> >

[] [ ]

Le nouveau dcoupage administratif fin prt...

(Tags)
 
DeepFace, le nouveau systme... Emir Abdelkader 0 2014-03-22 02:44 PM
Le Maroc appelle nouveau ... Emir Abdelkader 0 2014-03-04 05:55 PM
Le ministre de lducation nationale saisit le tribunal administratif : La grve est illgitime Emir Abdelkader 0 2014-02-04 11:15 AM
quand la qute du 12 vire au tourisme administratif Emir Abdelkader 0 2013-10-28 02:35 PM
Le nouveau Facebook est prsent ce jeudi Emir Abdelkader | french Forum 0 2013-03-07 12:52 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le nouveau dcoupage administratif fin prt...

Le nouveau dcoupage administratif fin prt, la priorit pour le prochain gouvernement

Le projet dun nouveau dcoupage administratif est prt et doit tre lurgence laquelle devra satteler le prochain gouvernement pour re-dcouper le pays sur la base de critres sociologiques, conomiques et scuritaires. Cest ce que nous affirment des sources proches de la prsidence de la Rpublique qui laissent croire que depuis la rlection de Bouteflika pour un 4me mandat, il est devenu impratif que pour quils soient ouverts, les chantiers quil a programms doivent tre classs selon leur degr dimportance et de ncessit.
Mais sil y a un dossier que le prsident de la Rpublique a voulu ouvrir depuis au moins deux ans, cest bien celui de la rvision de la Constitution, ntait son accident vasculaire qui lavait clou au lit et a ainsi chamboul son agenda. Nos sources proches dEl-Mouradia le confirment en effet et soulignent cependant que le premier dossier est certes la rvision de la Constitution mais il faut pour cela que le chef de lEtat sassure dun consensus national assez large.
Ce qui appelle, selon nos sources, louverture de nouvelles discussions avec les partis politiques et lensemble des reprsentants de la socit civile autour des questions cruciales que devraient contenir le nouveau projet. Les discussions lances par la commission Bensalah autour des rformes politiques sont aujourdhui dpasses, il faudra tout ractualiser et ouvrir directement le dbat autour de lossature sur laquelle devra reposer la nouvelle Constitution, expliquent nos interlocuteurs. Lon rappelle par ailleurs que lune des promesses de Bouteflika faite par la voix de son directeur de campagne aux habitants de diffrentes rgions du pays est celle dun nouveau dcoupage administratif.
Nombreuses sont les daras dont les populations revendiquent depuis longtemps leur dtachement des chefslieux pour devenir elles-mmes wilayas, soit parce quelles en sont loignes ou parce quelles trouvent des difficults rsoudre leurs problmes administratifs. Bordj Badji-Mokhtar qui pourtant est la pointe du Mali, dpend du chef-lieu wilaya dAdrar qui se trouve 800 km, ce qui est trs contraignant , indique un spcialiste des collectivits locales.
Les experts pensent que, ne seraitce que pour cette particularit gographique qui a aujourdhui toute son importance et sa sensibilit, il faut aller vers un nouveau dcoupage administratif des territoires nationaux dont limmensit au Sud ne peut plus tre laisse au gr des humeurs et des vents. Leur re-dcoupage est une extrme priorit au regard de la dtrioration scuritaire dans laquelle sont plongs les pays voisins, nous disent nos sources. Lon note qu au moins trois pays frontaliers lAlgrie, savoir le Maroc, la Tunisie et le Niger, ont rig depuis longtemps des gouvernorats auxquels, du ct de chez nous, font face de simples mairies. Ce dsquilibre est loin dtre rassurant en ces temps incertains.
LES IMPÉRATIFS DOMINANTS DUN DÉCOUPAGE ADMINISTRATIF
Lon nous assure que le nouveau dcoupage administratif est prt depuis longtemps parce que, disent nos sources, le prsident de la Rpublique stait, tout au dbut de son premier mandat, rendu compte que le schma administratif du pays tait dsuet et quil na mme pas permis de grer les quelque 30 millions dhabitants quil comptait. Il avait dj constat, selon nos interlocuteurs, que les wilayas du sud du pays taient devenues ingrables de par leurs immenses territoires. Seulement, au dbut des annes 2000, le dcoupage administratif ntait pas sa priorit, prcise- t-on.

