> >

[] [ ]

Les sparatistes et les milices font plier Tripoli

(Tags)
 
43 morts et 400 blesss tripoli : Colre des Libyens contre les milices Emir Abdelkader 0 2013-11-17 02:04 PM
Libye: mine par les milices, Tripoli s'apprte enterrer ses morts Emir Abdelkader 0 2013-11-16 02:14 PM
Libye : affrontements entre milices Tripoli Emir Abdelkader 0 2013-11-08 06:24 PM
La Libye fragilise par ses milices Emir Abdelkader 0 2013-10-11 03:20 PM
Soundous : quand le charlatanisme fait plier la justice ! Emir Abdelkader 0 2013-01-06 04:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les sparatistes et les milices font plier Tripoli

Les sparatistes et les milices font plier Tripoli




Louverture progressive des quatre ports ptroliers bloqus ne constitue quune partie du compromis obtenu.


Tunis
De notre correspondant

Avec la leve du blocus des ports de Zouitina et Al Horriga dans lEst libyen et la remise de leur direction portuaire aux autorits centrales depuis dimanche dernier, laccord conclu entre le gouvernement libyen et les sparatistes de Barga est certes entr en application. Toutefois, les observateurs sinterrogent sur les cots politique et financier dudit accord. Il a fallu la validation explicite, avant-hier soir, par le ministre libyen de la Justice, Salah Mergheni, sur la chane de tlvision Libya likol al ahrar, de laccord obtenu larrach la veille sur la rouverture des terminaux ptroliers de lEst, pour conclure lacceptation par le gouvernement central de Tripoli des termes de cet accord en six points.
Louverture progressive des quatre ports ne constitue en effet quune partie du compromis obtenu. Les autres points ont trait au lancement immdiat par le ministre de la Justice dune enqute sur la gestion des ressources ptrolires depuis la libration, sous les gouvernements de Abderrahim Al Kib et Ali Zidane. La commission denqute sera compose de six experts reprsentant les diffrentes rgions libyennes. Laccord stipule galement que le Conseil des ministres dcrte le retour du quartier gnral des gardes des installations ptrolires au port de Brega, comme auparavant, la reprise du contrle scuritaire des ports de lEst par les mmes units qui assuraient cette fonction avant le blocus (en aot 2013), darrter toutes les actions judiciaires en cours contre des manifestants et de leur verser les arrirs de salaire pour les huit mois de blocus.
Concernant la rouverture des terminaux ptroliers, les sparatistes ont libr, ds la signature de laccord, les ports de Zouitina et Al Horriga de capacits respectives 100 000 et 110 000 barils/jour, en laissant sous leur contrle les ports importants de Sedra (350 000 barils/jour) et Ras Lanouf (200 000 barils/jour), programms pour tre remis au pouvoir central dans une priode de deux quatre semaines, selon les termes de laccord.
A la recherche dun consensus
Laccord a t sign ct sparatiste par Ibrahim Sad Hadhrane, autoproclam, en aot 2013, prsident du bureau politique de la Cyrnaque, et par le membre du Congrs national gnral, Chrif Al Ouafi, ainsi que par quatre notables des tribus : Abdrabbou Abdelhamid Barassi, Mansour Salhine Yassine, Salah Ibrahim Abdeljawed et Abdessalem Mohamed Badr. Le gouvernement na pas officiellement sign le document. Il a toutefois facilit sa concrtisation en dcrtant le 2 avril dernier le retour Brega du quartier gnral des gardes des installations ptrolires et en librant les trois rebelles libyens, assurant la scurit du ptrolier nord-coren arraisonn par larme amricaine, qui ont t remis aux autorits de Tripoli.
Deux exigences des sparatistes pour montrer la bonne volont du gouvernement. De longs conciliabules ont t ncessaires la nime mission de rconciliation, compose de notables de plusieurs tribus libyennes, pour parvenir cet accord conclu avec les manifestants qui ont empch depuis aot dernier lexportation du ptrole partir des quatre ports de lest de la Libye. Selon le politologue Ahmed Drid, doyen de la facult de droit de Ghariane, laccord est un consensus si lon prend en considration le fait que les sparatistes avaient rclam au dpart lautonomie de la Cyrnaque, en annonant la mise en place dun gouvernement local, dune banque et dune compagnie de ptrole.
Le gouvernement central, de son ct, ne voulait pas ngocier directement avec eux et les considrait comme des hors-la-loi. Les propos du ministre de la Justice, Salah Mergheni, soulignant laspect ventuellement catastrophique dune alternative militaire ce consensus pacifique, montrent le retour la raison du ct du gouvernement, grce lapport des chefs de tribu, ajoute le politologue. La Libye est reste unie. La richesse doit bnficier tous les Libyens et nous avons vit la guerre civile, conclut le doyen Drid.
Ceci nempche pas plusieurs voix de contester laccord obtenu, qui encourage toutes les milices armes reproduire le scnario du district de Barga, selon lavocate de Benghazi, Lela Bouguyiguis. Laccord ne donne quune autorit symbolique au pouvoir central dans la mesure o les sparatistes, encore en poste, pourront tout moment bloquer lexportation de ptrole, avertit-elle. La solution passe par la dmilitarisation invitable des milices et cest la tche de toute la socit civile et politique libyenne, tribus comprises, conclut lavocate.


Mourad Sellami




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les sparatistes et les milices font plier Tripoli




04:02 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,