> >

[] [ ]

Les arbitrages qui attendent Bouteflika

(Tags)
 
Les vrais dfis qui attendent lAlgrie entre 2014/2020 Emir Abdelkader 0 2014-04-12 06:12 PM
Ce quattendent les partenaires de lAlgrie du prochain prsident Emir Abdelkader 0 2014-04-07 02:37 PM
Les Europens attendent que lAlgrie reste un fournisseur dnergie sr et scuris Emir Abdelkader 0 2014-04-07 02:29 PM
Incident au cours du meeting pro Bouteflika Marseille Incident au cours du meeting pro Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-31 01:12 PM
Les promesses de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-24 11:11 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les arbitrages qui attendent Bouteflika

Laprs-lection prsidentielle, Les arbitrages qui attendent Bouteflika




Laprs-17 avril sera certainement fait de la remonte en surface des conflits organiques qui ont marqu, tout au long de lanne 2013, le FLN et le RND. Les inimitis, tues lintervalle dune lection prsidentielle, pourraient galement marquer la relation DRS-ANP. Abdelaziz Bouteflika, reconduit dans sa fonction de chef de lEtat, sera forcment astreint des arbitrages.
Lapproche de llection prsidentielle avait sonn une sorte darmistice sur lensemble des fronts quanimaient, outre les encarts du FLN et RND, les militaires que les sorties tonitruantes dun Amar Sadani dpartageaient en soutiens et opposants au 4e mandat de Bouteflika. La reconduction de Bouteflika tant chose faite, daucuns sattendent voir se ranimer tous ces fronts.
A commencer par les conflits organiques qui minent les deux partis pivots de la coalition gouvernementale, lesquels ne tarderaient pas ressurgir de nouveau. Dj, lon sent dailleurs, les redresseurs du FLN reprendre du poil de la bte et se prparer un nouvel assaut contre le secrtaire gnral quils nont pas perdu de vue mais qui tait laisse lopportunit dapporter sa contribution la rlection de Bouteflika.
Les redresseurs du FLN, contrairement lavant-prsidentielle, devront dsormais faire avec une donne inattendue : la remise sur orbite politique dAbdelaziz Belkhadem, rappel la fonction officielle en qualit de ministre dEtat, conseiller personnel du Prsident. Abderrahmane Belayat et compagnie auraient dj compris que la bataille de redressement du FLN est plus complique quils se ltaient imagine, avec le retour aux affaires dun Belkhadem contre qui ils avaient longuement et ardemment ferraill. En travaillant dloger Amar Sadani, ils prennent le risque de faire de la place pour Belkhadem qui, non seulement na jamais digr son viction mais aussi et surtout se sent fort de la confiance de Bouteflika pour vouloir rcuprer son fauteuil. Et cest Bouteflika quil reviendra forcment darbitrer entre ces ambitions qui font flors au sein du FLN.
Bouteflika aura certainement du mal trancher, tant est que les rivaux qui se disputent le FLN ont tous contribu sa campagne lectorale. Si les partisans de Belayat, moins prsents dans la campagne lectorale, ne doivent pas trop esprer quelques verdicts favorables, les Sadani et Belkhadem si, tant donn queux ont t logs meilleure enseigne par le clan prsidentiel qui les a associs lanimation de la campagne lectorale. La situation diffre un peu sagissant du RND, puisque le conflit organique met aux prises non point trois entits mais deux courants : les partisans dOuyahia et les adeptes de Bensalah.
Ces derniers avaient dailleurs un peu trop vite clbr lenterrement politique de lancien secrtaire gnral du parti, quils voyaient parti pour une longue traverse du dsert. Au final, point de tout cela : Ouyahia en est revenu dans des fonctions importantes mais surtout qui supposent aval et confiance du Prsident. Le repchage dOuyahia pourrait donner des ides ses partisans au sein du RND qui voudraient bien renverser les quilibres au sein du parti.
Mais, comme pour le FLN, laboutissement de leurs ventuelles actions dpendra de lapprciation qui en sera faite par Bouteflika. Un autre arbitrage pour un Prsident dont les manoeuvres auront dmultipli les situations de conflits. Dentre elles, et de loin la plus importante, celle qui a induit la dichotomie entre le DRS et ltat-major de lANP. L, larbitrage sera des plus dlicats, tant est que les restructurations opres par Bouteflika au sein du DRS ont t ressenties comme des entailles douloureuses au sein des services de renseignement.
Des restructurations qui ont provoqu une situation dquilibre instable auquel Bouteflika est appel remdier. Comment et au profit de qui ? L est la grande question. Des conflits que Bouteflika devra rgler, dune manire ou dune autre, auront une directe relation avec ses projets immdiats, en premier chef la rvision de la Constitution et linstitution du poste de vice-prsident. Lide, faut-il le dire, suscite dj des convoitises.


S. A. I.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les arbitrages qui attendent Bouteflika




06:50 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,