> >

[] [ ]

La Libye prise en otage par les seigneurs de la guerre

(Tags)
 
Libye : de la guerre du ptrole la guerre civile Emir Abdelkader 0 2014-03-18 06:54 PM
La Libye nouveau face au spectre de la guerre civile Emir Abdelkader 0 2014-03-13 02:46 PM
Guerre du Rif, guerre chimique et de la civilisation contre la barbarie Emir Abdelkader 0 2013-10-27 04:51 PM
LANP saisit un arsenal de guerre la frontire avec la Libye Emir Abdelkader 0 2013-10-25 08:02 PM
Libye : La France a men la guerre pour le ptrole Emir Abdelkader 0 2012-11-26 07:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La Libye prise en otage par les seigneurs de la guerre

La Libye prise en otage par les seigneurs de la guerre




Prs de deux mois aprs la destitution de Ali Zeidan de la prsidence du gouvernement libyen, le Congrs national gnral (CNG) nest pas encore parvenu nommer un remplaant, alors que la Libye traverse sa pire crise institutionnelle depuis la chute de Mouammar El Gueddafi.




Cest dans un climat dextrme violence que le Parlement libyen va encore tenter, cette semaine, de poursuivre le processus dlection du chef de gouvernement, contrari lundi dernier par une attaque. Il sagit pour ses membres de dpartager les deux candidats issus du premier tour : Ahmed Omar Myitigue, arriv premier avec 67 voix, et Amor Slimen Hassi, arriv second avec 34 voix. Pour tre lu, tout candidat est appel runir un minimum de 120 voix, soit 60% des 200 membres du CNG.
La mission est dautant plus difficile car lapplication de la loi dexclusion a rduit 165 le nombre des membres du Congrs. Ils ntaient ainsi que 152 avoir vot lors du premier tour.

Le Profil des candidats
Le candidat Ahmed Omar Myitigue est issu de la ville de Misrata, connue pour avoir oppos une grande rsistance au rgime dEl Gueddafi. Il est le petit-fils du combattant Romdhane Souihli, lieutenant du leader historique libyen, Omar El Mokhtar. Myitigue est diplm en conomie dune universit britannique. Il a pris part aux combats de Misrata et contribu la libration de Tripoli. A 42 ans, il est dj la tte de plusieurs socits et possde un luxueux htel Tripoli. Ahmed Omar Myitigue est soutenu par plusieurs blocs parlementaires ainsi que des congressistes indpendants.
Le deuxime candidat, Amor Slimen El Hassi, est originaire de Jebel Lakhdar, lest de la Libye. Il travaille luniversit de Benghazi o il y est connu pour stre oppos au rgime dEl Gueddafi qui la emprisonn Bouslim, avant quil ne soit libr, suite aux manifestations populaires de 2006. El Hassi est soutenu par le courant parlementaire El Watan, qui est une ramification du bloc rigoriste Fidlit au sang des martyrs. Il est galement soutenu par le bloc du Parti de la justice et de la construction (PJC), bras politique des frres musulmans. Lissue du scrutin nest pas certaine au deuxime tour selon plusieurs membres du congrs. Ce tour est celui de largent sale qui pourrit toute lopration lectorale, affirme-t-on, sous couvert de lanonymat.
Plusieurs membres du Congrs sont par ailleurs convaincus de limpossibilit de llection du chef du gouvernement dans ltat actuel des choses, car aucun candidat nest en mesure de recueillir les 120 voix ncessaires. Au cas o cette situation de blocage se prsente, le porte-parole du Congrs, Amor Hmidane, parle de loption accorde au Congrs de demander aux candidats lventualit de se dsister. Faute de quoi, le Congrs pourrait reconduire le gouvernement de gestion des affaires courantes de Abdallah Thanye jusquaux prochaines lections, dans un nouveau cadre juridique, indique-t-il.
Tension extrme
Pour assurer le bon droulement des travaux du Congrs national gnral et surtout le protger contre les incursions des milices, des bruits ont couru sur la tenue dune runion au sige du gouvernement en prsence de ltat-major de larme. Mais rien na filtr sur les dcisions prises. Il est rappeler que des milices ont attaqu, lundi dernier, le btiment du Congrs Tripoli et empch la tenue du
deuxime tour de llection du chef du gouvernement, obligeant ainsi la prsidence du Congrs reporter la sance. Les observateurs bass Tripoli ont conclu limplication des milices du bouclier Est de la Libye et de leur chef, Mohamed Laribi, dans lattaque.

La dpute Asma Sriba a dclar sur les plateaux de la chane Libya Al Ahrar que les gardes du CNG sont convaincus que cest Laribi qui est linstigateur de lattaque. Elle a appel louverture dune enqute sur la question par les services du procureur gnral.
Les milices du bouclier Est de la Libye, prsents en force dans lentourage des locaux du Congrs, sont derrire cette attaque. Elles ont reu lordre dattaquer le btiment du CNG alors que nous entamions le deuxime tour des lections, parce quelles taient sres de la dfaite dEl Hassi, a affirm un autre congressiste sous couvert de lanonymat. Ces milices nont cess dintimider les membres du CNG et de les menacer durant les derniers jours pour voter en faveur dEl Hassi, a-t-il ajout.

Le porte-parole du Congrs, Omar Hmidane, a lui-aussi accus les assaillants dtre la solde dun candidat, quil na pas nomm. Au vu de ce qui est en train de se produire tous les jours en Libye, rien nest sr concernant llection du chef du gouvernement, mais ce qui est par contre certain, cest que la stabilit nest pas pour demain. La Libye est prisonnire des tribus et des seigneurs de la guerre qui tentent de lui dicter leurs lois.

Une dizaine de morts dans des attaques terroristes

Au moins neuf soldats et policiers ont t tus et 24 autres blesss vendredi dans des heurts entre les Forces spciales de larme et des membres du groupe terroriste Ansar Asharia, Benghazi, lEst de la Libye, selon le gouvernement et des sources hospitalires. Le gouvernement a indiqu dans un communiqu que des combats avaient oppos, jeudi soir et vendredi matin, la force lgitime de lEtat forme par larme et la police des katibat (brigades) armes dAnsar Asharia et dautres groupes criminels qui ont attaqu le commissariat de Benghazi avec des armes lgres et lourdes. Selon le communiqu, les affrontements ont fait neuf morts parmi les forces spciales et des blesss parmi les soldats et les policiers.
Des assaillants ont t tus et dautres ont t arrts, a-t-on ajout de mme source, sans en prciser le nombre. Selon des sources mdicales Benghazi, les affrontements ont fait au moins huit morts et 24 blesss. Quatre autres soldats sont ports disparus, a indiqu la presse un officier de larme. Un prcdent bilan faisait tat de 6 morts, 12 blesss et 3 disparus. Trs tt vendredi, un groupe arm a pris dassaut le commissariat de police de Benghazi, a expliqu lofficier sous couvert de lanonymat. Larme a repouss lattaque et des heurts violents ont suivi dans plusieurs quartiers de la ville, faisant des morts et des blesss, a-t-il ajout.



(R. I.)

Mourad Sellami




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La Libye prise en otage par les seigneurs de la guerre




11:08 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,