> >

[] [ ]

Le TPI est un outil politique utilis contre les pays faibles

(Tags)
 
LOccident utilise la dmocratie pour lgitimer l'ingrence Emir Abdelkader 0 2014-03-29 05:12 PM
le Maroc utilise des hlicoptres pour provoquer lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-03-02 01:30 PM
Algeriepatriotique An II : un outil contre la pense unique globale Emir Abdelkader 0 2014-02-19 11:34 AM
Rquisitoire au vitriol de Mokri contre la politique de Bouteflika durant ses trois mandats Emir Abdelkader 0 2013-10-28 02:49 PM
Les rebelles syriens ont utilis larme chimique pour provoquer une intervention Emir Abdelkader 0 2013-09-12 03:43 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le TPI est un outil politique utilis contre les pays faibles

John Catalinotto Algeriepatriotique : Le TPI est un outil politique utilis contre les pays faibles




Algeriepatriotique : Vous avez t tmoin des attentats du 11 septembre New York, croyez-vous la version officielle ou sagissait-il dun inside job pour reprendre un terme des agents secrets ?
John Catalinotto :
Je travaillais pour une compagnie dassurance maladie la tour n1 du World Trade Center. Heureusement pour moi, javais lhabitude darriver tard au travail. Ce jour-l, jtais toujours la maison quand le premier avion a frapp. Jai appel le bureau et comme personne ne rpondait, je suis rest chez moi. Quelques minutes plus tard, jai appris quun deuxime avion stait abattu sur la tour n2. Jai su immdiatement que ladministration de George W. Bush allait utiliser cet vnement comme prtexte pour partir en guerre, peu importe qui tait responsable de ces attentats. Je nai jamais cru dans la version officielle. Ici, la classe dirigeante ment propos de tout ce qui est important. Cependant, je ne crois pas que ladministration ait organis et excut lattaque du 11 septembre. Une conspiration dune envergure aussi vaste requiert la complte unit, la loyaut, lesprit de dcision et laudace de la part de dizaines, sinon de centaines de personnes. Si, par ailleurs, inside job signifie simplement que quelquun la CIA a dlibrment omis de donner suite un rapport du FBI annonant que certains terroristes pourraient dtourner un avion, cest plus facile croire. Je peux comprendre pourquoi beaucoup de gens sont convaincus quil sagissait dun inside job. Lattaque du 11 septembre a permis ladministration Bush de partir en guerre en Afghanistan et en Irak. Ctait similaire lattaque japonaise de Pearl Harbor en 1941, qui a permis ladministration Roosevelt dentrer dans la Seconde Guerre mondiale avec un soutien massif. Le syndrome dit du Vietnam avait pratiquement limin le patriotisme, le 11 septembre la ramen.
Ladministration Bush est partie en guerre en Afghanistan et en Irak, pensez-vous que ctait un programme prpar lavance ?
Le Pentagone planifie toutes sortes de guerres dans toutes les parties du monde lavance. En ce qui concerne lIrak, il y a eu certainement une conspiration. Limprialisme amricain voulait les ressources nergtiques irakiennes. Beaucoup de personnes et de socits dici espraient senrichir avec le pillage de lIrak. Les noconservateurs de ladministration Bush se sont rencontrs dans la semaine du 11 septembre 2001 et ont complot la guerre contre lIrak, mme sils savaient que celui-ci navait rien voir avec lattentat du 11 septembre. Les Etats-Unis avaient dj men une guerre agressive contre lIrak en 1991. Ladministration Clinton avait presque commenc une autre guerre en dcembre 1998 avec Renard du dsert. La guerre dIrak a toujours t dans lagenda de Bush, comme la rvl le secrtaire au Trsor Paul ONeill dans un livre de Ron Suskind, un ancien journaliste du Wall Street Journal. Ladministration Bush tait relativement faible avant le 11 septembre. Elle a saisi lopportunit cre par les attentats et a mobilis pour la guerre. Bush a mis en place toutes sortes de lois dans le cadre du Patriot Act qui rprimaient toute opposition leurs plans. Bush et le secrtaire dEtat Colin Powell et dautres ont rpt les mmes mensonges 935 fois fin 2002 et en 2003 au sujet des armes de destruction massive irakiennes qui nexistaient pas. Ce Grand Mensonge tait destin convaincre le monde que les Etats-Unis avaient une bonne raison dattaquer. Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont procd linvasion de lIrak sans laval des Nations unies ou mme de lOtan le 20 mars 2003. Cependant, tant en Irak quen Afghanistan, Washington a sous-estim la rsistance populaire. Aprs leffondrement initial, une rsistance irakienne sest dveloppe et a inflig des pertes aux occupants amricains. Cest seulement en utilisant les diffrences entre les Irakiens que Washington pouvait empcher une dfaite humiliante. Les Etats-Unis ont caus une grande destruction et de nombreuses pertes de vie pendant huit ans, avec 2 millions de morts et 5 millions de personnes dplaces. Et lOtan occupe toujours lAfghanistan aprs 12 ans.
Pourquoi ne juge-t-on pas Bush et Blair au TPI pour crimes de guerre, au lieu de juger seulement les prsidents africains ?
