> >

[] [ ]

Dans les coulisses des meetings

(Tags)
 
Dix-huit morts dans le sud de lEgypte dans des heurts inter-communautaires Emir Abdelkader 0 2014-04-05 03:06 PM
Dans les coulisses de la campagne Emir Abdelkader 0 2014-04-04 05:37 PM
10 trucs dlirants pour que Bouteflika apparaisse dans ses meetings Emir Abdelkader 0 2014-03-27 04:27 PM
Dans le Mzab, il y a un manipulateur Emir Abdelkader 0 2014-03-26 03:15 PM
Des brouilleurs dans les mosques Emir Abdelkader 0 2013-08-18 02:46 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-15
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Dans les coulisses des meetings

DANS LES COULISSES DES MEETINGS

La face cache d'une campagne lectorale

Aprs 21 jours de course politique pour l'lection prsidentielle de 2014, c'est le temps des bilans et des histoires parfois drles et fortes de nos envoys spciaux qui ont t retenus d'une campagne lectorale marque par des drapages verbaux et des dpassements linguistiques.
Les bons gestes de Sellal
La campagne lectorale mene par le directeur de campagne de Bouteflika, Abdelmalek Sellal, travers les quatre coins du pays, n'a pas t faite uniquement de meetings lectoraux. Les comptes rendus de la presse n'ont fait tat que des contenus des discours, ce qui est normal.
Mais ct, dans les coulisses, des choses se sont passes. Elles ont rvl la face cache de Abdelmalek Sellal. Aprs trois semaines de campagne lectorale o nous avons parcouru avec lui le pays, voici quelques anecdotes de sa campagne mene en faveur du candidat Bouteflika. Tout d'abord, les dplacements travers le pays se font en avion, mis part Djelfa et Tizi Ouzou. Les premiers temps, Sellal tait ponctuel, les journalistes n'attendaient pas trop son arrive l'aroport. Mais au fil du temps et de la fatigue, l'attente l'aroport ne cessait d'augmenter. Autre remarque, l'ex-Premier ministre a dbut sa journe en lisant les titres de la presse nationale. On pouvait l'apercevoir de son sige en train de feuilleter les journaux, avec une prfrence pour les titres francophones. Abdelmalek Sellal directeur de campagne, est compltement diffrent de Abdelmalek Sellal Premier ministre.
D'abord, par la gestuelle qu'il utilise dans ses discours, ensuite par l'assurance qu'il a prise et enfin par son relooking, coupe de cheveux et nouveau costume. Nanmoins, cela n'a pas trop chang son discours ou les blagues, les rfrences au sport ou la religion n'ont pas disparu. En parlant de religion, lors de cette campagne, il s'est efforc de rendre visite plusieurs zaouas dans les wilayas qu'il a visites, ainsi que trois prires du vendredi, exercices o il ne semblait pas trs l'aise. Trois semaines de campagne avec Sellal cela a aussi t des moments de joie, avec des anniversaires fts dans l'avion que le meneur de file de la campagne de Bouteflika a offerts, en plein vol.
En effet, dans les avions qui transportent Sellal de l'aroport d'Alger vers la wilaya o le meeting est prvu, au retour le soir, lorsqu'un jour concide avec l'anniversaire de l'un des membres de la dlgation, une surprise lui est rserve. Des fleurs lui sont offertes par l'ex-Premier ministre pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Toutefois, la fin de campagne a t trs dure pour tout le monde, surtout pour les cordes vocales de Abdelmalek Sellal qui ont commenc le lcher. Lors des derniers meetings, ils n'arrivait plus donner de la voix, et s'excusait sans cesse de ne pouvoir trop crier. Il s'est mme mis l'charpe pour viter de tomber malade. Cette fatigue aura semble-t-il entran de la nervosit chez le reprsentant du candidat Bouteflika. Habituellement calme et serein, Sellal avait l'air trs agac lors des derniers meetings. Il s'est mme nerv M'sila contre des jeunes de Sidi Assa, qui faisaient du bruit pendant qu'il discourait. D'autres gestes de Sellal durant la campagne mritent d'tre relats.
Lors du meeting tenu Oran, la dlgation est invite par un notable local pour un djeuner dans un champ d'oliviers. Arrivant sur place, Sellal a constat que le nombre de places ne suffisait pas tous les invits. Mcontent, il a failli quitter les lieux. Il a fait savoir qu'il ne djeunera pas tant que tous les membres de la dlgation ne sont pas pris en charge. Finalement, une partie a t envoye aux deux grands htels de la ville, le Sheraton et le Mridien.
A la veille de la clture de la campagne, au retour de Annaba o il a anim son avant-dernier meeting de la campagne, Sellal s'est saisi de l'interphone de l'avion pour adresser un message aux journalistes qui l'ont accompagn durant son priple. Il a remerci tous les journalistes qui l'ont accompagn durant la campagne pour leur sens du professionnalisme et leur sacrifice.
Au salon d'honneur de l'aroport d'Alger, il a tenu saluer tous les journalistes, photographes et techniciens, remettant chacun un cadeau symbolique.

