> >

[] [ ]

La rvision de la Constitution, un chantier de diversion

(Tags)
 
Une opration de diversion Emir Abdelkader 0 2014-02-27 02:25 PM
Crmonie dadoption de la nouvelle Constitution Emir Abdelkader 0 2014-02-08 04:32 PM
De Belad la Constitution, de leuphorie la colre Emir Abdelkader 0 2014-02-07 07:10 PM
La rvision constitutionnelle, ntant plus lordre du jour, conteste au sein du fln Sadani, l Emir Abdelkader 0 2014-01-06 11:13 AM
Or-Tunisie : Une opration de diversion ? Emir Abdelkader 0 2013-03-10 03:03 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La rvision de la Constitution, un chantier de diversion

La rvision de la Constitution, un chantier de diversion

Une fausse solution pour une vraie crise. Lancien candidat la prsidentielle, Ali Benflis, rprouve la dmarche du pouvoir en vue de rviser la Constitution, tel qunonc dans la dclaration de Abdelaziz Bouteflika lors de son investiture.


Benflis y voit une manuvre orchestre par le rgime en place de manire peu subtile pour dplacer lattention et le dbat vers une rvision limite et parcellaire de la Constitution. Un acte de diversion.
Dans une dclaration rendue publique, le rival de Bouteflika juge qu travers loffre de rvision constitutionnelle, le rgime rejette les propositions dune confrence nationale ou dun mandat-transition comme cadres consensuels organiss de refondation du systme politique algrien.

Un dni. Une erreur danalyse, selon Ali Benflis, qui porte sur la lecture de la crise actuelle et ses origines, la dmarche suivre, les mcanismes politiques et les objectifs fixer pour surmonter cette crise. Lex-candidat, qui dit que la victoire prsidentielle lui a t confisque, estime ainsi que le chantier des rformes politiques, que compte engager le pouvoir laube du quatrime mandat de Bouteflika, pche par des insuffisances intrinsques qui le destine tre sans effet sur la crise politique et institutionnelle dont il feint dignorer la nature et les causes vritables.
Ali Benflis, qui depuis le scrutin prsidentiel conteste la lgitimit du prsident lu, dissque les limites dune dmarche qui se trompe sur les causes de la crise la rduisant de simples failles constitutionnelles. Elle nest pas crdible car les chantiers de la rvision constitutionnelle sont ceux-l mmes que le rgime a durant quinze ans ignors, affaiblis ou rprims. Les griefs de Benflis ne sarrtent pas l. Il reproche galement, aux tenants de cette option, le fait daccorder lopposition le rle de cautions politique et morale une initiative dont le rgime a dtermin unilatralement les limites et dont il a fix seul les modalits et les rgles.
En dfinitive, Benflis considre que la dmarche du pouvoir est dicte ni plus ni moins par un souci tactique, qui ne saurait rester sans consquence. Limpasse globale dans laquelle se trouve le pays exige plus que les ravalements constitutionnels de faade que le rgime en place propose, tance encore Benflis.
Estimant que la crise que traverse le pays dcoule dune crise de lgitimit qui a conduit une impasse politique, Ali Benflis exige la mise en place dun processus politique dont le point de dpart devra se traduire ncessairement par un retour la volont populaire comme source de lgitimit et par la mise en capacit des institutions de la Rpublique dassurer leurs missions constitutionnelles.
La rvision de la Constitution du point de vue de lancien candidat la prsidentielle devra se concevoir comme le couronnent dun processus politique ou lopposition tiendra un rle de partenaire effectif et non de simple caution.

Pour rappel, lquipe au pouvoir dcline ce que sera le contenu de la future trituration de la rvision de la Constitution. Elle porte essentiellement sur la sparation des pouvoirs, lindpendance de la justice, le rle du Parlement, la place de lopposition et enfin les liberts des citoyens. Des principes qui pourtant sont consacrs dans lactuelle Constitution et qui sont, par ailleurs, souvent pitins. Ce qui fait dire lensemble de la classe politique que le problme rside souvent dans le non-respect du texte fondamental. Rgulirement, les spcialistes ne manquent pas de souligner avec force lentorse qui est faite la Constitution. Au mieux le pouvoir formel sert de caution aux choix pris dans lombre, au pire, le pouvoir informel dame le pion carrment aux institutions de faade.
Manifestement, les dcideurs semploient redonner un semblant de lgitimit une quatrime mandature de Bouteflika fragilise tout point de vue, en tentant un nime bricolage constitutionnel.


Hacen Ouali




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La rvision de la Constitution, un chantier de diversion




02:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,