> >

[] [ ]

Économie : les hommes cls du nouveau gouvernement algrien

(Tags)
 
Quel programme pour le nouveau gouvernement ? Emir Abdelkader 0 2014-05-07 02:29 PM
Nouveau gouvernement : les premiers noms Emir Abdelkader 0 2014-05-05 03:22 PM
Nouveau gouvernement : ... Emir Abdelkader 0 2014-05-04 02:19 PM
Libye : des hommes en armes perturbent l'lection du nouveau Premier ministre Emir Abdelkader 0 2014-04-30 03:08 PM
Naissance du premier gouvernement algrien Emir Abdelkader 0 2012-09-30 05:53 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-08
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Économie : les hommes cls du nouveau gouvernement algrien

Économie : les hommes cls du nouveau gouvernement algrien





Le prsident algrien Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999. AFP

Le prsident Abdelaziz Bouteflika a procd le 5 mai un remaniement partiel du gouvernement dirig par Abdelmalek Sellal. Un noyau dur au sein de la nouvelle quipe ministrielle devra s'atteler rapidement trouver des rponses aux dfis nombreux et pressants de l'conomie algrienne. En voici les acteurs majeurs.Nul besoin de rappeler les dfis auxquels est confronte l'conomie algrienne. Entre la ncessaire diversification d'une conomie domine par les hydrocarbures, le recul continu du secteur industriel, les dficits publics rcurrents, l'effondrement de l'excdent commercial et la persistance du chmage des jeunes, il n'y a que l'embarras du choix. Pourtant, dans le remaniement partiel du gouvernement algrien opr par Abdelaziz Bouteflika le lundi 5 mai, c'est le choix de la continuit qui a t privilgi. Revue de troupe.
Énergie
Jug "prioritaire", le ministre de l'Industrie en est son troisime titulaire depuis 2012, alors que la production industrielle du pays plafonne 5% et que l'excdent commercial se creuse.
À l'nergie, Youssef Yousfi, en poste depuis 2010, garde la main sur un portefeuille-cl de l'conomie algrienne (98% des revenus du pays). S'il justifie d'une relle exprience dans ce domaine - ancien directeur gnral de Sonatrach entre 1985 et 1988, il a t ministre de l'Énergie de 1997 1999 - il se retrouve aujourd'hui, 73 ans, devoir ngocier la dlicate transformation que le secteur hydrocarbures algrien entam avec l'approbation en 2013 de la loi sur l'exploitation des gisements de schiste.
Et ce alors que le besoin d'accrotre les recherches en amont pour dcouvrir de nouveaux gisements (les exportations nont pas cess de baisser ces dernires annes) et de contenir la demande nergtique intrieure se fait de plus pressant.
Industrie
Le ministre de l'Énergie algrien perd en revanche le portefeuille des mines. Ce dernier revient au tout nouveau ministre de lIndustrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb. Âg de 62 ans, celui qui dirig la communication du candidat Bouteflika durant llection prsidentielle de 2014, retrouve un poste qu'il a occup en 1996, avec cette fois la tche supplmentaire de ngocier l'application du tout nouveau Code des Mines, entr en vigueur cette anne.
Poste jug "prioritaire", le ministre de l'Industrie en est tout de mme son troisime titulaire depuis septembre 2012, alors que la production industrielle du pays plafonne pniblement 5%, contre 7,5% en 2000 et prs de 15% dans les annes 1970. Lenjeu est pourtant clair : rduire la facture des importations de marchandises qui a reprsent 54,85 milliards de dollars, en 2013.



Dficits budgtaires et commerciaux
Au ministre des Finances, exit Karim Djoudi, remplac par Mohamed Djellab qui tait, jusqu sa nomination, ministre dlgu en charge du Budget. Âg de 63 ans, lancien PDG du Crdit populaire dAlgrie (banque publique) devra assainir les curies d'Augias.
L'quilibre des comptes publics s'est fortement dgrad au cours des dernires annes. À titre dexemple, la loi de finances 2014 prvoit des dpenses publiques avoisinant 100 milliards de dollars et un dficit budgtaire de 18% du PIB.
Enfin, 55 ans, Amara Benyounes prend le portefeuille du Commerce. Proche soutien du prsident Bouteflika, c'est le troisime poste ministriel qu'il occupe depuis septembre 2012. Celui qui tait ministre du Dveloppement industriel et de la Promotion de linvestissement devra tenter d'enrayer l'effondrement continu de l'excdent commercial du pays qui a chut de 48,5% en 2013 11,06 milliards de dollars. Celui dont l'ambition, expose au cours d'un entretien accord Jeune Afrique en dcembre 2013, est de "dpoussirer l'conomie algrienne", devra s'atteler vite la tche. Et pour cause : l'excdent commercial de l'Algrie a chut de 22,6% au premier trimestre 2014, 2,6 milliards de dollars contre 3,36 milliards il y a un an.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Économie : les hommes cls du nouveau gouvernement algrien




07:15 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,