> >

[] [ ]

Egypte: violences meurtrires avant le dbut de la campagne prsidentielle

(Tags)
 
Violences durant la campagne :... Emir Abdelkader 0 2014-04-12 05:36 PM
LAlgrie en bullition avant la prsidentielle Emir Abdelkader 0 2014-04-11 07:19 PM
A la veille du dbut de la campagne lectorale, Cest leffervescence ! Emir Abdelkader 0 2014-03-23 03:26 PM
Dbut timide de la pr-campagne Tizi Ouzou Emir Abdelkader 0 2014-03-20 06:18 PM
Dbut du rfrendum constitutionnel en Egypte Emir Abdelkader 0 2014-01-14 12:15 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Egypte: violences meurtrires avant le dbut de la campagne prsidentielle

Egypte: violences meurtrires avant le dbut de la campagne prsidentielle




Quatre personnes ont t tues dans les violences vendredi en Egypte, dont un soldat et un policier dans des attentats, la veille de louverture de la campagne lectorale pour la prsidentielle de fin mai.
Les forces de lordre sont la cible dune vague dattentats revendiqus par des groupes jihadistes disant agir en riposte la sanglante rpression lance contre les partisans de lancien prsident Mohamed Morsi, destitu et arrt par larme en juillet 2013.
Dans la pninsule du Sina (est), bastion de ces groupes dinsurgs, un kamikaze a fait exploser sa bombe un poste de contrle de la police et de larme Al-Tour, chef-lieu de la province du Sud-Sina, une centaine de kilomtres des stations balnaires de la mer Rouge, dont lemblmatique Charm-el-Cheikh. Un soldat a t tu et six policiers blesss.
Selon un porte-parole militaire, lassaillant habill en bdouin sest approch du point de contrle et a demand des renseignements avant de faire exploser sa bombe lorsque les policiers lont somm de partir.
Quasiment au mme moment, cinq ouvriers ont t blesss par un autre attentat suicide contre un bus sur une route voisine, selon le ministre de lIntrieur.
Un peu plus tard au Caire, un engin explosif cach dans un feu de signalisation a tu un policier et en a bless quatre, dont un officier, selon le ministre.
Depuis juillet, les attaques contre les forces de scurit ont fait quelque 500 morts, affirme le gouvernement intrimaire mis en place le 3 juillet par lex-chef de larme Abdel Fattah al-Sissi qui avait annonc la destitution de M. Morsi, premier prsident gyptien lu dmocratiquement.
Devenu marchal, puis candidat llection prsidentielle des 26 et 27 mai, M. Sissi est le vritable homme fort du pays et jouit dune trs grande popularit au sein dune population excde par trois annes de chaos depuis la rvolte qui a provoqu la chute du rgime de Hosni Moubarak en janvier 2011.
Quelques jours avant la destitution de M. Morsi, des millions dEgyptiens taient descendus dans la rue pour rclamer le dpart dun chef de lEtat accus de mal gouverner et de vouloir accaparer tous les pouvoirs au profit de sa confrrie islamiste, les Frres musulmans.
Rpression populaire
Depuis le coup de force des militaires, soldats et policiers ont tu plus de 1.400 manifestants pro-Morsi, et plus de 15.000 de ses partisans ont t emprisonns, selon des ONG.
De plus, des tribunaux ont prononc de manire expditive des centaines de peines de mort contre des islamistes prsums dans ce que lONU a dnonc comme des procs de masse sans prcdent dans lHistoire rcente .
Et mme si les attentats contre les forces de lordre ont t revendiqus par des mouvements jihadistes, le gouvernement considre les Frres musulmans comme responsables de ces attaques et a dcrt la confrrie organisation terroriste .
Outre les attentats ciblant les forces de scurit, les violences sont marques par des heurts opposant rgulirement pro et anti-Morsi, surtout lors de manifestations.
Vendredi, prs dAlexandrie (nord), deux personnes ont t tues et cinq blesses lors de tels accrochages, selon un responsable de la scurit. Une quarantaine de manifestants pro-Morsi ont t arrts travers le pays, selon le ministre de lIntrieur.
Fort de la popularit de cette rpression au sein dune grande partie de la population inquite, il y a un an, de voir les Frres musulmans tenter dislamiser marche force la socit gyptienne, M. Sissi est quasiment certain demporter haut la main la prsidentielle, selon des experts et diplomates.
Dautant quun seul autre candidat ose le dfier, Hamdeen Sabbahi, une vieille figure de la gauche laque. Mais aprs les islamistes, le pouvoir intrimaire sen est pris aussi la contestation librale et laque qui craint un retour en force des militaires au sommet de lEtat.
Linterdiction de toute manifestation qui ne serait pas autorise par le ministre de lIntrieur, puis larrestation et la condamnation de jeunes leaders laques de la rvolte de 2011, fait redouter en Occident et au sein des ONG de dfense des droits de lHomme lavnement dun rgime plus autoritaire que celui de Moubarak.


(Afp)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Egypte: violences meurtrires avant le dbut de la campagne prsidentielle




11:45 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,