> >

[] [ ]

Souhila Ameghchouche, une baroudeuse de 12 ans

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Souhila Ameghchouche, une baroudeuse de 12 ans

Souhila Ameghchouche, une baroudeuse de 12 ans



BATNA- Qui connait, du ct de Taxlent, dans la wilaya de Batna, la petite Souhila Ameghchouche (12 ans), rirait au nez au quiconque prtendrait que le tir de salves de baroud au moyen darmes traditionnelles est une exclusivit masculine.
Cette charmante adolescente au sourire enjleur, si lgante et si frle dans sa melhfa rouge, sadonne avec une matrise ahurissante et une adresse inoue cet exercice habituellement rserv aux solides gaillards des Aurs, ce qui lui a dailleurs valu de recevoir, comme un hommage, le nom dEl Kahina, la clbre reine berbre.
Rencontre lors dune fte traditionnelle organise Markounda, dans la commune de Taxlent, Souhila manie avec une totale confiance son arme et lui fait cracher de tonitruantes salves sans mme cligner des yeux, alors mme que toutes les fillettes de son ge font des sauts de cabris en entendant seulement les assourdissants coups de fusil.
Tout affaire charger de poudre noire sa Karabila (fusil traditionnel) avec une longue pice de mtal appele localement Merouad (ou Rekal), cette fire chaouie affirme adorer tirer au fusil, notamment lorsque les chevaux hennissent et quand la gasba et le bendir retentissent.
Elle se sent alors, dit-elle, irrsistiblement transporte dans une monde merveilleux. Pas le moins du monde gne par la foule de curieux qui lentoure, la petite Souhila manie avec une tonnante dextrit son fusil garni de bandes brillantes, le fait habilement tournoyer dans sa petite main, avant de le lancer vers le ciel pour sen ressaisir nouveau et tirer, donnant naissance un gerbe de poussire rougetre qui finit par lenvelopper quelques instants, comme un halo, une sorte daura qui va si bien avec son innocence. Le tout en excutant des pas de danse qui laissent lassistance ptrifie dmerveillement.
L o elle apparat, Souhila russit attirer sur elle toute lattention des prsents et son habilet saffirme de jour en jour.
Le plus tonnant est que ce ct amazone du dsert de Souhila Amerghchouche na rien de choquant chez une fillette ne et leve au sein dune famille de Ghassira o le tir de baroud est une passion transmise de pre en fils. Ou de pre en fille en pareille occurrence.
Pour Ahmed Amerghchouche, son papa, Souhila, lve de 2me anne moyenne, a manifest son amour pour tout ce qui touche au baroud depuis sa plus tendre enfance, mais la matrise de larme, elle la acquise, ajoute-t-il, ces trois dernires annes durant lesquelles elle met un point dhonneur (l)accompagner lors de (ses) exhibitions durant les ftes et les manifestations publiques.
Sa popularit est aujourdhui telle, souligne encore Ahmed, que certains ont fini mme par exiger sa prsence aux spectacles.
Souhila reconnait prouver du plaisir tirer mais avoue que sa joie est plus grande lorsquelle le fait aux cts de son pre et de son petit frre de 10 ans, Wassim. Nous composons un trio merveilleux, nest-ce-pas ?. A Taxlent et dans le voisinage, tout le monde approuve.






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Souhila Ameghchouche, une baroudeuse de 12 ans




03:15 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,