> >

[] [ ]

"Mon principal adversaire est la fraude, et j'ai un plan pour la faire chouer"

(Tags)
 
L'Algrie et l'Equateur plaident pour un rglement "juste" et "durable" de la question sahraouie Emir Abdelkader 0 2014-04-10 01:09 PM
"" "" "" "" Emir Abdelkader 0 2014-03-14 12:24 AM
" " " " "" "" Emir Abdelkader 0 2013-09-12 10:13 PM
LAssociation des "Pieds noirs progressistes": la lutte des Algriens pour librer leur pays tait " Emir Abdelkader 0 2013-09-05 11:51 PM
"""""""" 18 2012-05-19 06:10 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool "Mon principal adversaire est la fraude, et j'ai un plan pour la faire chouer"

Algrie - Ali Benflis : "Mon principal adversaire est la fraude, et j'ai un plan pour la faire chouer"

Alors que tout semble jou d'avance pour le prsident algrien sortant, Abdelaziz Bouteflika, son principal adversaire, Ali Benflis, prvient d'ores et dj que lui et ses partisans seront vigilants quant au bon droulement du scrutin, jeudi. Balayant les accusations de "terrorisme", il annonce aussi quel sera son plan en cas de fraude lectorale.
"Je ne me tairai pas" Dans son bureau dune villa mauresque sur les hauteurs dAlger, le candidat Ali Benflis, 69 ans, enchane les rendez-vous avec les journalistes en rptant satit cette phrase comme un avertissement face la fraude massive dont il souponne ladministration de vouloir accomplir au profit du candidat favori, le prsident sortant Abdelaziz Bouteflika.
Dfait la prsidentielle davril 2004 avec un score humiliant de 6 % de voix contre 85 % pour le prsident Bouteflika, lancien chef du gouvernement, Ali Benflis, croit que, cette-fois-ci, la chance sera de son ct. "Je suis serein, confiant et optimiste pour sortir vainqueur des urnes jeudi 17 avril, confie-t-il. Ma grande crainte est encore une fois la fraude. En 2004, mon ennemi fut la fraude. Aujourdhui, elle reste toujours mon seul adversaire. Je suis conscient que lautre clan qui ne lsine sur aucun moyen pour me diaboliser et me discrditer fera tout ce qui est possible pour faire gagner le prsident-sortant, mais nous avons les moyens de les contrecarrer."
>> Lire aussi : Les accusations de fraude se multiplient avant la prsidentielle
À la veille de cette prsidentielle dterminante pour lavenir de lAlgrie, Benflis se prte lexercice du bilan dune campagne lectorale tenue dans un climat extrmement tendu.
Le projet que jai propos aux Algriens a t reu au-del de toutes mes esprances.
"Jai sillonn 48 wilayas (dpartements), tenu 105 rencontres et meetings, pris la parole devant des millions de gens, accord 30 entretiens et cumul 100 heures de vols, explique-t-il Jeune Afrique. Le projet que jai propos aux Algriens a t reu au-del de toutes mes esprances. Le temps est venu pour que lAlgrie change de tutelle, quelle amorce un renouveau dmocratique. Je suis porteur de ce changement."
Dans le camp adverse, une ventuelle dfaite du chef de lÉtat, 77 ans, candidat un quatrime mandat malgr une sant chancelante, est tout simplement inimaginable. Hors de propos. Depuis le dbut de la campagne lectorale qui aura dur trois semaines, les principaux lieutenants de Bouteflika qui le reprsentent par procuration dfendent bec et ongles le bilan des 15 dernires annes au pouvoir en misant essentiellement sur le facteur "stabilit" face au "chaos" qui menacerait le pays si daventure le prsident sortant venait ne pas tre rlu.
Face la probabilit que le scrutin dbouche sur un second tour, voire une ventuelle victoire dAli Benflis, les adversaires de ce dernier dcident de changer de stratgie en le ciblant directement. Bouteflika laccuse ainsi devant le ministre espagnol des Affaires trangres de "terrorisme travers la tlvision", ses partisans lui imputent des faits de violences et dintimidations tandis quune partie de la presse arabophone, notamment le journal Ennahar et sa chane Ennahar TV, certifient que Benflis prpare un plan de soulvement populaire en cas de dfaite. Quen pense le principal concern ?
