> >

[] [ ]

LAlgrie ne sera jamais un royaume

(Tags)
 
Attaques contre les services de renseignement, Que sera lAlgrie sans le DRS? Emir Abdelkader 0 2014-02-21 10:09 PM
Algerie Maroc : 2014, sera-t-elle lanne de la guerre froide !? Emir Abdelkader 0 2014-01-04 02:32 PM
La guerre dAlgrie de 1954 1962 comme vous ne lavez jamais vue !!! Emir Abdelkader 1954 0 2013-09-20 10:13 PM
Lancien gouverneur de Los Angeles en visite lundi en Algrie Arnold Schwarzenegger sera reu par Am Emir Abdelkader 0 2013-06-23 10:24 PM
Il ny aura jamais dintervention militaire des Etats-Unis dAmrique en Algrie Emir Abdelkader 0 2013-05-12 03:08 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool LAlgrie ne sera jamais un royaume




LAlgrie ne sera jamais un royaume




Pour Touati, cette ide fantasmagorique dintroniser Bouteflika roi sera combattue par le peuple dont les sacrifices pour ldification dun État social et dmocratique ne seront jamais vains.
À une semaine du scrutin prsidentiel, Moussa Touati, le candidat du Front national algrien (FNA), tait, hier, linvit du Forum de Libert. Aprs avoir pass en revue les nombreux dpassements et autres griefs quil impute, sans ambages, aux partisans du Prsident sortant, Moussa Touati sen est pris aux reprsentants du candidat-malade, notamment aux fonctionnaires et ministres . Est-ce quils sont mus par lamour pour cette personne ? Pour lamour du pays ? Sont-ils intresss par son programme ? Ou veulent-ils tout simplement protger leurs intrts personnels ? sinterroge-t-il, tout en ayant, semble-t-il, la rponse.
Puisquau-del de cet tonnement feint bon escient, lorateur considre que les gens qui aspirent une rlection de Bouteflika sont ceux-l mmes qui ont dtourn des sommes colossales et qui veulent aujourdhui se mettre labri de toute poursuite dun ventuel pouvoir qui viendrait aprs lui. En ralit, ils ne font que dfendre leurs privilges. Pour Touati, il faut rpondre ces gens. Et surtout cette ide saugrenue de proclamer en Algrie un royaume lissue du scrutin du 17 avril 2014. LAlgrie ne sera jamais une monarchie. Ce nest pas laffaire dune famille. Que ceux qui veulent vivre sous une monarchie, prennent leurs valises et dgagent de la Rpublique algrienne dmocratique et populaire.
Il dniera mme Abdelmalek Sellal, directeur de campagne du prsident Bouteflika, la primeur de cette proposition flagorneuse dintroniser Bouteflika roi en attribuant cette offre quil considre comme farfelue Amar Ghoul, patron de Taj (en arabe couronne royale) qui, lui, aurait affirm rcemment que lactuel Prsident sera notre futur roi.
Ces gens-l disent des choses trs graves. Et cest largent sale qui les fait parler. À travers llection de Bouteflika, ils veulent juste bnficier dune amnistie. Pour Touati, cette ide fantasmagorique est inspire des vellits mme du pouvoir actuel : Ce nest plus un pouvoir rpublicain. Le Prsident monopolise dj tout. Tous les pouvoirs sont aujourdhui centraliss. Le chef de lÉtat est un arbitre. Il ne peut tre juge et partie. Il doit toujours respecter lavis des autres.
Pour le prsident du FNA, il ny a aucun doute : cest lintrusion de largent sale qui est lorigine de cette drive. Il estime quen favorisant un rle accru des plus riches dans le processus politique, le rgime algrien devient de plus en plus ploutocratique. Il regrettera que la politique soit dsormais perue en Algrie comme un moyen de se faire de l'argent ou tout au moins de mener une carrire professionnelle. Limmunit parlementaire ou prsidentielle, elle est de nature politique et non pas criminelle. Il dsespre, ainsi, de voir en Algrie un Prsident qui bafoue la Constitution et que personne ne peut interpeller, des dputs qui commettent des crimes et qui ne sont pas jugs, etc. Cest assurs de cette impunit que ces derniers ont dcid, en effet, dagir aujourd'hui visage dcouvert, de ne plus utiliser de prte-noms et mme de se prsenter aux lections locales.
En attendant la magistrature suprme, qui sait dans ce pays merveilleux o dsormais tout peut arriver ? En tout cas, c'est comme cela qu'on a vu de hauts responsables politiques en Algrie ramper servilement aux pieds de possdants qui ne sont parfois, ni plus ni moins, que des trafiquants notoires en passe d'tre reconvertis ou adoubs par un pouvoir accus, lui-mme, dtre maffieux. Daprs nos sources, il y en a qui sigent lAPN et qui ont 6 ou 7 affaires criminelles sur le dos. Ainsi, daprs Moussa Touati, ces derniers, attachs plus que jamais la rlection de Bouteflika, ne passeront pas une seule minute au trou si ce dernier venait tre rlu.
Pour Moussa Touati, il faut trouver des rponses ce mpris et aux mauvaises intentions dune poigne de personnes qui se considrent au-dessus de la mle alors quils sont lorigine dune faillite totale. Lorateur dplore quavec cette fcheuse tendance la marchandisation de la politique en Algrie, le gouvernement est devenu voleur et le peuple cupide (tama).
Interrog, en outre, sur la rcente visite de John Kerry qui a donn lieu une longue controverse, Moussa Touati a une rponse toute trouve : LAmrique a ses intrts. Kerry est venu les protger. Quand il a vu ltat de sant du Prsident, il a alors vite compris que ce dernier ne pouvait plus tenir ses engagements. Il a aussi compris quil devait ngocier plutt avec le groupe qui veut le placer, croit savoir Moussa Touati qui considre plutt que le rgime algrien est surtout protg par la France, lancienne puissance coloniale. Il exclut par ailleurs une ventuelle intervention trangre en regrettant de constater que ceux qui sont censs protger le peuple, le menacent aujourdhui directement. Pour lui, linstabilit ne peut tre le fait que des tenants du statu quo, de ceux-l mmes qui veulent perptuer un ordre injuste : Personne ne viendra nous envahir. Lagression ne pourra provenir que de ceux qui nont pas voulu cder leur place. Sagissant de la neutralit de ladministration, il rvlera que la wilaya de Blida veut attribuer Ahmed Ouyahia, reprsentant du candidat Bouteflika et ministre-directeur de son cabinet, la salle Boualem-Tchaker o il doit, lui-mme, animer samedi un meeting lectoral. Cela ne se passera pas comme a. La priorit est donne par la loi au candidat et non pas aux reprsentants des candidats, martle-t-il en lanant un dfi aux autorits.
Fils de chahid, Moussa Touati se veut fidle au serment en appelant respecter le peuple dans les fondements de la Rpublique et notamment la lumire de la dclaration du 1er Novembre, un texte fondateur du pays Rpublique algrienne. Il se montrera rassurant la fin : Ne vous inquitez pas, il y a des Algriens dvous lintrt national et fidles la mmoire des martyrs. Ils dfendront ce pays !



M.-C. L


 

()


: 1 ( 0 1)
 

LAlgrie ne sera jamais un royaume




09:32 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,