Le Tribunal pnal international, comme presque tous les organismes des Nations unies, est sous le contrle de limprialisme mondial. Les versions prcdentes du tribunal ont t utilises contre des pays particuliers : le Rwanda, la Yougoslavie, le Cambodge. Plus tard, le TPI a t principalement un outil politique utilis contre des leaders de pays relativement faibles concentrs en Afrique. Nous, cest--dire des organisations populaires, avons tenu des tribunaux de crimes de guerre, ceux-ci ont prouv la culpabilit de Blair, Bush et de leurs gnraux en Irak. Malheureusement, nous sommes incapables de faire appliquer un seul de ces verdicts. Ils servent de voie pour exposer la vrit au sujet de la guerre au public. Nous ne voulons pas que les imprialistes soient les seuls crire lHistoire.
Le mouvement anti-guerre est-il toujours aussi combatif aux Etats-Unis ?
Le mouvement anti-guerre tait extrmement combatif la fin des annes 1960 et au dbut des annes 1970 contre lintervention au Vietnam. Nous avions mme organis la rsistance au sein de larme des Etats-Unis. Le mouvement anti-guerre tait aussi sorti dans les rues pour essayer de stopper linvasion de lIrak dbut 2003. Ladministration Bush a simplement ignor des centaines de milliers dopposants et a continu la guerre. Les camarades avec lesquels je travaille dans le Centre daction internationale essaient toujours dorganiser et de mobiliser contre les aventures militaires amricaines. En 2011, ils ont protest contre lattaque en Libye. En septembre 2013, ils sont sortis dans 100 villes contre la menace de Washington dintervenir directement contre la Syrie. Juste ce mois de mars, nous sommes sortis dans 19 villes pour protester contre le complot des Etats-Unis avec des lments fascistes au Venezuela et en Ukraine. La majorit de la population amricaine est tenue dans lignorance des vraies causes de tous ces conflits. Le monopole des mdias de la classe dirigeante contrle 99% de la propagande. Pourtant les gens sont contre la guerre dans une large majorit. En ce qui concerne la Syrie, les sondages montrent quenviron 90% de la population tait oppose la guerre. Ce serait une erreur, toutefois, de dire que les gens sont combatifs. Dans le pass, ils ne sont devenus combatifs que lorsque des milliers de jeunes Amricains taient en train de mourir dans une aventure imprialiste lautre bout du monde. Quand il y a peu de pertes, seuls se lveront quelques-uns par conviction anti-imprialiste ou morale. Cependant, il est encourageant de constater que certaines personnes comme Snowden ou Manning peuvent faire de grands sacrifices pour se rebeller contre les atrocits commises par les dirigeants.
Comment expliquez-vous le changement radical de la position amricaine dans le dossier iranien ?
Je ne suis pas sr que cela ait beaucoup chang. Il y a encore de fortes factions dans la classe dirigeante des Etats-Unis qui veulent une frappe militaire contre lIran, par exemple, le snateur John McCain. Cest le cas aussi du gouvernement isralien. Dautres esprent apporter des changements au sein du gouvernement iranien pour quil soit plus conciliant envers la domination amricaine de la rgion, cela semble tre la position actuelle de ladministration. Depuis la fin de lURSS en 1991, limprialisme amricain ne tolre aucune concurrence, aucune indpendance des autres Etats dans aucune rgion du monde. LIran est assez grand et souverain pour dfier les Etats-Unis, et Washington essaie dcraser tous ceux qui dfient les Etats-Unis. Si les Etats-Unis ont recul, cest uniquement parce que Washington est impliqu dans de trop nombreux autres combats, allant de lUkraine au pivot pour lAsie.
Peut-on dire que la CIA a chang ses mthodes quand on voit ce quil se passe en Ukraine et au Venezuela ?
La CIA a pour tche nominale la collecte dinformations. Le gouvernement amricain utilise ces informations pour influencer et faire pression sur des gouvernements afin quils agissent dans lintrt des banques, des industries amricaines et du Pentagone. La CIA effectue aussi des actions : par exemple, les guerres de drones. En outre, en partenariat avec dautres agences la NED, des ONG, etc. , elle intervient tous les niveaux pour mobiliser lopposition afin que les gouvernements suivent la voie de Washington. Au Venezuela, toutes ces agences amricaines trouvent des moyens pour financer lopposition vnzulienne aux Bolivariens, au PSUV et Nicolas Maduro. La CIA et dautres ont mme encourag des lments quasi fascistes sortir dans la rue avec des barrages de feu et tuer des gens. Ensuite, les mdias pro-imprialistes mentent propos des vnements et accusent la rpression de Maduro dtre responsable des pertes humaines. Cest un grand mensonge. En Ukraine, les Etats-Unis et lUnion europenne ont tir profit des faiblesses du gouvernement dIanoukovytch. Les imprialistes ont apport leur soutien des oligarques corrompus qui voulaient remettre lUkraine entre les mains de limprialisme occidental et dplacer lOtan le long de la frontire sud-ouest de la Russie. En outre, les Etats-Unis et lUnion europenne ont soutenu lentre de partis ouvertement fascistes dans le gouvernement de Kiev. Des leaders fascistes ont pris le contrle de la police, de larme et de lappareil de scurit. Suite aux auditions en 1975 du comit snatorial dirig par le snateur Frank Church, la CIA avait renonc certaines de ses activits, ou du moins, cest ce que lon nous a dit. Depuis le 11 septembre, la CIA est devenue de plus en plus agressive, elle et dautres agences amricaines essaient de renverser des gouvernements dans le monde entier.
