> >

[] [ ]

Lhistoire du Dinar algrien revisite...

(Tags)
 
Ralit sur les rserves de change, la valeur du dinar, en Algrie Emir Abdelkader 0 2014-02-04 08:52 AM
Grave atteinte lenfance Oran, Des nouveau-ns 100.000 dinar Emir Abdelkader 0 2013-11-06 02:51 PM
Lhistoire des Tortues Emir Abdelkader | french Forum 0 2013-05-13 08:14 PM
Une histoire abou khaled | french Forum 6 2013-05-04 05:20 PM
Une belle histoire Emir Abdelkader | french Forum 0 2013-02-18 10:20 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Lhistoire du Dinar algrien revisite...

Lhistoire du Dinar algrien revisite au Forum de la Mmoire dEl Moudjahid : Un des symboles de la souverainet nationale

Au lendemain de laccession de lAlgrie lindpendance, il importe que notre pays recouvre pleinement lexercice de tous les attributs de sa souverainet. À cette fin, il convient, en particulier, que lÉtat algrien exerce dsormais, par lentreprise dun Institut dEmission spcifiquement algrien, son droit rgalien dmettre de la monnaie, extrait de la loi 62-144 du 13 dcembre 1962 portant cration et fixant les statuts de la Banque centrale dAlgrie.
La premire institution financire cre au lendemain de lindpendance est la Banque centrale dAlgrie. Cette cration rpondait aux aspirations de lAlgrie, qui voulait exercer pleinement tous les attributs de sa souverainet. La cration dune monnaie propre elle lui a permis de sortir dfinitivement de la zone franc, en vigueur depuis 1848. Lancien directeur de lHtel de la monnaie, Aberrahmane Ammour ( 1964 2009), invit hier du Forum de la Mmoire dEl Moudjahid, initi en coordination avec lassociation Machal Echahid, loccasion du cinquantenaire du dinar algrien, a revisit lhistoire de la monnaie algrienne, le dinar algrien, unit montaire du pays depuis le 1er avril 1964. Date laquelle il a remplac le franc algrien, par la loi 64-111 du 10 avril 1964 , qui tait, jusquen 1970, cot plus ou moins 1 DZD pour 1 FRF ou 180 milligramme dor. En frappant sa propre monnaie, lAlgrie est devenue, le premier pays arabe et africain avoir fabriqu sa propre monnaie. Limprimerie de billets de banque existait dj en Algrie en 1925, parce que la France coloniale avait choisi Alger, par mesures de scurit, pour implanter lusine des billets. Faisant, ainsi, de lAlgrie, le seul pays encore colonis, disposer d'une imprimerie fiduciaire pour imprimer une monnaie locale. L'Algrie a t par ailleurs le premier pays arabe, avant le Maroc, et le premier d'Afrique, avant mme l'Afrique du Sud, imprimer ses propres billets de banque, a indiqu Ammour.
Cet ancien cadre responsable dans les finances a prsent, dans le dtail, le processus d'imprimerie en expliquant les diffrentes tapes de production fiduciaire depuis sa fabrication jusqu' sa mise en circulation, aprs vrification de chaque billet recto-verso par les employs, essentiellement des femmes, qui procdaient un contrle de 1.000 feuilles par jour. Auparavant, ce sont seulement 60.000 billets de banque qui taient imprims, aujourd'hui ce sont 60 millions de coupures de billets.
Le confrencier, qui na pas la passion des historiens, a tout de mme, avec un bref aperu historique sur lappellation dinar, russi emmener les prsents dans un long voyage travers le temps pour dmontrer que la premire monnaie officielle en Algrie a t frappe bien avant lpoque de Massinissa. Au lendemain de lindpendance, il fallait donc choisir une appellation. Trois possibilits staient prsentes, le dirham, le dinar ou le ryal. Des appellations trs rpandues dans le monde arabe. À propos de lorigine du dinar, il existe plusieurs hypothses. Pour certains, le mot est voqu dans le Coran, pour dautres, il trouve ses racines dans le drachm, pour dautres historiens le dinar tirerait son nom dun clbre gnral arabe, Abou Mouhadjir Dinar. Ce conqurant stait empar, en lan 55 de lHgire, de lempire de Byzance qui occupait, en ce temps-l, lensemble du Maghreb. Bref, les autorits algriennes avaient opt pour lappellation du dinar.
Mais le plus important retenir, cest que la monnaie algrienne a de tout temps exist. Lmir Abdelkader stait, lui aussi, fait un devoir de frapper sa monnaie. Mais, aprs sa dfaite, la puissance coloniale avait impos ses lois et sa monnaie.
Le confrencier dit quau dpart, en raison du manque de cadres, il fallait lassistance technique des Franais. Les billets taient fabriqus en Algrie. Ce qui peut paratre anodin ne lest pas. Les billets made in Algeria ne sont pas le fruit du hasard, mais cela sest fait grce la volont politique et lengagement de cadres qui ont su tre la hauteur de ce dfi.
Lancien directeur de la monnaie a conclu son intervention, en soulignant quen 1962, la circulation montaire tait de 2 milliards de dinars, et quaujourdhui elle est de lordre de 2.000 milliards de dinars.
Nora Chergui
------------------------------
2 questions Abderrahmane Ammour, ancien directeur gnral de lHtel des monnaies
M. Abderrahmane Ammour, vous tes ancien directeur gnral de lHtel des monnaies. Compte tenu du rle et de la place de la Banque dAlgrie, Avez-vous t sollicit pour fabriquer des monnaies pour des pays trangers ?
La Banque dAlgrie a cr louguiya, la monnaie mauritanienne. Nous avons galement fabriqu des billets pour la Guine-Bissau. Ce sont-l, deux oprations politiques. Ce ne sont pas des oprations commerciales.