"Ces accusations qui ne reposent sur aucune preuve, sur aucun fondement, dnotent un climat de panique et de peur, rigole Benflis. Ce prsident qui maccuse de terrorisme, il tait o quand le terrorisme fauchait des centaines dAlgriens par jour ? Durant la dcennie rouge ou noire, appelez l comme vous voulez, je nai pas fait la traverse du dsert mais la traverse de lAlgrie. Je le rpte mon principal adversaire est la fraude et jai un plan pour la faire chouer."
Benfils sur ses gardes
Quid de ce plan ? Ali Benflis et son staff assurent quils disposent de quelque 60 000 scrutateurs, des militants, des bnvoles et des membres de partis politiques et dassociations qui le soutiennent, pour surveiller les bureaux de vote. Dans le QG de campagne lectorale du candidat, lquipe a mis en place un dispositif pour rceptionner et centraliser les procs-verbaux originaux qui seront remis aux reprsentants des 6 candidats peu de temps aprs la fin des oprations de dpouillement. "Nous aurons les rsultats dfinitifs du scrutin partir de 22 heures, affirme Lotfi Boumghar, charg de communication auprs du candidat Benflis. Certes, nous craignons que certains de nos scrutateurs fassent lobjet de pressions, de chantage, dintimidations ou de tentatives de corruption, mais nous comptons sur leur dvouement et leur probit pour ne pas tomber dans le pige."
En cas de falsifications de documents officiels, lopinion publique et internationale sera prise tmoin.
Au-del de la fiabilit ou non de ce dispositif, la grande nigme qui intrigue Algriens et trangers est de savoir si le candidat Benflis et son staff sont prts annoncer leurs propres rsultats du scrutin dans la soire du jeudi 17, voire tt le lendemain, bien avant que le ministre de lIntrieur ne les proclame officiellement au cours dune confrence de presse qui sera tenue vendredi 18 avril. "Nous nallons pas faire une annonce prmature des rsultats des urnes, prcise Lotfi Boumghar. Nous sommes respectueux des lois et des institutions de la Rpublique. Ds lors que nous disposerons des PV originaux, la balle sera dans le camp de ladministration. En cas de falsifications de documents officiels, lopinion publique et internationale sera prise tmoin avec des preuves."
>> Lire aussi : Ali Benflis, "La Constitution algrienne doit tre revue en profondeur"
Mais aprs ? Ali Benflis exclut de recourir la violence ou dappeler ses soutiens manifester dans la rue en cas de trucages dans les urnes. "Je ne suis pas un aventurier, dit-il encore. Je suis partisan du changement pacifique. Mais tt ou tard, ce rgime finira par partir parce quil a fait son temps, parce que les Algriens aspirent une alternance dmocratique, quils ont soif de toutes les liberts, et parce quils sont convaincus que lheure du changement est arrive."
Certes. Mais comment envisage-t-il son avenir dans limmdiat ? Quelles suites compte-t-il donner aux rsultats qui sortiront jeudi 17 avril ? Dfait la loyale, Ali Benflis reconnaitra la victoire de son adversaire, confie un de ses conseillers. Il organisera une confrence de presse le lendemain du vote pour fliciter le vainqueur, confie un de ses conseillers. Et en cas de fraude avre ? "Il ne reconnaitra pas le prsident lu, poursuit le mme conseiller. Nous allons organiser une contestation permanente mais pacifique. Il nest pas exclut que nous revendiquions une lection prsidentielle anticipe."


 

()


: 1 ( 0 1)
 

"Mon principal adversaire est la fraude, et j'ai un plan pour la faire chouer"




05:58 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,