> >

[] [ ]

Affaire sonatrach, Ltau se resserre sur Chakib Khelil

(Tags)
 
Des rvlations accablent paolo scaroni et Chakib Khelil Emir Abdelkader 0 2014-02-16 08:19 AM
Khelil et Sonatrach, Le noyau dur du conflit Emir Abdelkader 0 2014-02-10 11:41 AM
Si Amar, vous mavez propos amicalement dextirper Chakib Khelil de laffaire Sonatrach 2 Emir Abdelkader 0 2014-02-08 03:57 PM
Ltau se resserre autour des terroristes Damas et Alep Emir Abdelkader 0 2013-11-14 02:12 PM
les comptes bancaires de Chakib Khelil bloqus Emir Abdelkader 0 2013-10-21 02:34 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Affaire sonatrach, Ltau se resserre sur Chakib Khelil

Affaire sonatrach, Ltau se resserre sur Chakib Khelil




La justice veut la tte de Farid Bdjaoui. Sil venait tre remis Interpol par les autorits miraties, lhomme daffaires, dorigine algrienne pourrait faire des rvlations sur limplication de hauts responsables politiques algriens dans les affaires de corruption Sonatrach- Saipem.
Jusquo ira le juge Fabio De Pasquale? En charge de laffaire de ENI-Saipem, le magistrat du parquet de Milan est pass ouvertement loffensive en lanant, via Interpol, un mandat darrt international contre Farid Bdjaoui. Install depuis prs de deux annes dans lmirat de Duba, lhomme daffaires na aucune possibilit dchapper la police. La notice rouge qui accompagne le mandat darrt implique la localisation et larrestation dune personne recherche par une autorit judiciaire ou un tribunal international en vue de son extradition.
Les autorits des Emirats arabes unis sont donc tenues de remettre Bdjaoui Interpol, qui se chargera ensuite de lextrader vers lItalie. A 44 ans, Farid Bdjaoui va tomber pour association de malfaiteurs finalise la corruption. Il aura moins de chance que son ami Chakib Khelil qui a bnfici dun rpit accord par la justice algrienne suite la bvue de la cour dAlger. Dlivr au mois daot, le mandat darrt international contre lancien ministre de lEnergie et des Mines na eu aucun effet puisquil aurait d tre mis par la Cour suprme du fait du principe de privilge de juridiction dont il jouit.
Mais ltau se resserre sur Khelil. Bien sr, ce nest nullement linitiative de la justice algrienne, qui semble avoir oubli de relancer une procdure correcte. Cette fois-ci, cest laction combine des justices italienne et amricaine qui devrait lui tre fatale. Rsidant aux Etats-Unis avec les membres de sa famille, Chakib Khelil intresse au plus haut point les autorits de ce pays. Jeudi, Alberto Chiarini, le directeur financier dENI, a fait part dune demande du dpartement amricain de la Justice propos daffaires de corruption prsumes impliquant le groupe italien en Algrie. A Alger, linternationalisation de ces scandales semble toujours voile par leuphorie du quatrime mandat.
En fait, pour les membres les plus influents du clan prsidentiel, Chakib Khelil est une victime. Il serait mme un cadre intgre si lon en croit Amar Sadani. Cest le DRS. On a fait clater, soi-disant, le scandale de Sonatrach pour cibler Chakib Khelil qui est lun des cadres les plus intgres et le plus comptent de lAlgrie. Cest son poque que Sonatrach a doubl sa production et que le pays a pur sa dette. La justice algrienne a agi en dehors du cadre fix par la loi. En fait, on la pousse le faire.
En Algrie, chaque fois quon souhaite liquider un prsident, on lui invente un scandale. En 1997, ctait le gnral Betchine et la cible fut Liamine Zeroual. En 2004, cest laffaire Khalifa et la cible fut Bouteflika. En 2014, la cible est la mme mais le scandale est diffrent, il sagit de Sonatrach, sans omettre lextradition de Khalifa Abdelmoumen, avait dclar le secrtaire gnral du Front de libration nationale dans une interview accorde au site internet Tout sur lAlgrie au mois de fvrier. Une dclaration qui, quelques jours plus tard, a fait ragir lex-ministre de la Justice, Mohamed Charfi.
Ce dernier accuse Sadani davoir pris attache avec lui afin dinnocenter Chakib Khelil. Si Amar, vous tes venu, le jour mme de votre installation la tte du FLN, me proposer amicalement de prserver mon poste de ministre de la Justice en mengageant extirper Chakib Khelil de laffaire Sonatrach 2 comme on extirpe un cheveu dune pte, a crit Charfi dans une contribution publie dans la presse. Le ministre stait engag publiquement dvoiler de nouveaux lments du scandale Sonatrach. Il nen sera rien. Mohamed Charfi sest tu depuis.
En somme, lopinion publique algrienne ne doit surtout pas sattendre une condamnation de hauts responsables politiques algriens par la justice de leur pays. Lobjectif premier de ce quatrime mandat consiste, en premier lieu, touffer toutes les affaires de corruption. Il faudra donc patienter et rester attentif aux actions engages ltranger par les justices indpendantes.


T. H.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Affaire sonatrach, Ltau se resserre sur Chakib Khelil




01:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,