> >

[] [ ]

Le pouvoir se cherche des appuis

(Tags)
 
Cette guerre que cherche le Maroc Emir Abdelkader 0 2014-02-22 06:00 PM
Que cherche le roi? Emir Abdelkader 0 2014-02-03 11:19 PM
Cherche-t-on carter lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-02-03 02:28 PM
le Roi cherche le soutien dObama Emir Abdelkader 0 2013-11-24 03:10 PM
Que cherche le Maroc en Afrique ? Emir Abdelkader 0 2013-05-21 05:05 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le pouvoir se cherche des appuis

Le pouvoir se cherche des appuis




Lopposition a exprim une fin de non-recevoir la proposition de consultations politiques menes par Ahmed Ouyahia en vue dun consensus sur la rvision constitutionnelle.


Comme pour la constitution du gouvernement, Abdelaziz Bouteflika aura du mal trouver des partenaires pour son dialogue autour de la rvision de la Constitution. La Coordination nationale pour les liberts et une transition dmocratique a dores et dj dclin loffre du pouvoir, estimant que ce dernier nest pas srieux. Il y a deux ans, le pouvoir avait entam un semblant de dialogue. Nous avions organis des rencontres et labor des documents. Nous avons fait connatre nos propositions. Mais aucune remarque na t prise en compte, rappelle le prsident du MSP, Abderrazak Makri, qui sexprimait hier, louverture dune confrence des cadres de son parti, organise Zralda (Alger).
Aprs cette exprience, nous nallons plus jouer ce jeu et perdre du temps, a encore indiqu le leader islamiste, qui tranche ainsi cette question de participer ou pas aux consultations que propose le pouvoir. Makri va plus loin en affirmant que le pouvoir se moque des Algriens.
Les autres partis politiques et personnalits qui composent cette coordination nen pensent pas moins. M. Bouteflika veut prendre de vitesse lopposition pour essayer de se donner une lgitimit travers la participation de cette opposition la rvision constitutionnelle. Non, nous ne participerons pas, a indiqu de son ct Soufiane Djilali, rencontr la Mutuelle des matriaux de construction Zralda.

Un artisan patent des putschs et des viols de la Constitution ne peut faire croire llaboration dune Constitution qui garantira la dmocratie, lgalit et la libert. Et cela surtout que les discussions et le chantier sont confis un artisan de la fraude et des sales besognes, a affirm de son ct le charg de communication du RCD au site TSA.
Il y a quelques jours, Ali Benflis, qui sinscrit lui aussi dans lopposition au systme, a insinu quil nirait pas aux consultations politiques. Il a numr, dans un document remis aux membres de la Coordination, les insuffisances quil a trouves dans la proposition du pouvoir. Parmi les failles mentionnes, on trouve notamment le manque de crdibilit du pouvoir en place. Pis, il accuse celui-ci de vouloir, travers cette proposition tactique, de faire diversion. Pour tenter de minimiser la porte de telles ractions hostiles, Abdelaziz Bouteflika est revenu la charge.
Dans un message adress aux Algriens loccasion de la clbration du 8 Mai 1945, il a indiqu quil semploierait prochainement raliser lengagement pris pour oprer un changement profond dans la Constitution et promouvoir la vie politique, conomique et sociale de manire consacrer une Algrie forte, oriente vers le progrs et la modernit. Voulant manifestement carter tout risque de dsaffection de la dmarche, Abdelaziz Bouteflika rappelle que la dmocratie ne veut pas dire crispation, invective et intimidation et quune dmocratie saine ne se construit pas sur la discorde systmatique et les antagonismes.
En attendant la rponse du FFS qui interviendra dans les prochains jours, seul le Parti des travailleurs a dj annonc sa participation aux consultations de Bouteflika. Le PT a pris acte de la dcision du prsident de la Rpublique de lancer de nouvelles consultations sur la rvision de la Constitution et le parti, qui milite pour une refonte globale de cette Constitution, est prt participer au dbat, a indiqu un communiqu du PT repris hier par lAPS. Le chef de lEtat a annonc, mercredi, le dbut des consultations politiques en juin prochain pour une rvision de la Constitution. Il a charg Ahmed Ouyahia de mener les dbats.

Ali Boukhlef




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le pouvoir se cherche des appuis




08:47 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,