Quest-ce que vous inspire lAlgrie et que pouvez-vous dire au peuple algrien, vous le militant anti-imprialiste ?
LAlgrie a une histoire de rsistance la domination coloniale franaise depuis les premires attaques en 1830. Les populations de la campagne, du dsert et des montagnes se sont battues durement contre les militaires franais. Seules les mesures les plus cruelles comme des villages entiers brls ont pu vaincre cette rsistance. Quand a commenc la plus rcente guerre de libration, en 1954, il y a eu huit autres annes de rsistance. Plus dun million sur les six millions dAlgriens sont morts dans la guerre de libration. Pourtant, la rsistance a t hroque et efficace, elle a puis limprialisme jusqu ce que le gouvernement de de Gaulle accepte de partir. Comme les luttes en Core, en Chine, au Vietnam, Cuba et ailleurs, la lutte algrienne pour lindpendance tait une inspiration pour des rvolutionnaires aux Etats-Unis. Le rle des femmes dans cette lutte tait clairant. Dans les premires annes, lAlgrie libre a eu un grand impact, particulirement sur la lutte noire de libration aux Etats-Unis. Les Algriens lArabe et le Berbre, le lac et le religieux ont le droit dtre fiers de leur histoire de rsistance limprialisme qui est une contribution pour toute lhumanit.
Vous tes membre du Tribunal BRussell's qui inclut des personnalits comme le Dr Mahathir, ancien Premier ministre de Malaisie, Noam Chomsky, Edward S. Herman, William Blum, David Swanson et beaucoup dautres. Pouvez-vous nous expliquer ce quest le Tribunal BRussells ?
Le Tribunal Brussells tire son inspiration du Tribunal Bertrand Russell de 1967 qui avait trouv que les Etats-Unis taient coupables de crimes de guerre contre le Vietnam. Des camarades en Belgique ont commenc le Tribunal Brussells en 2003 suite linvasion de lIrak. Le TB a tenu des sessions sur les procs de guerre de Bush et Blair au printemps 2004. Nous avons particip avec le Centre daction internationale. Ensuite, nous avons tenu une session aux Etats-Unis en aot 2004 et nous avons apport notre soutien au TB, comme lont fait dautres organisations semblables dans dautres pays. Cette anne mme, les 16 et 17 avril, le Tribunal Brussells et dautres vont tenir une runion Bruxelles dans le cadre de lAssociation internationale des juristes dmocrates pour explorer les manires lgales permettant des poursuites judiciaires lencontre des gouvernements amricain et britannique pour leur agression contre lIrak. Le TB veut chercher les moyens dobtenir une indemnisation pour les victimes. Le TB a maintenu le travail de solidarit avec la rsistance irakienne limprialisme. Il a aussi largi son opposition limprialisme dans dautres parties du Moyen-Orient et lagression de lOtan. Je suis fier den tre membre.
A votre avis, le monde arabo-musulman est-il condamn souffrir perptuellement des guerres imprialistes amricaines et occidentales ?
A partir de 1945, lUnion Sovitique tait la force la plus puissante face limprialisme amricain. Dans les 23 annes qui ont suivi leffondrement de lUnion Sovitique, le monde imprialiste, men par les Etats-Unis, a tent de conqurir les nations qui ont gagn leur indpendance limprialisme lpoque de la guerre froide. Cest ce qui est arriv en Yougoslavie, en Irak, en Afghanistan et en Libye. Le Venezuela, la Syrie et lUkraine sont sous attaque. Le monde arabo-musulman est assis au sommet dnormes ressources ptrolires, comme le Venezuela et il constitue une cible particulirement attractive pour limprialisme, mais pas la cible exclusive. La Core du Nord, le Venezuela, et mme la Chine et la Russie font face des menaces. Toute lAfrique est aujourdhui menace par des expditions militaires amricaines et franaises, et lAmrique latine fait face la subversion tous les niveaux. Le monde imprialiste est confront une crise conomique profonde et insoluble, et cette crise le pousse vers plus daventures militaires. Dans ces circonstances, il serait idiot de ma part de suggrer quil puisse y avoir un avenir paisible dans le monde arabo-musulman ou nimporte o ailleurs. Ce que nous, aux Etats-Unis, qui nous considrons nous-mmes comme des rvolutionnaires, esprons, cest que la lutte des classes se dveloppe au sein des Etats-Unis et que de plus en plus de travailleurs rejoignent cette lutte. La crise capitaliste les pousse rsister. Si cette lutte se dveloppe, alors nous pourrons garder les dirigeants suffisamment occups la maison pour quils ne risquent pas de nouvelles aventures ltranger. Nous apporterions ainsi une contribution digne dintrt lhumanit.




