> >

[] [ ]

Les extrmistes proposent aux Libyens le choix entre lAfghanisation et le chaos

(Tags)
 
On est chaos moins 1 Emir Abdelkader 0 2014-04-13 02:55 PM
Ceux qui critiquent Bouteflika ne proposent aucune alternative Emir Abdelkader 0 2014-04-05 03:45 PM
La bulle dempathie entre Paris et Alger, la stratgie Bouteflika ou le chaos Emir Abdelkader 0 2014-02-21 08:08 PM
Nous ne parlons plus de groupes islamistes, mais dextrmistes religieux Emir Abdelkader 0 2013-12-16 02:07 PM
Syrie: Del Ponte juge crdible de dire que la moiti des rebelles sont extrmistes Emir Abdelkader 0 2013-09-17 02:46 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les extrmistes proposent aux Libyens le choix entre lAfghanisation et le chaos

Les extrmistes proposent aux Libyens le choix entre lAfghanisation et le chaos

Le docteur Ahmed Drid, doyen de la facult de droit de Ghariane et politologue avis, explique pour El Watan les tiraillements que vit la scne politique libyenne.


-Prs de deux ans aprs les lections du 7 juillet 2012, pourquoi la situation ne sest-elle pas stabilise en Libye ?
La Libye traverse actuellement une phase de tiraillements extrmes entre divers groupes politiques dfendant des modles socitaux contradictoires. Le problme rside dans le fait que chaque courant politique ou tribu est appuy par des milices militarises, dont certaines sont proches dAl Qada, comme Ansar Asharia, trs influents Syrte et Derna. La prsence darmes, parfois mme dartillerie lourde aux mains de fractions extrieures au pouvoir central complique la donne. Sans oublier le fait que les gouvernements successifs, de Abderrahim Al Kib et de Ali Zeydan nont rien ralis au profit des Libyens. Les objectifs de la rvolution du 17 fvrier 2011 sont rests des slogans creux.
-Ceci na pas empch lexistence dune dynamique lectorale avec les lections de la commission des 60 pour la rdaction de la Constitution, les lections municipales et on annonce mme des lections parlementaires dans trois mois...
Il est vrai que la tension sur le terrain na pas empch les autorits de prendre des dcisions courageuses concernant le processus lectoral, aussi bien au niveau local que pour la commission de rdaction de la Constitution. Mais personne ne peut authentifier la transparence du scrutin, pas mme la commission lectorale. Je peux vous citer quelques exemples de dpassements dnotant la faiblesse de lEtat et posant des interrogations sur la lgitimit de ces processus. A Zlitin, la commission lectorale locale a, semble-t-il, refus daccepter les candidatures pour le sige rserv aux femmes dans les lections municipales, en signalant labsence de candidatures sur les PV officiels. Pourtant, la commission lectorale nationale a reu des requtes de femmes de la rgion qui ont t maltraites par la commission locale. Votre place est la maison, leur a-t-on rpondu, en les chassant des bureaux de la commission o elles sy sont prsentes pour dposer leurs candidatures. Dautre part, Syrte, le Dr Tahani Youns a t renvoye de la facult parce quelle a refus de porter la tenue vestimentaire salafiste. Donc, beaucoup reste faire pour appliquer les normes de lEtat de droit. Cest la principale mission du Dialogue national envisag et quon espre russir installer.
-Que faire pour remdier cette situation ?
Ce qui sest pass la semaine dernire au Congrs national gnral (Parlement libyen) montre clairement que les fractions extrmistes ne veulent pas que la Libye devienne un Etat dmocratique. Elles veulent plutt que la gabgie lemporte pour quelles puissent faire prvaloir leurs lois prhistoriques qui nont dislamiques que lappellation. La fin de la crise gouvernementale quivaut au lancement du processus dlection dun nouveau Parlement et au rtablissement progressif des institutions de lEtat. Mais cela narrange pas ces forces rtrogrades, qui veulent semparer du pouvoir par les armes. Elles veulent faire perdurer cette situation de gabegie pour continuer gouverner de fait.
Les extrmistes veulent imposer la Libye le choix entre lAfghanisation et le chaos. Face cet tat des lieux, il ny a que la socit civile qui peut agir pour contrer ces desseins nuisibles lavenir de la Libye et de sa rvolution. Les ONG sont appeles semparer des collectivits locales et synchroniser leurs actions travers toute la Libye pour lancer des messages porte nationale. Le Dialogue national entre tous les Libyens et en terre libyenne est le seul mme dentrevoir des solutions. La socit libyenne est en mesure de relever le dfi.

Mourad Sellami




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les extrmistes proposent aux Libyens le choix entre lAfghanisation et le chaos




03:28 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,