> >

[] [ ]

Prix de llectricit et des carburants...

(Tags)
 
Le 4e mandat tout prix ! Emir Abdelkader 0 2014-03-11 02:51 PM
Bientt un dbit de 8 mgas un prix intressant Emir Abdelkader 0 2014-02-06 08:51 AM
La tte de Belmokhtar mise prix par Washington Emir Abdelkader 0 2013-06-04 05:47 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Prix de llectricit et des carburants...

Prix de llectricit et des carburants, M. Yousfi : Pas de projet daugmentation des tarifs




Sous lgide du ministre de lEnseignement suprieur et de la Recherche scientifique, le laboratoire de valorisation des nergies fossiles de lÉcole nationale polytechnique a organis, hier lhtel Hilton, la 18e Journe de lnergie, sur le thme : Une ncessaire transition nergtique pour garantir le dveloppement durable.
Cette rencontre scientifique, qui a runi un aropage de spcialistes et de cadres suprieurs dans le domaine de lnergie, dminents chercheurs, fut rehausse par la prsence du Premier ministre par intrim, Youcef Yousfi. On note aussi la prsence du prsident du Conseil national conomique et social, Mohamed Seghir-Babs, du secrtaire gnral du ministre de lEnseignement suprieur et de la Recherche scientifique, M. Seddiki, du directeur de lÉcole nationale polytechnique, Chems Eddine Chitour, qui a mis en exergue limportance quil y a lieu de signifier en cette occasion, observant que diverses raisons plaident pour le recours aux nergies dites alternatives, avec lamorce dun dclin des nergies fossiles. Le ptrole devenant rare, il est tout fait possible que le paysage nergtique change dans les quinze prochaines annes. Sagissant de lAlgrie, seule une transition nergtique permettra de tourner le dos aux fossiles et, consquemment, dvelopper les gisements dnergie verte, les conomies dnergie, mais aussi le moment est venu pour les gaz de schiste ds lors que la technologie devienne mature. Le Premier ministre, Youcef Yousfi, a justement abond dans ce sens en soulignant la ncessit, voire lurgence de baliser le terrain cette transition la fois indispensable et incontournable pour lavenir de notre pays en termes de satisfaction de la consommation en nergie par nos concitoyens, dautonomie financire, de mise en place dune ingnierie nergtique fiable et moderne. Pour faire saisir lenjeu en question et le dfi relever pour nos scientifiques, il a cit assez brivement la contrainte dmographique laquelle fera face notre pays. À ce sujet, M. Yousfi a voqu la population algrienne, dont le nombre slve prsentement quelque 38 millions dhabitants, avec une consommation nergtique variant entre 35 et 40 milliards de dollars.
55 millions de tonnes de ptrole consomms par lAlgrie en 2013
Cette population passera, en 2030, prs de 52 millions dhabitants. La valeur de lnergie consomme par lAlgrie en 2030 sera de 80 milliards de dollars. En 2013, lAlgrie a consomm lquivalent de 55 millions de tonnes de ptrole. La demande prvue en 2030 pourra avoisiner les 100 millions de tonnes de ptrole. La scurit nergtique du pays long terme va aller graduellement vers une transition nergtique base sur un modle nergtique assurant la part du lion aux nergies renouvelables, lconomie de lnergie et loptimisation des nergies fossiles, faisant remarquer que le recours au nuclaire long terme sera limit. Quels que soient les efforts que nous allons faire dans dix ou quinze ans, nous ne pourrons avoir au mieux que 30% de notre consommation en lectricit partir des nergies renouvelables. Pour lAlgrie de 2030, lambition est de produire 12.000 MW dlectricit renouvelable partir de cette date, a soulign M. Yousfi.
Le Premier ministre a cit diverses sources dnergie hors hydrocarbure susceptibles dtre mises contribution pour la promotion de lnergie renouvelable.

Un nouveau dpart
Le charbon, avec des rserves exploiter, le photovoltaque avec la production par Sonatrach de 400 mgawatts, le solaire thermique avec un centre hybride Hassi Rmel, dont le cot dexploitation est trs lev, lnergie olienne, indiquant quil existe une ferme olienne Adrar de 10 mgawatts, la ressource gothermique avec 250 sources thermales, le dessalement deau de mer par le solaire, la valorisation dhydrocarbures non conventionnels comme le schiste bitumineux disponible en trs grande quantit dans notre pays. Ce sont autant de champs de recherche dvelopper, et le rle de la science est capital, a encore indiqu M. Yousfi.
À terme, il va falloir graduellement mobiliser le potentiel de ces nergies nouvelles, pour donner un sens cette transition nergtique et au dveloppement durable. Le Premier ministre a indiqu quun plan de dveloppement de lnergie est mis en place pour 2030, avec une production de 12.000 mgawatts destins satisfaire nos besoins en lectricit dans une proportion de 30 35%.
M. Bouraib
-------------------------
Pas de projet d'augmentation des tarifs de llectricit et des carburants
Le ministre de l'Énergie et des Mines a indiqu, hier, qu'il n'y a pas de projet d'augmentation des tarifs de l'lectricit, du gaz naturel et des carburants. "Contrairement des allgations rapportes par certains organes de presse, le ministre de l'Énergie et des Mines confirme qu'il n'y a pas de projet d'augmentation des tarifs de l'lectricit, du gaz naturel et des carburants", souligne le ministre dans un communiqu.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Prix de llectricit et des carburants...




12:55 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,