> >

[] [ ]

Donner de largent cest bien, le partenariat cest mieux

(Tags)
 
Isral : une dpute noire interdite de donner son sang Emir Abdelkader 0 2013-12-12 11:36 AM
/Du dialogue euro arabe au partenariat Emir Abdelkader 0 2013-10-07 03:09 PM
Du dialogue euro arabe au partenariat ... Emir Abdelkader 0 2013-10-07 03:05 PM
Bracelet Argent 2 2013-06-09 11:53 PM
LAlgrie cible,Les faux humanitaires et largent du Golfe Emir Abdelkader 0 2013-06-04 05:53 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-08
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,940 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Donner de largent cest bien, le partenariat cest mieux

Aide financire de lAlgrie la Tunisie : Donner de largent cest bien, le partenariat cest mieux




Tandis que lassistance financire de lAlgrie une Tunisie en ngociation serre avec le FMI se confirme, lancien gouverneur de la Banque dAlgrie, Abderrahmane Hadj Nacer, plaide en faveur dune plus grande imbrication des conomies des deux pays. Aider financirement la Tunisie cest bien, prendre des participations dans lconomie tunisienne et renforcer le partenariat entre les entreprises des deux pays, cest mieux.
Selon des sources proches de milieux gouvernementaux en Tunisie et en Algrie, le Premier ministre tunisien, Mehdi Joma , qui tait en visite Alger cette semaine, vient dobtenir de lAlgrie un chque de 250 millions de dollars. Au moment o nous crivons ces lignes, les mmes sources nont pas prcis le dtail de la nature de laide financire algrienne mais voquent un prt consenti des conditions avantageuses. Mehdi Joma a effectu sa visite de deux jours en Algrie linvitation de son homologue algrien, Abdelmalek Sellal.
Il tait accompagn dune dlgation comptant notamment, le ministre des Affaires trangres, Mongi Hamdi. Au menu de ses entretiens avec les responsables algriens devaient figurer en bonne place la question de la coopration scuritaire entre les deux pays mais aussi la coopration conomique et commerciale bilatrale. La visite de Mehdi Joma Alger a eu lieu avant la runion de la commission mixte algro-tunisienne qui devrait avoir lieu courant mai. Elle a t prcde de promesses tunisiennes de lever les entraves lapplication de laccord de libre-change entre les deux pays.
La Tunisie entre les griffes du FMI
Aprs le FMI, bnficiaire voici un peu plus dune anne, dun prt algrien qui avait fait couler beaucoup dencre aprs avoir donn lieu beaucoup de supputations, la Tunisie sera donc certainement le prochain bnficiaire de la timide diversification des placements ltranger raliss par les autorits algriennes.
Lors de la rcente visite dAbdelmalek Sellal Tunis, peu avant le dbut de la dernire campagne prsidentielle, un certain nombre de responsables politiques tunisiens ainsi que les mdias du pays avaient relev la formule du Premier ministre algrien sur limpratif pour lAlgrie et la Tunisie de prendre des mesures audacieuses pour asseoir des relations de coopration et aller de lavant vers davantage de complmentarit et de partenariat stratgique. On noubliait pas Tunis laide financire de 100 millions de dollars accorde par lAlgrie en 2011 un don de 10 millions de dollars, un prt de 40 millions 1% sur 15 ans et un autre de 50 millions sans intrt mais on attendait bien plus.
La Tunisie, qui fait face un dficit budgtaire chronique dans un contexte de ngociation serre avec le FMI, attendait un geste supplmentaire sur le mme modle, mais avec un montant plus important. La presse tunisienne spcialise voquait le chiffre de 1 milliard de dollars taux bonifi. Elle rappelait galement quen 1986, un an avant larrive au pouvoir de Ben Ali, lAlgrie avait apport une aide financire la Tunisie.
Il ne lui avait pas vit le recours au FMI mais le geste algrien avait permis dattnuer les exigences du Fonds. Un autre geste de lAlgrie en 2014 permettrait la Tunisie de ne pas trop se presser pour aller sur le march de la dette. Elle pourrait attendre que sa note soit rehausse afin de payer moins dintrts, notait un commentateur conomique tunisien.
Hadj Nacer pour une plus grande imbrication des conomies
Dun point de vue politique, une telle audace est encourage par un certain nombre dexperts algriens, mme si le dbat a t loin doccuper jusquici le premier rang dans les proccupations des mdias ou des milieux politiques nationaux. Pour la plupart, dentre eux, elle est certainement de nature constituer un signal fort traduisant lattachement des autorits algriennes au renforcement des liens et de la solidarit conomique rgionale. M. Aderrahmane Hadj Nacer est lun de ces trs rares experts nationaux avoir ragi dans la priode rcente par rapport la perspective dune aide financire la Tunisie. Son point de vue est comme laccoutume trs stimulant et assez fortement critique vis--vis de la pratique actuelle des autorits algriennes.
Lancien gouverneur de la Banque dAlgrie plaide en faveur dune plus grande imbrication des conomies algrienne et tunisienne. Une coopration limite une assistance financire constitue une orientation qui, de son point de vue, est aujourdhui fortement encourage par les autorits franaises ou amricaines qui soutiennent le processus de transition politique en Tunisie mais ne souhaitent pas mettre la main la poche pour des raisons budgtaires, prfrant confier ce rle lAlgrie.
Pour Hadj Nacer, lAlgrie doit donc sans aucun doute faire un geste vis--vis de la Tunisie, mais il ne suffit pas de prter de largent. Il invite les autorits algriennes une dmarche de coopration plus ambitieuse qui doit consister prendre des participations dans lconomie tunisienne en indiquant, titre dexemple, lencouragement des partenariats avec des entreprises prives tunisiennes dans des domaines comme le tourisme o nos voisins de lest ont dvelopp une vraie expertise.


H. H.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Donner de largent cest bien, le partenariat cest mieux




10:45 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,