> >

[] [ ]

Benflis, le FIS, les harkis, les frontires et le MAK

(Tags)
 
Aprs le FIS, Benflis veut rhabiliter les harkis Emir Abdelkader 0 2014-04-02 06:27 PM
LAlgrie renforce la surveillance aux frontires Emir Abdelkader 0 2014-01-16 08:15 AM
Surveillance des frontires : Des drones pour lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-01-11 02:08 PM
LArme en alerte aux frontires Ouest Emir Abdelkader 0 2013-11-04 03:19 PM
Yasmina Khadra sinvite dans une glorification des harkis Emir Abdelkader 0 2012-06-30 07:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,935 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Benflis, le FIS, les harkis, les frontires et le MAK

Benflis, le FIS, les harkis, les frontires et le MAK





Une campagne lectorale, dans les pays o le vote un sens, obit des impratifs rigoureux qui empchent toute surenchre politique ou drive thique. Gnralement, il y a un consensus entre les candidats pour ne pas franchir des lignes rouges qui mettraient en pril le destin du pays sans lequel il ny a ni lection, ni dmocratie, ni politique tout court.
Et si pour un homme politique laspiration la magistrature suprme est lgitime, les moyens dy parvenir le doivent ltre aussi. Ce qui ne semble pas tre le cas en Algrie. Mais encore plus pour le candidat Ali Benflis, visiblement prt toutes les compromissions et toutes les msalliances pour esprer devenir prsident de la rpublique.
Au tout dbut de sa campagne, il a commenc multiplier les appels du pied aux islamistes, toutes tendances confondues en esprant capter leur voix. Des contacts sont ainsi nous avec les cadres de lex Fis, notamment Ali Djeddi, Abdelkader Boukhamkham, Ahmed El Marani, El Hachemi Sahnouni et Kamel Guemazi le bras droit de Ali Belhadj. En change dun soutien sa candidature, Ali Benflis a promis la rhabilitation de lex FIS, dans le cadre de son projet de Constitution consensuelle , une fois lu.
Oubliant pour le coup que ce sont bien ces islamistes qui ont la responsabilit politique et morale de la crise vcue par lAlgrie pendant dix ans, avec ses 200.000 morts, ses milliers dorphelins, ses milliards de dgts, sans compter le profond traumatisme psychologique.
Ce bilan est mettre au seul dbit des islamo-terroristes, les algriens qui vont mettre leur bulletin dans lurne jeudi prochain sen souviendront et noublieront surtout pas de sanctionner ceux qui cherchent ramener lAlgrie la case dpart.
Autre poque autre traumatisme, celui caus par les harkis, ces algriens qui ont pris le parti de lOccupant en devenant des suppltifs de larme coloniale. Ceux l aussi ont t une redoutable machine broyer leurs compatriotes. Benflis, l aussi veut faire main basse sur le pass alors que les blessures sont toujours bantes.
Dans sa dmarche dsespre consistant faire feu de tous bois, Benflis a voulu semparer dune autre fibre aussi sensible : la rouverture des frontires avec le Maroc, pour, selon ses arguments, faire aboutir le rve maghrbin.
Le rve Maghrbin est naturellement partag par tous les algriens convaincus du destin commun des deux peuples frres. Sauf que le blocage ce nest certainement pas lAlgrie qui en est responsable. Benflis, lui-mme enfant du systme aujourdhui repenti, ou le fait-il croire, connait bien la question. Cest ce qui rend dautant plus incongrue sa proposition aux yeux de lopinion algrienne dsireuse de la rouverture de la frontire, mais certainement pas sur le dos de lAlgrie.
Dans sa vaine tentative de ratisser large, quitte vouloir marier la carpe avec le lapin, le candidat Benflis fait galement les yeux doux aux sparatistes du MAK, en leur proposant dans le cadre de son projet politique, la rgionalisation, qui signifie dans lesprit du MAK sparation.
Mais force est de constater que toutes ces propositions, ou plutt ces surenchres sont aux antipodes des intrts de lAlgrie que Benflis, la main sur le cur, jure de dfendre. A moins que cette cascade de drives ne soit le signe dune panique dun candidat qui ne croit plus en ses chances face au champion du systme dont les propositions offrent au moins la garantie de continuit et de stabilit. Ce qui nest pas peu de chose dans un environnement rgional propice aux printemps dvastateurs.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Benflis, le FIS, les harkis, les frontires et le MAK




01:56 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,