> >

[] [ ]

Quand la violence rythme le dbat politique en Egypte

(Tags)
 
LAlgrie et le Maroc ou limpossible dbat ! Emir Abdelkader 0 2014-03-02 04:58 PM
Quand le Maroc appelle une nouvelle politique de voisinage avec lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-02-06 03:31 PM
lEgypte dans la spirale de la violence Emir Abdelkader 0 2013-10-08 02:43 PM
cest limpasse politique en Egypte Emir Abdelkader 0 2013-07-24 02:28 PM
lEgypte dans la spirale de la violence Emir Abdelkader 0 2013-03-12 07:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-05
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Quand la violence rythme le dbat politique en Egypte

Quand la violence rythme le dbat politique en Egypte




Un combat largement relay par les mdias gyptiens, mais qui demeure peu couvert par la presse indpendante.



La course lectorale commence sous un mauvais augure. Dans la seule journe de vendredi dernier, lEgypte a t secoue par quatre attentats faisant au moins trois morts et des dizaines de blesss. Dans la matine, deux explosions ont retenti dans le sud du Sina : la premire visait un barrage de scurit non loin de la ville dAl Tor. Outre le kamikaze, un soldat y a trouv la mort. Plus tard, cest un car transportant des employs gyptiens qui a t la cible du second attentat, ne faisant aucune victime. Mais les violences ont une nouvelle fois dbord de la pninsule, frappant le centre de la capitale gyptienne. Une voiture pige a explos dans la soire prs de la station de mtro Ramss, tuant son propritaire, rapporte lagence MENA.
Tt dans la journe, une autre bombe a clat dans le quartier rsidentiel dHliopolis, lest du Caire. Cette srie dattentats sinscrit dans un climat de violence qui dure depuis plusieurs mois. Depuis le renversement du prsident islamiste Mohamed Morsi en juillet dernier, les attaques cibles se multiplient dans le pays. La majorit ont t revendiques par un groupe djihadiste bas dans le Sina, Ansar Beit Al Maqdis (les Partisans dEl Qods).
La lutte contre le terrorisme figure en tte des priorits des deux candidats officiels llection prsidentielle qui devrait se tenir les 26 et 27 mai. Interrog sur la diffrence entre son programme de 2012 et celui de 2014 lors dune confrence de presse, le nassriste Hamdeen Sabahi a principalement voqu la guerre contre le terrorisme. Un sujet devenu incontournable dans les mdias gyptiens et dans le discours politique. Rgulirement, larme gyptienne rend compte de ses avances, principalement dans le Nord-Sina. A chaque semaine, son lot de dclarations sur des dmolitions, des arrestations de terroristes ou des dmantlements de caches darmes.
Sinai not covered
Une communication officielle abondante qui, selon plusieurs activistes, cache le manque cruel dinformations sur ce qui se passe rellement dans la rgion. La libert de mouvement est limite pour les journalistes trangers voulant rejoindre la zone des combats ; les communications tlphoniques sont coupes 6 12 heures par jour ; les principales voies routires soumises un couvre-feu. De cette situation est ne le hashtag Sinai not covered sur les rseaux sociaux. Les activistes lutilisent chaque jour pour rappeler combien cette guerre est inaudible. Les informations sur les oprations ne sont pas disponibles, regrette le journaliste Ismal Alexandrani dans un article publi par le centre de recherche Reform Arab Initiative.
Seules les versions officielles ou les revendications de victoires faites par les groupes arms comme Ansar Beit Al Maqdis tmoignent de la guerre. Il poursuit : Il nest actuellement pas possible pour un chercheur de mener des entrevues avec lune des deux parties dans la zone de combat, ni de voyager ou de suivre les consquences des oprations de faon dtaille. Or, les dclarations manant des diffrents protagonistes du conflit ne constituent pas une source dinformation fiable. Engag dans une guerre de propagande, chaque camp mdiatise son rcit ponctu de victoires militaires. La guerre se joue donc huis clos sans quaucun journaliste puisse dmentir la version officielle. Ceux qui ont essay de le faire au dbut de lopration militaire en septembre 2013, en ont pay le prix fort.
Par dfinition, le rcit de bataille omet de parler des hommes et des femmes vivant dans cette partie de lEgypte. Longtemps marginalise par ladministration centrale, la population bdouine est plonge depuis plusieurs mois dans une guerre meurtrire. Ce que je crains maintenant, cest que tout en gagnant la guerre contre le terrorisme, nous perdons les curs et les esprits des habitants du Sina, crit la clbre blogueuse Zenobia.




Ansar Beit al MaqdIs promet de nouveaux attentats

Le plus actif des groupes arms djihadistes en Egypte, Ansar Beit Al Maqdis, a encore menac hier de mener de nouveaux attentats en Egypte, tout en revendiquant deux attaques suicide perptres vendredi, la veille de louverture de la campagne prsidentielle. Ansar Beit Al Maqdis, bas dans le Sina et qui dit sinspirer dAl Qada, est le fer de lance des attaques qui sont devenues quasi quotidiennes contre les forces de lordre depuis que larme a destitu en juillet le premier prsident lu dmocratiquement du pays, lislamiste Mohamed Morsi.
Nous ne nous arrterons pas tant que nous naurons pas veng le sang et les corps des musulmans, affirme le groupe dans un communiqu post sur les forums djihadistes, faisant allusion limplacable rpression des forces de lordre contre les partisans de M. Morsi qui a fait en dix mois plus de 1400 morts et quelque 15 000 arrestations. Les attentats, initialement cantonns la pninsule dsertique du Sina durant lt dernier, ont ensuite gagn la rgion du delta du Nil et Le Caire, rgulirement secoues par des attentats la voiture pige et des attaques larme automatique. Ils ont, selon le gouvernement, fait quelque 500 morts, pour la quasi-totalit des policiers et des soldats.
(R. I.)

Nadra Bouazza






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Quand la violence rythme le dbat politique en Egypte




12:41 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,