> >

[] [ ]

Une mauvaise foi vidente

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Une mauvaise foi vidente

Une mauvaise foi vidente

Par Kamel Moulfi Le candidat Ali Benflis llection prsidentielle du 17 avril a t pingl sur deux thmes trs sensibles dans lopinion publique algrienne : les ngociations avec le FIS et la rouverture de la frontire avec le Maroc. Dans les deux cas, les mdias nont repris quune partie de ses propos et ont sciemment ou inconsciemment escamot lessentiel : les conditions qui accompagnent ces deux dmarches. Commenons par le deuxime thme qui a fait lobjet dun gros titre sur un quotidien : Ali Benflis Annaba : "Je rouvrirai la frontire avec le Maroc". Il faut lire larticle pour apprendre que Benflis pose cependant des conditions et des pralables dont la concrtisation est, reconnaissons-le, plutt problmatique : rgler les problmes de la drogue, de la scurit et du Sahara Occidental, nest pas pour demain. Autant dire que personne ne rouvrira de sitt cette frontire terrestre qui est reste ferme tout trafic depuis 1994, aprs que le Maroc eut impos le visa aux Algriens voulant se rendre dans ce pays, suite aux attentats de Marrakech que le Makhzen avait imputs lAlgrie. Les mdias marocains ne se sont pas laiss berner par la manipulation de linformation. Ils ont bien lu les conditions et pralables et compris parfaitement le message de Benflis. Quant au thme du FIS, inutile de sy attarder, son chef, Abassi Madani, la dit lui-mme : nous navons pas eu dcho des candidats approchs (allusion Benflis, mais aussi Bouteflika). Comment souponner un candidat de vouloir rhabiliter le FIS alors quil na aucun contact avec ce parti qui a t dissous par une dcision de justice et dont le dossier a t dclar clos de longue date dj ? Dans une campagne lectorale, dformer les propos de ladversaire est de bonne guerre, dit-on, mme si cela saccompagne dune mauvaise foi vidente, comme on le constate en ce moment. Mais, chez nous, il arrive que des mdias, censs tre objectifs, sy mettent aussi, nhsitant pas bafouer dontologie et thique et tous les fondamentaux qui font le professionnalisme dans ce mtier. Il y a de quoi rester perplexe devant cette propension lintox. Un conseil aux hommes politiques : apprenez peser vos mots quand vous tes en prsence de journalistes !

K. M.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Une mauvaise foi vidente




07:28 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,