> >

[] [ ]

Tribulations dune mre clibataire la recherche de son fils

(Tags)
 
Lettre poignante dune mre palestinienne au monde libre Emir Abdelkader 0 2014-04-21 07:22 PM
Lhomme le plus riche dAlgrie veut sauver la Mre Denis Emir Abdelkader 0 2014-01-27 08:06 AM
Lhomme le plus recherch dAlgrie Emir Abdelkader 0 2012-12-24 04:48 PM
la mre subhanllah abou khaled | french Forum 1 2012-05-08 11:05 PM
Recommandations d'une mre sa fille abou khaled | french Forum 1 2012-02-28 02:20 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-15
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,956 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Tribulations dune mre clibataire la recherche de son fils

Tribulations dune mre clibataire la recherche de son fils

Cest lhistoire dune jeune femme prnomme Nedjma, devenue un trou noir dans un cosmos o linjustice broie les plus faibles.


Au matin du 25 mai 2001, Nedjma, alors adolescente, dpose son nouveau-n la maternit des Aptres, sise dans le quartier de Sidi Mabrouk, Constantine. Elle ne va plus le revoir, ni mme connatre le sort qui lui a t rserv.
Remontons le parcours qui a gnr cette dramatique histoire, Nedjma raconte : Jai fait la connaissance dun jeune homme alors que javais seize ans et lui vingt-et-un ans. Aprs quelque temps, je suis tombe enceinte. Ce fut pour moi le dbut dun cauchemar que je ntais nullement prte vivre, encore moins men dfaire ; pourtant, javais la ferme conviction que je ne me dbarrasserai jamais de cet enfant, fut-il illgitime, selon la formule consacre.

Prenant son courage deux mains et avec le soutien de son partenaire qui avait manifest le mme dsir daccepter le fruit de leur amour, la jeune mre clibataire allait, avec la complicit de sa grand-mre, entretenir un secret qui allait durer le temps dune grossesse. En femme avertie, elle suivait assidment une gyncologue, avec toujours cet espoir de garder son enfant puisque le lien tait tabli, un lien quelle comptait prserver. Jai t oriente vers la maternit de Sidi Mabrouk, o jai accouch vers sept heures du matin, toute seule et face une quipe mdicale plus proccupe en dcoudre. On mavait intim lordre de signer un procs-verbal dabandon, ce que je refusais, mais on mavait quand mme dlivr un certificat daccouchement qui me permettait de rcuprer mon enfant dans un dlai qui ne peut excder les deux mois.
Par ailleurs, la jeune femme fait une rvlation lourde de sens et qui ne peut que susciter une grande apprhension quant au sort rserv ces enfants : la vente de ces bbs : Lors de ma grossesse, notamment les derniers mois, ma gyncologue ma fait une proposition que jai juge indcente, savoir la vente de mon enfant, prtextant quil y a dj un couple qui est prt y mettre un bon prix, ce que jai refus tout naturellement. La mme proposition ma t faite par lassistante qui me suivait et toujours avec le mme attrait dargent, ce qui me confortait dans mes penses quil y a effectivement tout un trafic, et peut-tre bien un rseau bien structur qui commerait avec les enfants abandonns.
En effet, les pripties que va vivre notre mre clibataire conforteront davantage ses inquitudes, puisquen voulant rcuprer son enfant avant les deux mois prvus par la rglementation, elle allait buter sur lintransigeance du personnel de la direction de laction sociale de la wilaya de Constantine, qui lui exigeait sa carte nationale didentit. Peine perdue du fait quau moment des faits elle navait pas lge lgal de possder une carte, et cela a t un prtexte pour la DAS de lui opposer une fin de non recevoir. Sachant que les dlais taient dpasss, elle se limitait faire des visites dans les pouponnires de la ville. Je voulais surtout le voir, savoir o il tait, le sort qui lui a t rserv et je les implorai de me rassurer sil tait vivant ou dcd. Au contraire, lon minformait que si je persistais dans mes recherches, je risquais invitablement la prison, parce que jai commis un grave dlit ; ctait dailleurs cette menace qui mavait un tant soi peu dcourage, raconte-t-elle.
Toutefois, un autre vnement survint avec la reprise des liens avec son compagnon, le pre en loccurrence, qui avait non seulement manifest son dsir de se marier avec ellle, mais mieux encore il avait le mme dsir de rcuprer son enfant, quelles que soient les consquences. Je suis prt partir en prison, lessentiel pour moi est de rcuprer mon enfant et lui permettre de vivre dans la dignit auprs de sa mre et de son pre, lui faisait-il comprendre.
Actuellement, ce couple revendique haut et fort son enfant, sans se cacher et nous informe quil va demander au procureur principal de la Rpublique prs le tribunal de Constantine une enqute concernant le sort de son enfant. Esprons que notre demande sera accepte et quune enqute srieuse sera ordonne pour connatre le sort de notre enfant, et jespre que ces treize ans dabsence pourront dboucher sur une issue heureuse, qui fera le bonheur et de mon enfant et celui de sa famille qui fera tout pour rcuprer le temps perdu, espre Nedjma.
La jeune femme lutte inlassablement depuis plus de treize ans pour retrouver sa chair, en faisant face un systme qui ferme les yeux sur le commerce de bbs, tolre les gniteurs irresponsables et svit de toute sa force en revanche contre la femme auteure de la faute.



N. Benouar






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Tribulations dune mre clibataire la recherche de son fils




09:13 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,