lhospitalit des Bejaouis. M. Sad, du mouvement associatif dira Ce nest pas de notre culture de sattaquer a cette institution qui a fait la fiert de la wilaya.
Que les gens qui sont contre cette lection ou le quatrime mandat sexpriment librement et pacifiquement. La dmocratie a ses limites. Plusieurs personnes interroges sont contre ces actes qui nhonore pas la culture locale de la wilaya.
M. Laouer
----------------------
Benflis appelle au respect de la libert dexpression en toute circonstance
Le candidat indpendant l'lection prsidentielle, Ali Benflis, a appel hier Batna peu avant son dpart vers In Salah (wilaya de Tamanrasset) o il a anim un meeting, au respect de la libert d'expression en toute circonstance, prcisant que cette valeur constitue la pierre angulaire de son projet de renouveau national. M. Benflis sest exprim dans une dclaration la presse en raction aux incidents survenus samedi Bejaia o M. Abdelmalek Sellal, directeur de campagne du candidat indpendant, Abdelaziz Bouteflika, devait tenir un meeting lectoral. Je regrette que cette campagne se droule dans ce climat tendu. Je dois dire que rien n'a t fait jusque-l pour que tout se droule dans la srnit et l'apaisement, a indiqu M. Benflis. Il faut surtout se garder de lancer des accusations infondes et des propos irresponsables qui ne sont, en fait, qu'une fuite en avant, a soulign le candidat. M. Benflis a souhait que la fin de la comptition lectorale fasse prvaloir le dbat d'ides et la confrontation de programmes afin que le peuple puisse librement et sereinement choisir le projet qu'il juge mme de rpondre ses inspirations. Je me suis, pour ma part, interdit de rpondre aux accusations graves dont j'ai fait l'objet dans certains supports mdiatiques en leur opposant une dmarche constructive et en tant toujours une force de proposition, a conclu le candidat.
APS
----------------------
Touati regrette les incidents
Le prsident du Front national algrien a dit regretter hier Blida les incidents de samedi Bejaia o des journalistes ont t agresss et le meeting de M. Sellal, directeur de campagne du candidat Bouteflika, empch. Je regrette les incidents car ils portent atteinte la dmocratie et la libert de la presse en Algrie, a-t-il indiqu lors dun meeting populaire rgional anim la maison de la culture Djilali-Bounama de la ville de Blida. Quel est le tort de ces journalistes pour quils soient agresss, faisant observer que ce sont des hommes de la presse dont le gagne-pain consiste informer et clairer lopinion publique. Il est vrai quil y a des gens Bejaia et ailleurs qui sopposent un quatrime mandat conscutif du candidat Bouteflika, a ajout M. Touati, estimant cependant que ce nest pas en sattaquant la presse quils empcheront le Prsident Bouteflika de prtendre sa propre succession .
APS
----------------------
Fawzi Rebane dnonce
Le candidat du parti Ahd 54 la prsidentielle, a dnonc hier Sidi Bel-Abbs les incidents enregistrs samedi Bjaa, qui ont empch la tenue du meeting de M. Abdelmalek Sellal, directeur de campagne du candidat indpendant Abdelaziz Bouteflika. Lors d'un meeting organis dans la salle omnisports Adda-Boudjlal, Rebane a regrett de tels incidents et a assur de son soutien les journalistes, dont plusieurs ont t agresss durant ces incidents. Les journalistes tabasss taient sur les lieux juste pour accomplir leur devoir, a-t-il dit, ajoutant que ce sont nos enfants. Les journalistes et la police sont nos enfants, que vous le vouliez ou non. Il y a d'autres mthodes d'exprimer son mcontentement. Je suis en colre, mais j'ai prfr le militantisme comme moyen d'expression pacifique, a-t-il dit. Il s'est, par ailleurs, interrog comment le peuple n'affiche pas sa colre lorsqu'il voit des membres du gouvernement utiliser des biens de l'Etat et pitiner les lois de la Rpublique en faveur du prsident sortant. Pour autant, il a dnonc la manire choisie par les jeunes de Bjaa pour exprimer leur colre et les a appels suivre la voie du militantisme pour exprimer leurs opinions. Enfin, il a vivement critiqu le traitement partial des tlvisions prives de la campagne lectorale des candidats cette prsidentielle.
APS
----------------------
LANR exprime son indignation
Le parti de l'Alliance nationale rpublicaine (ANR) a exprim, dimanche, son indignation suite aux incidents survenus samedi Bjaa o Abdelmalek Sellal, devait animer un meeting la maison de la culture, indiquant que de tels agissements sont trangers aux rgles lmentaires de la pratique dmocratique. Dans un communiqu, dont l'APS a reu une copie, l'ANR se dit indigne et scandalise face des comportements trangers au us et l'thique du peuple algrien, notamment les habitants de Bjaia connus pour leur haute moralit et leur hospitalit, et contraires au rgles lmentaires de la pratique dmocratique et de citoyennet. Le parti a exprim sa solidarit avec les victimes parmi les agents de l'ordre qui ont pay, lors des annes 1990, un lourd tribut pour sauver la Rpublique de l'extrmisme ainsi que les journalistes qui militent pour permettre au citoyen d'exercer son droit l'information. Cette escalade dangereuse doit tre dnonce par toutes les parties concernes par l'chance lectorale, notamment les candidats dont l'empchement d'aller la rencontre des citoyens contrarie le bon droulement de la campagne lectorale et prive les citoyens de leur droit prendre connaissance des diffrents programmes proposs, estime l'ANR, qui salue la dcision sage d'Abdelmalek Sellal d'annuler le meeting pour viter tout drapage, souligne que ces agissements rprhensibles n'entameront en rien la dtermination du candidat du parti, Abdelaziz Bouteflika, qui symbolise le renforcement de la stabilit et la conscration de la dmocratie loin de tout extrmisme.

APS






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Condamnation et rprobation unanimes




02:20 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,