> >

[] [ ]

La DGSN investit les rseaux sociaux pour soigner son image

(Tags)
 
Sur les rseaux sociaux, les craintes de violence ... Emir Abdelkader 0 2014-04-16 03:30 PM
Sur les rseaux sociaux, les internautes sont contre le retour du FIS Emir Abdelkader 0 2014-04-01 04:06 PM
Le staff de Bouteflika veut investir les rseaux sociaux Emir Abdelkader 0 2014-03-17 04:44 PM
Sur les rseaux sociaux Bouteflika seul candidat qui suscite le dbat Emir Abdelkader 0 2014-03-10 10:53 PM
Rseaux sociaux, Les Algriens accros au Facebook Emir Abdelkader 0 2014-01-26 10:38 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-29
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La DGSN investit les rseaux sociaux pour soigner son image

La DGSN investit les rseaux sociaux pour soigner son image




Visiblement branle par les vidos et les photos chocs des maltraitances de citoyens par des policiers lors de manifestations pacifiques qui ont fait le tour de la plante grce la dmocratisation des rseaux sociaux sur le net, la police algrienne tente de rafistoler son image corne. Cest ainsi que les responsables de la DGSN (Direction gnrale de la Sret nationale), interpells sans aucun doute par lampleur des ractions au niveau national et mme international, ont, selon toute vraisemblance, dcid de jouer la carte de la communication avec le public par Internet afin dattnuer les effets dvastateurs de la diffusion grande chelle des photos en question. Aprs avoir retap son site web dont les informations sont aujourdhui actualises quotidiennement, la police algrienne a intgr officiellement les rseaux sociaux et se dotant dune page facebook afin dtre trs prs des tumultes et autres courants qui traversent la socit. La DGSN se flicite dailleurs que son site web et sa page facebook aient dpass la barre des 600 000, entre Jaime et Visiteurs. Ce qui, daprs la DGSN, traduit un grand intrt port par les internautes leur police. La police sengage, ainsi, fournir plus dactualits sur les nombreuses activits de ses diffrents services et contribuer inlassablement, et au quotidien, la dispense de conseils et recommandations en matire de prvention. Certes, ces tentatives restent louables de la part de la Sret nationale, mais leur porte ne peut savrer quinsuffisante vu que limage de la police se trouve compltement altre par les comportements doublement condamnables, voire inhumains, de certains policiers dont les images et les vidos ont t massivement relayes travers le net. Que ce soit Ghardaa o les policiers se sont carrment mis du ct des Chambas contre les Mozabites, et de manire inacceptable, surtout que cela vient dun corps de scurit cens, en ces temps-l de confrontations intercommunautaires, plutt sinterposer pour viter le pire. Les images diffuses sur le net ont mis en vidence cette partialit des policiers, ce qui dailleurs avait sorti de sa rserve le patron de la police, le gnral-major Abdelghani Hamel, qui a ordonn une enqute sur ces dpassements. La violence qui sest abattue sur les manifestants du mouvement Barakat lors de rassemblements pacifiques loccasion de la dernire campagne lectorale ont ensuite dmontr que ce qui stait pass Ghardaa ntait pas un acte isol. L aussi, les images de policiers, molestant par-ci, violentant par-l des jeunes, des vieux, des femmes ont choqu plus dun. Au point damener Hamel dgager publiquement la responsabilit du corps quil dirige dans la rpression des manifestants, accablant directement ladministration quil pointe du doigt. C'est l'administration qui rquisitionne la police qui ne fait qu'excuter les instructions, avait-il assn. Ce qui sest, ensuite, pass Tizi Ouzou avec la rpression dune marche pacifique loccasion du Printemps berbre le 20 avril dernier a fini de dfigurer durablement limage de la police chez nos concitoyens qui nont dailleurs pas hsit le dnoncer sans ambages. La police tait apparue plus comme un appareil de rpression digne des annes de plomb sous Boumedine que comme un corps de scurit cens protger le citoyen. Pour toutes ces raisons, la tche des responsables de la DGSN de tenter damliorer un tant soit peu limage corne de la police savre plutt complique, mme en russissant se frayer un chemin au sein des rseaux sociaux.

A. Sadek




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La DGSN investit les rseaux sociaux pour soigner son image




12:30 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,