> >

[] [ ]

Le DRS en voie de dissolution

(Tags)
 
Bouteflika, au-del de la voix, la voie Emir Abdelkader 0 2014-04-28 03:12 PM
La 3e voie du CC du parti tire sur Sadani Emir Abdelkader 0 2014-02-11 09:12 AM
Des images poustouflantes des civilisations et des peuples primitifs en voie de disparition ! Emir Abdelkader 0 2013-12-16 01:32 PM
Libye : un État en voie de disparition Emir Abdelkader 0 2013-10-14 06:14 PM
Vers la dissolution des Frres Musulmans Emir Abdelkader 0 2013-08-18 02:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-11
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le DRS en voie de dissolution

Le DRS en voie de dissolution




Info Algrie1 : Le projet de rvision constitutionnelle annonc par le prsident Bouteflika lors de son discours dinvestiture, passera bientt de la promesse sa mise en acte. Comme annonc lissue du dernier Conseil des ministres, les partis politiques seront destinataires cette semaine des propositions damendements faites par la commission prside par le Pr Azouz Kerdoun, histoire de sen imprgner en prvision de louverture des consultations dbut juin.
Mais cette rvision constitutionnelle, loin de ressembler toutes celles qui lont prcde jusque-l, sannonce comme une vritable rupture pistmologique. Ce sera en fait la grande affaire de ce quatrime mandat du prsident Bouteflika qui entend, nous explique t-on de sources dignes de foi, faire accomplir lAlgrie un saut qualitatif dans le sens dune plus grande dmocratisation du systme.
Ce sera vraisemblablement le passage vers la deuxime rpublique, mme si au niveau du pouvoir on naime pas cette appellation qui est un mimtisme des traditions politiques franaises. Outre le rquilibrage des pouvoirs avec plus de comptences au parlement et une plus grande autonomie de la justice, nos sources parlent aussi de la dtermination irrversible du prsident Bouteflika +civil-iser+ le systme en instaurant un Etat civil. Entendre par l, la fin de la toute puissance des services de scurit.
Le Dpartement du renseignement et de la scurit (DRS) dans sa traditionnelle configuration de police politique avec des antennes tous les niveaux institutionnels sera dissous . Le DRS version Toufik cen est fini et lopration de restructuration des services, entame en septembre dernier par le prsident Bouteflika ira jusquau bout, les militaires retournant dans leurs casernes ajoutent nos sources..
Un nouveau schma organisationnel sera mis en place avec une fragmentation des diffrentes directions. Selon nos sources, la Direction de la documentation et de la scurit extrieure (DDSE), sera rattache au ministre de la Dfense nationale. La Direction de la Scurit intrieure (DSI) sera redploye au sein dune structure de scurit nationale (peut tre un ministre) qui sera dirige obligatoirement par une personnalit civile.
Un projet que lex ministre de lIntrieur Yazid Nouredine Zerhouni avait cur de mettre en place mais qui na pu aboutir en raison de rsistances.
Dj le service de la police judicaire, a t dissous et ses missions sont dsormais dvolues la police et la gendarmerie. La presse, quant elle assurent encore nos sources, elle est dsormais dbarrasse de toute tutelle politique si ce nest celle lgale du ministre de la communication au niveau purement administratif . La Direction centrale de la scurit de larme (DCSA) est dj retourne dans son giron naturel au sein du MDN. Les autres services du DRS seront pour certains dentre eux intgrs dans cette nouvelle structure alors que dautres seront rpartis travers dautres structures de scurit prcisent les mmes sources.
La dissolution du DRS et la restructuration de ses diffrentes directions, dans le cadre de la nouvelle Constitution permettra ainsi den finir avec le pouvoir de lombre qui a souvent valu lAlgrie des critiques de la part de ses partenaires internationaux. Il ne sagit pas pour autant de casser les services algriens, mais simplement de les redployer selon les standards en usage dans les pays dmocratiques confient encore nos sources. Et cest bien cette rvolution que se propose de raliser le prsident Bouteflika insistent nos interlocuteurs.
En attendant cette restructuration, le prsident Abdelaziz Bouteflika, lors sa dernire entrevue le 25 mars dernier avec le chef dtat major, Ahmed Gaid Salah, avait lanc une petite phrase dune trs grande importance, quaucun organe de la presse nationale navait relev, alors que ctaient les seuls mots diffuss par la tlvision nationale. Le prsident avait donn publiquement au gnral de corps darmes et vice ministre de la dfense autorit et primaut sur les services de renseignements et en particulier le DRS (voir vido ci-dessous 1.16).
je voudrais que les problmes de scurit soient superviss par le CEMO. avait ordonn le prsident de la rpublique en tant que chef des armes et ministre de la dfense nationale.
Le CEMO, pour les non avertis, dsigne le chef dtat-major oprationnel cest dire Ahmed Gad Salah.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le DRS en voie de dissolution




10:25 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,