> >

[] [ ]

la France veut-elle imposer un vice-prsident Bouteflika

(Tags)
 
Les partisans de Benflis veulent limposer comme prsident Emir Abdelkader 0 2014-04-10 11:54 AM
Un vice-prsident pour suppler Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-02-27 08:27 AM
ce seront Les potentiels candidats au poste de vice-prsident Emir Abdelkader 0 2013-12-05 10:21 PM
Al Jazeera, la chane qui veut imposer son diktat Un Os nomm Algrie Emir Abdelkader 0 2013-10-14 06:47 PM
Bouteflika candidat et Ouyahia vice-prsident Emir Abdelkader 0 2013-04-09 03:02 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
la France veut-elle imposer un vice-prsident Bouteflika

De tractations secrtes seraient en cours : la France veut-elle imposer un vice-prsident Bouteflika ?

Tout le monde se prpare la journe du couronnement en se demandant, pour ceux qui sont invits, sil faut y assister ou non, et en spculant sur les diffrentes positions du Prsident lors de la clbration de sa prestation de serment. Se lvera-t-il ? Marchera-t-il ? Parlera-t-il ? Et si le miracle a lieu, sera-t-il capable de prononcer la phrase protocolaire sans se tromper ? Si les performances de la technologie de pointe sont assures, un couac d un malaise subit est toujours craindre. Le clan nen dort plus, mais il peut compter sur le soutien sans faille de son seul appui effectif : la France. Peu peu, les messages de ltranger parviennent la prsidence, mais avec retard et du bout des lvres. La presse dEtat sempresse publier la moindre missive manant de chefs dEtat, afin de tenter de rendre lgitime un pouvoir qui ne lest pas, car ce rgime en dficit de lgitimit a besoin dexposer tous les messages de flicitation, y compris de la part de minuscules mirats peu prs inconnus. Il est cependant des silences assourdissants. Les Etats-Unis, grande puissance mondiale, nont pas encore daign se manifester, mme avec un bref message protocolaire, pour la rlection de Bouteflika. Pourquoi les Amricains se taisent-ils, contrairement aux Franais qui ont t les premiers congratuler le potentat ? Est-ce d laffaire de la manipulation des propos de John Kerry par le clan prsidentiel ? Souvenons-nous que dans un prcdent article, nous avions voqu le toll quavait provoqu aux Etats-Unis la visite de John Kerry en pleine campagne lectorale. Washington refuse-t-il de cautionner les rsultats rels du scrutin et son droulement quil connat trs bien ? Est-ce quil nous rserve des surprises dont il a le secret ? En tout cas, ce retard est un message adress Alger, et il nest certainement pas anodin. Autre indice, Sid-Ahmed Ghozali, ancien chef de gouvernement et linvit de marque de Kerry lors de sa visite Alger, dclare dans une interview accorde au Journal Du Dimanche que lAlgrie va se trouver dans une situation terrible avant cinq ans, notamment cause de lpuisement des hydrocarbures, ce qui rduira nant lachat de la paix sociale, fondement du rgne de Bouteflika. Ignorant ces indicateurs trs graves, Ie pouvoir algrien pratique la politique de lautruche et dilapide largent public avec entrain. Connaissant la proximit de Sid-Ahmed Ghozali avec John Kerry et constatant le silence de lAmrique devant ce simulacre dlections, le clan prsidentiel prfre saccrocher une France dont le prsident est lun des plus faibles de lhistoire de ce pays qui travaille en outsider par rapport lUnion europenne. Le pouvoir algrien sentte encourager la Franafrique en accordant des concessions illimites au rgime franais en proie une crise conomique majeure, dans le seul but de se perptuer. La question essentielle est celle-ci : lAlgrie peut-elle fermer les yeux sur la position amricaine dont le mutisme est un message cod que les dcideurs dAlger ludent ? Comment ne pas prendre en considration la position des Etats-Unis qui va de plus en plus saligner sur les exigences de certains segments de lopposition algrienne et dont la confirmation vient de la dclaration du secrtaire gnral de lONU qui, dans son message adress Bouteflika au lendemain du 17 avril, lui rappelle quil faut travailler avec lopposition. Que nous rservent les Amricains au courant de la faiblesse et de lillgitimit de ce nouveau rgne et sans doute bien mieux informs que le pouvoir algrien lui-mme sur la situation qui prvaut dans la rgion ? Y a-t-il un scnario qui se prpare dans lombre au moment o Alger na dyeux que pour Paris ? Souvenons-nous des rgimes politiques faibles qui pensaient que distribuer argent et contrats des multinationales, leur permettrait de survivre des crises de gouvernance aiges. Le cas de Kadhafi est le plus loquent, lui qui a tout concd pour finir tran et tu dans les gouts par sa population. Dans tous les cas de figure, un pouvoir qui ne prend pas ces signes au srieux court sa perte et entranera tout le pays dans sa chute certaine.
Daprs le quotidien londonien Al-Quds Al-Arabi, la France serait en pleines tractations pour imposer un vice-prsident Bouteflika, ce qui la place dans la position de lex-colonisateur faisant la loi dans sa basse-cour. La France essaie de rafler la mise en sassociant avec le pouvoir plus que fragile de Bouteflika qui ngocie tout la baisse pour gagner du temps. Lre Bouteflika a donc rduit la Rpublique algrienne un statut de dpartement franais. O nous mnera lalliance du clan prsidentiel avec une France sans aucun poids sur la scne internationale ? Personne ne peut rpondre, et ce ne sont pas les acrobaties et les trucs de magie que le clan sapprte nous montrer le jour de la prestation de serment qui vont nous rassurer sur lavenir de notre pays, dsormais tributaire de toutes les incertitudes les plus chaotiques. La position de lAmrique montre quelle est au courant de toutes ces manigances. Le fait de ne pas cautionner le prsident actuel signifie-t-il que les Etats-Unis ne reconnaissent pas la validit des lections et quils veulent travailler avec un prsident lgitime ? Ayant la certitude que lAlgrie restera dans la zone dinfluence franaise, les Etats-Unis rvisent-ils leur position dans leur dmarche de pakistanisation de lAlgrie en voyant quelle nest plus quune prfecture franaise ? Dpassant les Franais par leur vision globale stratgique, les Amricains prfrent miser sur lavenir plutt que sur le prsent. Relevons la froideur suscite par llection de Bouteflika dans une certaine presse amricaine, notamment celle proche de la Maison-Blanche, tel le Washington Post. Quant aux Franais, leur situation conomique catastrophique les encourage sinscrire dans la rapine du clan prsidentiel pour renflouer leurs caisses. Alger peut-il se passer du soutien et du partenariat amricains ? Ce qui se passera les prochains mois nous le dira. Le rgime Bouteflika ne peut pas garantir la stabilit dans la rgion, surtout aprs lattentat qui a cot la vie onze braves soldats de lANP et la rpression dmesure de la police Tizi Ouzou. LAmrique prend en considration bien des lments que semblent occulter les monarques dAlger.


Mohsen Abdelmoumen





 

()


: 1 ( 0 1)
 

la France veut-elle imposer un vice-prsident Bouteflika




08:11 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,