> >

[] [ ]

Il y a une opportunit pour trouver une solution lquation touareg

(Tags)
 
Prsidentielle 2014 : Revoil lquation islamiste ! Emir Abdelkader 0 2014-04-01 05:53 PM
Sahara: LAG de lONU pour une solution politique ngocie Emir Abdelkader 0 2013-12-17 11:33 PM
Barack Obama pour une solution ''mutuellement acceptable'' Emir Abdelkader 0 2013-11-24 03:12 PM
Le mdecin qui avait aid la CIA trouver Ben Laden inculp de meurtre Emir Abdelkader 0 2013-11-24 02:46 PM
pour Christopher Ross, une solution la question du Sahara est "urgente Emir Abdelkader 0 2013-04-03 04:06 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Il y a une opportunit pour trouver une solution lquation touareg

Il y a une opportunit pour trouver une solution lquation touareg




Le constat est partag par tous : le courant ne passe plus entre Bamako et les groupes rebelles du Nord depuis une anne.
Pour reprendre les ngociations, le nouveau ministre malien de la Rconciliation vient dlaborer un plan de relance de dialogue. De leur ct, les mouvements touareg viennent dentamer des consultations en vue, en bout de course, dhomogniser leurs positions et laborer une plateforme commune de revendications. Hama Ag Sid Ahmed a bien voulu nous clairer sur les tapes qui restent franchir avant de voir les deux parties runies autour dune mme table pour ngocier.



-Les responsables du Mouvement national pour la libration de lAzawad (MNLA) viennent, selon nos sources, douvrir le dbat lintrieur des structures du mouvement pour prparer les ngociations avec le gouvernement malien. Confirmez-vous cette information ?
Cest le cas du MNLA et de ses courants politiques. Actuellement, les responsables de ce mouvement mnent effectivement depuis le 29 avril des consultations internes Kidal. Sagissant du HCUA, les discussions devraient avoir lieu, dans la mme localit, dans le courant du mois de mai. Les leaders du HCUA prparent dailleurs activement ce rendez-vous important. Ils travaillent sur une feuille de route politique devant prendre en ligne de compte des proccupations prcises. Les discussions sont destines aussi prparer des rencontres devant avoir lieu en Algrie. Il est convenu que cela sera Alger o les mouvements touareg se rencontreront pour prparer les futures ngociations avec le pouvoir central malien. Jespre juste que tout se passera comme prvu.
-Voulez-vous dire quil y a des risques que ce cycle de discussions soit contrari ?
Les apprhensions portent surtout sur le volet scuritaire. Les rencontres dont je viens de vous parler interviennent dans un contexte scuritaire tendu Kidal. Il y a peine quelques jours, une voiture de la Minusma a saut sur une mine. Plusieurs soldats des Nations unies ont t grivement blesss. Naturellement, la population de la capitale de lAdrar Ifoghas redoute que des groupes terroristes viennent perturber ces rencontres importantes. Comme je viens de vous le dire, ces concertations permettront chaque mouvement de faire son bilan, ses critiques et de tenter de trouver des solutions aux querelles internes qui les minent. Cela est surtout valable pour le MNLA. Mais au-del, ces rencontres sont dterminantes pour nous et pour lavenir de toute la rgion. Et nous ne perdons pas de vue quil y a, peut-tre, des gens qui ne veulent pas dun rglement de la crise. Do nos craintes et notre mfiance.
-Vous prsentez le MNLA comme un mouvement min par des querelles internes. A quoi celles-ci sont-elles dues ?
Le MNLA risque effectivement lclatement sil ne consolide pas, lors de cette rencontre de Kidal, la cohsion de ses composantes militaires et politiques. Celle-ci sest considrablement lzarde depuis la signature, en juin 2013, de laccord de Ouagadougou. Un accord qui, faut-il rappeler, a t bcl.
-Concrtement, comment sont menes les rencontres dont vous parlez ?
Des commissions techniques travaillent dj depuis plusieurs jours pour prsenter un projet aux assembles prsentes dans la ville de Kidal. Il y aura des dbats critiques sur la reprsentativit des mouvements aux niveaux politique et militaire. Il sagit globalement de nous entendre sur un repre et un cap politique cohrent afin de permettre ceux qui sont sur le terrain de se retrouver..., de sunir nouveau. Il est important de recrer une symbiose entre tout le monde. Ce travail est plus que ncessaire dans la mesure o il facilitera le travail aux pays impliqus dans ce processus de rglement de la crise que vit la rgion depuis plusieurs annes. Dus, les sympathisants des diffrents mouvements touareg attendent beaucoup de ces consultations. Mais en mme temps, il ne faut pas tomber dans un excs doptimisme. Les choses prendront certainement du temps pour se dessiner.
-Pourquoi une si grande prudence ? Les deux mouvements donnent pourtant limpression de regarder dans le mme sens malgr leurs divergences...
Il ne faut pas se voiler la face. Les querelles internes sont profondes. Et personnellement, je ne pense pas que tous les problmes seront solutionns lors des rencontres de Kidal. A mon avis, les discussions seront focalises sur des aspects plus techniques que politiques. Ce qui serait dailleurs une grosse erreur de la part des mouvements car il y a videmment beaucoup de travail faire sur ce plan-l.
Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que le MNLA est constitu ou est assis sur des courants militaires et politiques autonomes.