Quelles ont t donc les oprations commerciales de limprimerie de la Banque dAlgrie ?
Limprimerie neffectue en fait que les oprations lies la souverainet ou la scurit des documents. Elle ne travaille que pour le compte des autorits du pays. Nous ne faisons pas de bnfices. On refacture le cot de revient seulement. Cela dit, nous avons effectu plusieurs ralisations. Je pourrai citer, notamment, les diplmes universitaires et dtudes suprieurs, les bons de caisse, les chques de diffrentes sortes. On a galement fabriqu des passeports. Cependant, on na pas fabriqu les permis de conduire et les cartes didentit nationale, parce que ces pices didentit sont faites en Algrie par lImprimerie officielle. Or, on ne concurrence pas lImprimerie officielle de notre pays. On concurrence les tablissements trangers.
Propos recueillis par Soraya G.
------------------------------
Rles et missions de la Banque dAlgrie :
La Banque dAlgrie a pour mission de maintenir dans le domaine de la monnaie, du crdit et des changes, les conditions les plus favorables un dveloppement ordonn de lconomie. La Banque dAlgrie tablit les conditions gnrales dans lesquelles les banques et les tablissements financiers algriens et trangers peuvent tre autoriss se constituer en Algrie et y oprer. Elle tablit, en outre, les conditions dans lesquelles cette autorisation peut tre modifie ou retire.
La Banque dAlgrie dtermine toutes les normes que chaque banque doit respecter en permanence, notamment celles concernant :
les ratios de gestion bancaire
les ratios de liquidits
lusage des fonds propres
- risques en gnral, etc.
Soraya G.
------------------------------
Les missions de billets
Les articles de 37 40 de la loi n62-144 du 13 dcembre 1962 portant cration et fixant les statuts de la Banque centrale dAlgrie, relatifs au privilge dmission, stipulent que :
La Banque centrale exerce seule, par dlgation de lÉtat, le privilge dmettre en Algrie des billets de banque. Les billets mis par la Banque centrale ont seuls cours lgal lexclusion de tous les autres. Les billets mis par la Banque centrale ont un pouvoir libratoire illimit. Sous rserve de dispositions de larticle 31, le conseil dcide de la cration des billets, de leur retrait, des conditions de leur change et de leur annulation, il en ratifie lmission. Il dtermine la valeur faciale et le type, ainsi que toutes les autres caractristiques de coupures. Le remboursement dun billet mutil ou dtrior est accord lorsque la coupure comporte la totalit des indices et signes recognitifs. Dans les autres cas, le remboursement total ou partiel relve de lapprciation de la Banque centrale. Aucune opposition ne peut tre signifie la banque centrale, lintroduction, lusage, la vente, le colportage et la distribution des billets falsifis ou reproduits sont sanctionns par les dispositions pnales en vigueur.
S. G.
------------------------------
À retenir
- La Banque centrale dAlgrie fut cre par la loi numro 62-144 vote par lAssemble constituante le 13 dcembre 1962, portant cration et fixant les statuts de la Banque centrale, souligne le site web de la Banque dAlgrie.
- Des amnagements furent apports au cours des annes 1970 et le dbut des annes 1980. La rforme du systme financier, tant dans son mode de gestion que dans ses attributions, devenait nanmoins imprative.
- La loi n 86-12 du 19 aot 1986 portant rgime des banques marque lamorce de la refonte du systme bancaire algrien.
- Cest ainsi que la Banque centrale recouvre des prrogatives en matire de dfinition et dapplication de la politique montaire et de crdit, en mme temps qutaient revus ses rapports avec le Trsor public. Ces amnagements se sont toutefois avrs peu adapts au nouveau contexte socio-conomique marqu par de profondes rformes, souligne le mme site.
- La loi n 90-10 du 14 avril 1990 modifie et complte relative la monnaie et au crdit allait redfinir compltement la configuration du systme bancaire algrien.
- La loi confre ainsi une large autonomie, tant organique que fonctionnelle la Banque centrale, dsormais dnomme Banque dAlgrie.







 

()


: 1 ( 0 1)
 

Lhistoire du Dinar algrien revisite...




11:37 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,