> >

[] [ ]

Ban Ki-moon rappelle au Conseil de scurit...

(Tags)
 
Benjamin Stora rappelle ... Emir Abdelkader 0 2014-04-10 03:29 PM
le Conseil de scurit avis du risque du Maroc... Emir Abdelkader 0 2014-04-09 06:27 PM
La prochaine runion du Conseil de scurit sera dcisive Emir Abdelkader 0 2014-03-12 03:03 PM
Le Conseil de scurit flicite lAlgrienne Leila Zerrougui Emir Abdelkader 0 2014-03-08 01:33 PM
38e Eucoco: les participants appellent lONU et le Conseil de scurit organiser un rfrendum au Emir Abdelkader 0 2013-11-17 02:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-11
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Ban Ki-moon rappelle au Conseil de scurit...

Ban Ki-moon rappelle au Conseil de scurit que le Sahara occidental est une question de dcolonisation




WASHINGTON - Le Secrtaire gnral de lONU, M. Ban Ki-moon, a rappel au Conseil de scurit que le dossier du Sahara occidental est un problme de dcolonisation et que les efforts de l'ONU ''restent d'une forte importance jusqu' ce que le statut final du Sahara occidental soit dfini''.
C'est l'une des observations et recommandations primordiales que le chef de lONU a formules dans son nouveau rapport sur le dossier du Sahara occidental qu'il prsentera le 17 avril au Conseil de scurit.
''Compte tenu de l'inscription du Sahara occidental sur la liste des territoires non autonomes depuis 1963, les efforts de l'ONU, travers le travail de mon Envoy personnel (Christopher Ross), de mon Reprsentant spcial (Wolfgang Weisbrod-Webe) et de la MINURSO, restent d'une forte importance jusqu' ce que le statut final du Sahara occidental soit dfini'', a ainsi soulign M. Ban Ki-moon dans son rapport dont une copie a t obtenue par l'APS.
Vers une valuation du processus des ngociations
Abordant la nouvelle approche adopte, depuis dbut 2013, par M. Christopher Ross dans le cadre du processus de ngociations bas sur des consultations bilatrales et des navettes diplomatiques, le Secrtaire gnral de lONU a avanc que des discussions auront lieu avec le Conseil de scurit en octobre 2014, permettant de procder une premire valuation afin de savoir si cette nouvelle approche aura t ''fructueuse'' ou pas.
Dans ce sens, M. Ban a invit les deux parties au conflit '' reconnatre la ncessit de faire des progrs urgents et s'engager srieusement sur les deux questions fondamentales dfinies par les orientations du Conseil de scurit''.
Ces deux questions fondamentales portent sur ''le contenu d'une solution politique et la forme de l'autodtermination'' pour la question sahraouie, a-t-il prcis tout en appelant la communaut internationale apporter son soutien cette dmarche.
Nanmoins, le chef de l'ONU a fait savoir au Conseil de scurit que dans le cas o, en dpit de toutes ces dmarches, aucun progrs n'aura t ralis avant avril 2015, ''le temps sera alors venu pour engager les membres du Conseil de scurit procder une rvision totale du cadre du processus des ngociations qu'il avait fourni en avril 2007'' au Front Polisario et au Maroc.
Sur ce point, il est rappeler que les ngociations entre le Front Polisario et le Maroc avaient repris en 2007, aprs avoir t suspendues en 2004, et ce, en application de la rsolution 1754 (2007) du Conseil de scurit qui avait appel les deux parties engager des ngociations sous les auspices du Secrtaire gnral de lONU.
Ban Ki-moon pour une surveillance ''durable'' et ''indpendante'' des droits de l'homme
Dans son rapport, M. Ban s'est galement pench sur la question des droits de l'homme du peuple sahraoui en citant les multiples cas de violations de ces droits par le Maroc, tout en appelant les autorits marocaines la mise en uvre des mesures et des dispositifs qu'elles se sont engages mettre en place pour le respect des droits de l'homme des Sahraouis.
Mais le chef de lONU a admis que l'objectif final reste, nanmoins, la ncessit d'une ''surveillance durable, indpendante et impartiale des droits de l'homme'' du peuple sahraoui.
L'autre recommandation sur laquelle a particulirement insist le Secrtaire gnral de lONU porte sur la question des ressources naturelles du Sahara occidental dont l'exploitation illgale par le Maroc et les socits trangres contractantes suscite une grande proccupation du Front Polisario.
C'est ainsi que M. Ban Ki-moon a not dans son rapport qu'il tait ''opportun de faire appel tous les acteurs concerns pour reconnatre le principe en vertu duquel les intrts des populations des territoires non autonomes sont primordiaux'', et ce, en application de l'article 73 du chapitre XI de la Charte des Nations Unies.
Par ailleurs, le chef de lONU a aussi fait part de la volont de l'Union africaine (UA) de contribuer dans le processus de rglement de la question sahraouie et a rappel, dans ce sillage, le ''rle important'' que l'ex. Organisation de l'unit africaine (OUA) avait jou dans les premires phases de la recherche d'un plan de rglement pour le Sahara occidental.
Nanmoins, a-t-il not dans son rapport, le Maroc manifeste constamment une ''forte opposition'' une participation de l'UA dans le rglement du problme sahraoui.
Le Conseil de scurit tiendra jeudi prochain sa runion de consultation informelle sur le Sahara occidental, qui verra l'intervention de M. Christopher Ross et de Wolfgang Weisbrod-Weber, et ce, avant de se prononcer sur un projet de rsolution vers la fin du mois en cours.
Inscrit depuis 1963 sur la liste des territoires non autonomes, et donc ligible l'application de la rsolution 1514 de l'Assemble gnrale de l'ONU portant dclaration sur l'octroi de l'indpendance aux pays et peuples coloniss, le Sahara occidental est la dernire colonie en Afrique qui est occupe depuis 1975 par le Maroc avec le soutien de la France.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ban Ki-moon rappelle au Conseil de scurit...




06:04 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,