> >

[] [ ]

Entretien avec Abderazak Mokri, prsident du MSP :...

(Tags)
 
Entretien avec Sid Ahmed Ghozali Emir Abdelkader 0 2014-04-10 12:24 PM
Entretien avec Sad Sadi Emir Abdelkader 0 2014-03-27 05:17 PM
Entretien avec Abdelmalek Sellal Emir Abdelkader 0 2014-03-22 07:23 PM
Entretien avec Amara Benyounes... Emir Abdelkader 0 2014-02-26 04:32 PM
Entretien avec Mohcine Belabbas, prsident du RCD Emir Abdelkader 0 2014-02-18 12:20 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-11
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Entretien avec Abderazak Mokri, prsident du MSP :...

Entretien avec Abderazak Mokri, prsident du MSP : les lections sont tranches en faveur du quatrime mandat

Le MSP fait partie de la Coordination nationale des partis et des personnalits pour le boycott de llection prsidentielle du 17 avril. Dans cet entretien, son prsident Abderazak Mokri parle du boycott et de laprs-17 avril.
Nous sommes une semaine de llection prsidentielle. Quel bilan faites-vous du travail de la Coordination nationale pour le boycott ?
Le bilan est trs positif ! Les partisans du quatrime mandat du prsident Bouteflika ne parlent que du boycott. Au point o le ministre des Affaires religieuses a fait une fatwa contre les boycotteurs. Cela dmontre que le travail men pour le boycott a donn des rsultats. Outre le rassemblement des cadres des partis et des personnalits nationales constituant la coordination et le meeting la salle Harcha, nous avons fait un travail de proximit. Nous tiendrons une confrence de presse, demain vendredi 10 heures, pour faire une valuation de la situation politique du pays et pour parler des travaux de la commission technique installe par la coordination pour prparer la confrence nationale pour la transition dmocratique en Algrie aprs les lections. Nous voquerons galement les actions qui pourront tre organises avant le scrutin.
Justement, quelle valuation faites-vous de la situation politique en Algrie ?
LAlgrie vit dans un marasme total. Une incertitude demeure mme au sein du pouvoir. Personnellement, je pense que les clans au pouvoir se sont entendus sur le quatrime mandat pour une priode (dtermine), mais ils nont pas encore rsolu tous les problmes entre eux. Le problme se posera aprs cette lection. On aura un prsident malade qui ne va pas gouverner. On sera dans lopacit totale du moment o on ne saura pas celui qui gouvernera le pays. Comment va-t-on gouverner le pays sur le plan politique et conomique ? Tous les indicateurs conomiques sont inquitants. Nous sommes toujours dpendants des hydrocarbures qui financent 70% des salaires des Algriens. Ce qui na pas t le cas mme lpoque de Boumdiene. Les exportations reculent de faon permanente et les importations augmentent de faon permanente aussi. Ces btiments et cette autoroute ont servi la corruption mais pas au dveloppement conomique.
Avez-vous des apprhensions par rapport lvolution de la situation en Algrie aprs llection ?
Sil ny a pas de vritables rformes ngocies avec tout le monde pour une transition dmocratique inclusive avec une Constitution dmocratique, on ira droit dans le mur. Nous avons un sursis de trois ans avant de revenir lendettement. Donc, il est impratif que toute la classe politique se mobilise aprs le 17 avril pour exercer le maximum de pression sur le pouvoir en place pour lamener oprer de vritables rformes politiques. La coordination nationale pour le boycott prvoit une confrence nationale qui va traiter de cette question de la transition. Le front de lopposition sera trs largi avec la dception des candidats ( la prsidentielle). On dialoguera avec tout le monde y compris les autorits.
Pensez-vous que la Coordination nationale pour le boycott pourrait constituer une force politique pouvant amener le pouvoir lancer de vritables rformes ?
On travaille pour cela. La situation est plus grave aujourdhui dans le sens o nous navons plus assez de temps. La conscience des partis politiques est plus leve. La Coordination nationale pour le boycott inclut dailleurs des partis politiques de toutes les sensibilits. Ce qui est nouveau.
Que pensez-vous de la campagne lectorale qui prendra fin dimanche prochain ?
Quelle campagne lectorale ? Cest une campagne lectorale qui na jamais connu de semblant en Algrie ou ailleurs. Cest la campagne lectorale de toutes les tensions et de toutes les drives. Une campagne o des responsables qui narrivent pas remplir les salles, des supporters du quatrime mandat qui tentent de justifier linjustifiable et de dfendre lindfendable. Une campagne lectorale avec des discours vides, des insultes et de la violence. Les lections sont tranches en faveur du quatrime mandat, on ne parlera pas des autres candidats.





.tsa-algerie.com/

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Entretien avec Abderazak Mokri, prsident du MSP :...




06:32 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,