Interview ralise par Mohsen Abdelmoumen
Qui est John Catalinotto ?
John Catalinotto est n New York, o il enseigne les mathmatiques la City University. Anti-imprialiste engag depuis la crise des missiles de Cuba en octobre 1962, il a milit de 1967 1971 comme organisateur civil anti-guerre et antiraciste au sein de lAmerican Servicemens Union contre la guerre au Vietnam. Membre de lInternational Action Centers (IAC) fond en 1991 par Ramsey Clark, militant des droits de lhomme et ancien ministre de la Justice, il est depuis 1999 porte-parole de lIAC dans les confrences internationales. Il a collabor de 2001 2004 lAnswer Coalition fonde en 2001 pour contrer la propagande belliciste aprs les attentats du 11/9. Il a t un militant du Comit de soutien pour la libration du Moyen-Orient, a apport son soutien la coordination internationale des opposants la guerre en Irak, et depuis 1982 est le rdacteur en chef du journal hebdomadaire Workers World. Il a t lun des principaux organisateurs du Centre daction internationale du tribunal sur la Yougoslavie (en juin 2000) et du Tribunal sur lIrak (aot 2004). Il collabore avec odiaro.info (Portugal) et Terra e Tempo (Galicie), il est membre des traducteurs Tlaxcala et du Tribunal BRussells. Il a publi deux livres, Metal of Dishonor au sujet de luranium appauvri (1997) et Hidden Agenda : the US - NATO Takeover of Yugoslavia (2002).



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le TPI est un outil politique utilis contre les pays faibles




04:22 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,