Aujourdhui, soutiennent nos sources, les choses ont chang, les volutions nationales et internationales obligent faire vite et bien dans ce sens. Les experts affirment quun nouveau dcoupage administratif doit aujourdhui rpondre un triptyque prcis alliant sociologie, conomie et scurit du pays. Triptyque qui comporte ainsi tous les dominants exigs par un dcoupage efficace et appropri des territoires, une meilleure utilisation des ressources humaines et matrielles ainsi quune meilleure gestion des collectivits locales. Lon pense que les concepteurs du projet sinspireront fortement du rapport de la commission Sbih qui stait attele tout au dbut des annes 2000 la rforme des structures et des missions de lEtat.
Dans ce rapport, le terme rgionalisation des territoires figure en pole position et implique un nouveau mode de gouvernance et de gestion des territoires. Les experts prviennent que ladoption dun nouveau dcoupage administratif ne devra pas avoir comme intitul rgionalisation parce que, soutiennent-ils, le terme rgionalisation chez les pays dvelopps signifie une conomie performante ; chez les pays qui ne le sont pas, il a une rsonance rgionaliste.
Il est probable quil soit question, selon eux, de constitution de ples rgionaux selon leurs caractristiques mais aussi leurs impratifs sociologiques, conomiques et scuritaires. Des ples dont le fonctionnement sera en vidence adoub une fiscalit locale dont lessence sera tire dune profonde rforme du systme fiscal national. Si des hauts fonctionnaires se rappellent quau dbut des annes 90, le gouvernement Ghozali avait propos un dcoupage administratif du pays en 112 wilayas, aujourdhui, lon pense quun nouveau projet devra doter le pays dun nombre de wilayas semblable ou encore plus grand. Elles seront 103, peut-tre 115 ou mme 150 wilayas en tout, cest le prsident qui doit dcider, aprs, bien sr, que le gouvernement aura consult les lus, nous disent nos sources.
LE PRÉSIDENT PRÊTERA SERMENT DIMANCHE PROCHAIN
La cration de nouvelles wilayas obligera au maintien dun nombre important de cadres, dune reconversion totale de beaucoup dautres mais surtout des recrutements massifs, rien ne se perd, tout sera utile, souligne-t-on. Lon affirme que la constitution de ples rgionaux permettra lmergence des comptences appeles grer ce quon pourrait dsigner de wilayas rgionales dont les missions principales seront la prise en charge des grands projets structurants. Les diplms universitaires et autres techniciens sont, nous dit-on, dores et dj compts parmi ces comptences.

Cest ce que les experts qualifient de rpercussions immdiates dun nouveau dcoupage administratif. Lon avance en outre la disparition des wilayas dlgues qui gravitent autour de la capitale. Dans tout le pays, il ny aura que des wilayas avec chacune 12 ou 15 communes seulement , nous dit-on. Lon parlera alors de communes urbaines et communes rurales. Ces dernires, considres comme pauvres, devraient tre soutenues 100% par lEtat jusqu ce quelles deviennent conomiquement solides.
Les experts estiment que les faades maritimes du pays, actuellement gres par les forces de lANP, devraient dpendre dune gestion civile qui serait assure par de nouveaux walis. Experts et politiques saccordent dire quun nouveau dcoupage administratif permettra en vidence lapplication dun schma damnagement du territoire moderne. Linstallation dimanche par le ministre de lHabitat de lobservatoire de la gestion de la ville pourrait en constituer un des premiers difices. Autre objectif selon les spcialistes, les investissements de lEtat et ceux privs devront tre bien cibls.
Lon parle dj beaucoup dinvestissements touristiques dans le sud du pays parce que les fortes traditions dhospitalit de ses habitants encouragent leur ralisation. Ce bouleversement des territoires se fera conformment aux codes, communal et de wilaya, dont les dispositions devraient tre rvises en vue de rpondre aux nouvelles exigences du pays.
Si le dcoupage administratif devra intervenir avant la fin des mandats des lus locaux, les assembles communales (APC) et wilayales (APW) seront dissoutes pour tre suivies dlections anticipes. En attendant, le prsident de la Rpublique devra prter serment le dimanche 27 avril. Le gouvernement remettra de suite sa dmission conformment la Constitution. Il est probable quil connaisse beaucoup de dparts, nous dit-on sans prcision.


Ghania Oukazi
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le nouveau dcoupage administratif fin prt...




01:35 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,