> >

[] [ ]

Une vieille revendication de lopposition ignore par le pouvoir

(Tags)
 
Mokri: La participation de lopposition au pouvoir est un dilemme Emir Abdelkader 0 2014-04-27 11:27 PM
Dcouverte de la tombe vieille de 3.500 ans ... Emir Abdelkader 0 2014-03-05 12:22 PM
Le dilemme de lopposition Emir Abdelkader 0 2014-03-04 02:52 PM
Egypte : lopposition donne jusqu mardi Morsi pour quitter le pouvoir Emir Abdelkader 0 2013-07-01 02:56 PM
La vieille dame au restaurant Emir Abdelkader | french Forum 2 2012-10-02 07:04 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Une vieille revendication de lopposition ignore par le pouvoir

Une vieille revendication de lopposition ignore par le pouvoir

Dissolution du DRS ou son loignement de la sphre politique.


Ce dbat remis au-devant de la scne, il y a quelques mois, par le secrtaire gnral du FLN, Amar Saadani, qui pourrait sinstaller durablement en cette priode post-prsidentielle, est trs vieux en ralit. Les partis politiques dopposition, dans leur majorit, sont acquis cette ide depuis des annes. Ils ont t les premiers avoir ouvert ce dbat en insistant, maintes reprises, sur lutilisation de ce service de renseignement pour verrouiller le champ politique et affaiblir les partis et les organisations de la socit civile. Leurs plaintes sont toujours ignores, mais ils nabandonnent pas.
Suite la sortie de Amar Saadani, de nombreux partis ont ritr leurs positions respectives ce sujet. En effet, le Rassemblement pour la culture et la dmocratie (RCD) rappelle souvent que la dissolution du DRS est une condition sine qua non dun renouveau politique dans le pays. Quelle sappelle MALG, SM ou DRS, la police politique algrienne, faisant de larme le levier de la rpression et de la corruption, a toujours asservi la nation et met aujourdhui son destin en pril, estime ce parti, prcisant que linterventionnisme tentaculaire du DRS neutralise et dgrade tout combat politique rgulier. Pour le RCD, cest tant mieux que le dbat public sorte de lopacit qui la caractris jusque-l. Cela fait bien longtemps que le RCD sest prononc pour la dissolution effective de la police politique et que les services de renseignement algriens se concentrent sur leur mission de contre-espionnage et de lutte contre le crime conomique, rappelle le prsident du RCD dans une dclaration El Watan en fvrier dernier.
Le Front des forces socialistes (FFS) appelle, pour sa part, un dbat apais sur la question. Pour ce qui est du DRS, il faut noter que ce nest pas la premire fois que ce service subi des restructurations. Reste valuer limpact rel de ces restructurations sur la vie politique dans le pays. Les positions du FFS sur cette question sont connues depuis longtemps : le FFS est pour un dbat apais sur cette question et pose le problme en termes dinstitutions, de pouvoir et de systme politique, de transition dmocratique pacifique, et non en termes denjeu lectoral ou de personnes, expliquait Sada Ichalamen, membre de linstance prsidentielle du FFS dans une interview El Watan en fvrier dernier.
Le MSP se dit galement acquis lide de mettre le DRS hors champ politique. Au parti, nous appelons depuis des dcennies ce que les diffrents Services restent loigns de la politique. Cest une position stable et constante que nous soutenions dj au temps de la prsidence du dfunt cheikh Mahfoud Nahnah, soutient Abderrazak Makri, prsident du MSP.
Mais pour certains responsables politiques, le fait de poser cette problmatique en ce moment et par les proches du prsident Bouteflika suscite des interrogations. Il est vident quaucun pays au monde ne peut fonctionner sans les services de renseignements. Mais cette question de restructuration est une manipulation de M. Bouteflika pour consolider son pouvoir. Le DRS est devenu un enjeu mdiatique qui bnficie au pouvoir, qui nous parle aujourdhui dun Etat civil. Mais le DRS a t au service de qui, ces 15 dernires annes ? Certainement pas au service de lAlgrie, explique Soufiane Djilali, prsident deJil Jadid. Selon lui, lunique salut pour le pays est la mise en place dun Etat de droit.


Madjid Makedhi






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Une vieille revendication de lopposition ignore par le pouvoir




03:32 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,