Chaque courant voudra probablement valider ses priorits. Les insatisfaits pourraient faire dfection. Ce qui nest pas une bonne chose pour lexistence militaire et politique de ce mouvement. Or, le dfi justement est de faire en sorte ce que les mouvements prsents Kidal entament une rflexion sur les prochaines ngociations. Cela signifie quil faut imprativement commencer travailler srieusement sur un projet de revendications cohrent. Lidal serait que ce projet politique soit peaufin et pourquoi pas ficel lors de la prochaine rencontre des mouvements touareg prvue en Algrie.
-Quel devrait tre, justement, lordre du jour de la rencontre que vous aurez en Algrie ?
Je vous informe que certains responsables politiques de lAzawad ont dj sjourn en Algrie au dbut du mois davril pour aborder un certain nombre de questions cruciales et difficiles avec les autorits algriennes. La prochaine rencontre des reprsentants des mouvements touareg qui aura lieu dans ce pays aura pour objet de travailler et de valider un document politique qui serait la base lors des futures ngociations avec le gouvernement malien. Ce projet de revendications va se prparer avec lensemble des reprsentants des mouvements dans les prochaines semaines. Il sagit damener les mouvements parler dune seule voix. En clair, il sagira dlaborer un document commun de revendications. Mais, comme je vous lai dit, nous nen sommes pas encore l.
-En quoi exactement lEtat algrien pourrait-il vous aider ?
Le ministre algrien des Affaires trangres aura un grand rle jouer pour atteindre ce rsultat et aider les mouvements touareg fusionner. Laide de lAlgrie pourra bien videmment aussi nous permettre davoir une plateforme commune des revendications. Cest dailleurs le souhait aussi des pays du Sahel qui se sont runis Alger rcemment. Si lobjectif se ralise, cela va permettre daller, dans quelques mois, vers des ngociations avec le gouvernement malien. Ceci dit et je le rpte, il impose que les mouvements touareg se prparent, en amont, trs srieusement ces ngociations.
Il sagit de mettre clairement en vidence les aspirations et les attentes relles de nos populations qui vivent depuis trop longtemps dans lasphyxie. Il est impratif que la population soit reprsente ces ngociations par des responsables militaires et politiques touareg crdibles, reconnus et surtout expriments. Je dis non lamateurisme. Ce nest que de cette manire que lon vitera les dissensions et une atomisation des Touareg. Une chose est certaine, les ngociations avec Bamako dpendront des conclusions des prochaines rencontres prvues en Algrie entre les reprsentants de nos diffrents mouvements. Il sagit de la dernire ligne droite avant louverture du dialogue entre les mouvements de lAzawad et le pouvoir central malien.
-Sentez-vous une relle volont de la part du gouvernement malien de trouver une solution durable la crise que vit le nord du Mali ?
Le nouveau ministre malien de la Rconciliation, M. Zahabi, et le nouveau Monsieur dialogue dsigns rcemment par le prsident malien ne cessent de clamer haut et fort quils attendent avec impatience les conclusions des prochaines rencontres en Algrie pour dcider dun calendrier et mettre en place les conditions pour engager des ngociations directes avec les mouvements touareg. A mon sens, ces ngociations ne se feront pas sans difficults, car le gouvernement malien cherchera encore gagner du temps malgr sa volont affiche dengager des discussions politiques. Pour viter toute impasse, les membres de la communaut internationale implique au Sahel et en particulier au Mali doivent jouer pleinement et concrtement leur rle auprs des parties en conflit. En tout cas, il y a une relle opportunit pour le prsident Ibrahim Boubacar Keta, les pays de la rgion et la communaut internationale pour trouver une solution politique durable lquation touareg.

























Zine Cherfaoui




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Il y a une opportunit pour trouver une solution lquation touareg




09:00 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,