> >

[] [ ]

Les partis politiques accueillent favorablement...

(Tags)
 
Incidents de Bejaa : les ractions des partis politiques qui boycottent la prsidentielle Emir Abdelkader 0 2014-04-05 11:18 PM
plusieurs partis politiques appellent le peuple... Emir Abdelkader 0 2014-03-07 07:21 PM
Ce que pensent les candidats et les partis politiques Emir Abdelkader 0 2014-02-22 03:59 PM
Les partis politiques sactivent Emir Abdelkader 0 2014-02-17 12:41 PM
Syrie : Al-Nosra dit rejeter lections et partis politiques Emir Abdelkader 0 2013-07-23 01:31 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les partis politiques accueillent favorablement...

Les partis politiques accueillent favorablement l'annonce de l'amendement de la Constitution




ALGER- Les partis politiques ont accueilli favorablement l'annonce faite par le prsident de la Rpublique, Abdelaziz Bouteflika, mercredi en Conseil des ministres, portant entame des concertations avec les diffrentes formations politiques, personnalits nationales et associations sur la prochaine rvision constitutionnelle.
Le charg de la Communication au parti du Front de libration nationale (FLN), Said Bouhadja a indiqu que ces concertations s'inscrivaient dans le cadre du "processus de mise en oeuvre des promesses faites par le prsident Bouteflika dans son programme lectoral, plbiscit la majorit par le peuple le 17 avril dernier".
Contact par l'APS, M. Bouhadja a prcis qu'"un amendement consensuel de la Constitution tel que voulu par le prsident Bouteflika, est dsormais une priorit afin de s'adapter aux dveloppements survenus sur la scne internationale, consacrer la pratique dmocratique et instaurer l'Etat de droit qui garantit la protection des droits individuels et collectifs de tous les citoyens".
Le responsable s'est dit satisfait du fait d'avoir confi cette mission au ministre d'Etat, Directeur de cabinet de la prsidence de la Rpublique, Ahmed Ouyahia, estimant que ce dernier "jouit d'une exprience politique avre qui lui permet de prsider ce dialogue consensuel et sortir avec des propositions constructives".
"Partant de ce principe, l'opposition est appele, a ajout le responsable, rpondre positivement la volont du peuple qui a choisi le programme du prsident Bouteflika", car la prochaine tape exige, a-t-il dit, "la contribution de tous l'dification de l'Etat de droit".
S'agissant des propositions que le parti du FLN compte formuler lors du prochain round de consultations, M. Bouhadja a soulign l'impratif de "mettre en avant la dimension amazighe de notre identit nationale et consolider l'unit du peuple algrien et sa cohsion sociale afin de faire front uni contre les partisans de la discorde".
La porte-parole du Rassemblement national dmocratique (RND), Nouara Saadia Djaafar a, de son ct, ritr la position de son parti ce sujet soulignant que l'amendement de la Constitution "se veut un couronnement des rformes engages par le prsident de la Rpublique".
Les partis politiques, les acteurs de la socit civile et les personnalits nationales sont appels apporter leur contribution pour "dgager le consensus politique escompt que souhaite atteindre le prsident de la Rpublique", a-t-elle estim.
Permettre aux partis politiques de prendre connaissance des propositions de la commission charge de l'laboration de la Constitution "dnote le souci du prsident de la Rpublique d'associer la classe politique cette dmarche en vue de consolider la dmocratie participative et parvenir une Constitution qui garantisse notamment la consolidation du rle de l'opposition et consacre le principe de sparation des pouvoirs".
Mme Saadia Djaafar a, dans ce contexte, mis en exergue l'importance de cet amendement en adaptant la Constitution du pays aux volutions en cours au sein de la socit algrienne rappelant les propositions dj prsentes par le RND et celles qu'il devra soumettre nouveau une fois qu'il aura pris note du document de la commission charge de l'amendement de la Constitution.
Pour sa part, le prsident du Mouvement de la Socit pour la paix (MSP), Abderrezak Mokri, a ritr les revendications de son parti concernant le projet du prochain amendement de la Constitution dont "l'instauration d'un rgime parlementaire, la consolidation de l'indpendance de la justice et du magistrat, la consolidation des mcanismes de lutte contre la corruption et le soutien de la libert d'expression et d'information".
Il a rappel que "ces propositions avaient t souleves par le MSP l'instance des consultations politiques" prside en 2011 par M. Abdelkader Bensalah.
Pour le prsident du Front El Moustakbal, Abdelaziz Belaid, "la prochaine Constitution doit tre celle de tous les Algriens pour consacrer la notion du consensus", ajoutant que son parti avait plusieurs propositions faire sur la prochaine rvision de la Constitution.
Il a, dans ce sens, cit "le rgime semi-prsidentiel, la limitation des mandats prsidentiels deux mandats et le renforcement des prrogatives du parlement", outre "le soutien l'indpendance de la justice", qui "constitue, a-t-il dit, l'pine dorsale des rgimes politiques dmocratiques".
Parmi les propositions du Front El Moustakbal relatives au projet de rvision de la prochaine constitution, M. Belad a cit "l'installation d'une commission nationale indpendante qui se substituera l'administration dans l'organisation des lections", proposant que "les membres de cette commission soient dsigns par voie lectorale".
Le bureau national du Front El Moustakbal "finalisera samedi toutes les propositions qu'il compte prsenter", sur la rvision constitutionnelle qui sera prochainement opre par le prsident Bouteflika, a conclu M. Belad.
"La prochaine constitution doit reflter la vision du peuple vis--vis de toutes les questions, ce dernier tant souverain", a soulign pour sa part le prsident du Front national algrien (FNA), Moussa Touati.
Pour cette rvision, le FNA propose "un rgime parlementaire, la promotion de l'identit amazighe de l'Algrie, et ce travers la cration d'une Acadmie suprieure de la langue amazighe qui veillera l'unification des dialectes amazighs des diffrentes rgions du pays", a-t-il estim.
Parmi les autres propositions de sa formation, M. Touati a cit "la rvision du rle du Conseil de la nation, la promotion du libre accs l'information la faveur de l'ouverture des sources d'information tous les mdias, en application des principes qui consacrent le droit du citoyen l'information", a-t-il prcis.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les partis politiques accueillent favorablement...




12:09 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,