La garde du corps de Louisa Hanoune
Lors de la campagne lectorale qui s'est acheve dimanche dernier, nous avons aussi accompagn la seule candidate de cette lection, Louisa Hanoune, lors de son priple travers le Sud qui l'a mene Tindouf, Adrar et Tamanrasset. A ct des meetings, dans les coulisses, des choses se sont passes. Voici l'envers du dcor! Le parfum fminin de cette lection, est une adepte de la parit, et cela mme dans sa garde rapproche. En effet, parmi les gardes du corps qui assurent sa scurit, on trouve une jeune fille de 24 ans. Trs offensifve lors de ses meetings, Louisa Hanoune est trs ouverte la discussion par ailleurs. Elle prend son temps pour discuter avec les journalistes qui l'accompagnent, leur donnait quelques explications par exemple sur la rgion. Mais surtout, elle ne quittait pas la salle de meeting sans avoir pris le temps de parler avec ses partisans, avec qui elle prenait volontiers des photos. Nanmoins, elle tait trs solitaire au moment de manger. Le room service est de rigueur chez elle, que ce soit pour le petit djeuner, le djeuner ou le dner. On a aussi remarqu que Louisa Hanoune ne dbutait pas ses meetings avant de faire un petit tour de la ville o ils devaient se tenir, histoire de prendre la temprature. Infatigable, les discours de Mme Hanoune duraient plus d'une heure.
A Tamanrasset, la chaleur et la fatigue de la journe o elle avait fait le dplacement d'Adrar avec un meeting dans la matine, ont eu raison de sa voix rauque. Elle s'est quelque peu enroue, son staff a d lui ramener un peu de miel pour remettre la machine en marche... Autre remarque, la candidate du Parti des travailleurs feuillette son discours dans l'avion, avant de passer une lecture des titres de la presse nationale.

Fortes sensations avec Benflis
Les 21 jours de la campagne lectorale n'ont pas manqu de charrier dans leur sillage d'inattendus petits accessoires anecdotiques. Bien des situations kafkaennes ont t vcues par les hommes et femmes des mdias. Les journalistes accompagnant dans ses sorties le candidat Ali Benflis, se souviendront pour longtemps du prilleux atterrissage risque de l'avion Air Algrie sur l'arodrome de Stif o les mauvaises conditions mtorologiques avaient contraint le pilote faire plusieurs tentatives avant de russir poser laborieusement son appareil au sol. Cet pisode de panique bord, a donn des sueurs froides au dos, non seulement l'ensemble des voyageurs mais a aussi compltement paralys les membres phobiques parmi le staff du candidat. Lors du dbut de la campagne, le mini-bus transportant les journalistes de Mascara vers An Tmouchent s'est carrment gar dans la nature. Stresss et sous l'emprise de l'estomac jen et de surcrot craignant de louper le meeting, des jeunes journalistes ont longtemps hu le chauffeur. En fait, ce dernier qui n'a pas l'air de connatre la route a longtemps tourn en rond. Sans repre ni boussole, il a emprunt des chemins secondaires. Au finish, extnus, les journalistes avaient l'impression de faire le dtour par la frontire marocaine pour revenir An Tmouchent au bout de plus de quatre heures de route totalement coups du monde. Cette petite aventure prte rire d'autant plus que An Tmouchent limitrophe avec Mascara se trouve moins d'une heure de route. Une fois dans l'avion pour entrer Alger, Ali Benflis a d prsenter des excuses chaque journaliste.
D'autres petits faits mineurs sont susurrs par les journalistes, comme le vol de la montre de Ali Benflis quand il a fait un crochet par la zaoua de Laghouat ainsi que quelques bats dans le balcon suprieur de la salle de projection de Sada ayant surpris les camramans.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Dans les coulisses des meetings




09:47 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,