> >

[] [ ]

Les militaires dictent leur loi en Libye

(Tags)
 
Terrorisme : 14 militaires tus... Emir Abdelkader 0 2014-04-20 02:18 PM
Au moins cinq militaires tus dans un attentat en Libye Emir Abdelkader 0 2014-03-20 06:21 PM
ces militaires qui y pensent en se rasant Emir Abdelkader 0 2014-02-12 11:42 AM
La libye refuse la cration dune unit pour protger lONU en Libye Emir Abdelkader 0 2013-12-17 02:50 PM
Les militaires gyptiens, anges ou dmons ? Emir Abdelkader 0 2013-07-23 01:50 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les militaires dictent leur loi en Libye

Les militaires dictent leur loi en Libye

Cibl dimanche par une attaque qui a fait deux morts et 55 blesss, le Parlement, dont le mandat a expir, a fait consensus contre lui. Eclairage.


Les vnements sacclrent en Libye au lendemain de lattaque contre le Congrs gnral national (CGN, Parlement) Tripoli, mene par des hommes arms en civil, qui sest solde par deux morts et 55 blesss. Le gouvernement, par la voix de son ministre de la Justice, Salah Al Marghani, a confirm hier ce bilan et prcis que lattaque navait aucun lien rel avec loffensive lance par lancien gnral Khalifa Haftar, vendredi Benghazi, contre les positions de milices islamistes.
Tout en blanchissant les troupes de Haftar, Salah Al Marghani prcise que ces dernires luttent contre des groupes terroristes. Autrement dit, le gouvernement appuie loffensive de Benghazi, contrairement au Parlement qui a dnonc une tentative de coup dEtat. Il y a donc comme un soutien mutuel entre le gouvernement Tripoli dirig par Ahmed Metidj (lu au forceps par le CGN) et le gnral Khalifa Haftar. Les deux parties saccordent contester la lgitimit du Parlement dont le mandat a t prolong illgalement jusqu 2014.
Le gnral Haftar a dailleurs clairement dclar quil ne reconnaissait aucune autorit au CGN. Hier matin, le colonel Mokhtar Fernana, commandant de la Police militaire, a dclar sur deux chanes prives de tlvision, au nom de larme, la suspension du CGN, la plus haute autorit politique du pays. Nous, membres de larme, et les rvolutionnaires (ex-rebelles), nous annonons la suspension du CGN, a-t-il affirm, prcisant quil a donn les prrogatives lgislatives une Assemble constituante lue en fvrier et maintenu le gouvernement intrimaire de Abdallah Al Theni.
Benghazi en accord avec Tripoli
En fin daprs-midi, le gouvernement libyen a propos la mise en cong du CGN aprs le vote de confiance au Premier ministre, Ahmed Metidj. Aprs ladoption du budget 2014, le CGN se met en vacances parlementaires jusqu llection dun nouveau Parlement, crit-il dans une lettre ouverte publie sur son site internet, en affirmant uvrer pour viter que la Libye ne sombre dans la guerre civile. Le colonel en treillis a prcis quil ne sagissait pas dun coup dEtat... mais cela y ressemble fort ! Il y a donc, concrtement, consensus parmi les militaires et les civils sur la ncessit de mettre ce Parlement dcri en mode veille.
Cest dire que tout indique que les milices du gnral Haftar Benghazi, celles du colonel Mokhtar Fernana ainsi que le gouvernement sont sur la mme longueur dondes quant la ncessit de mettre le CGN hors-jeu et dlaborer une feuille de route devant mener, terme, llection dun nouveau Parlement.
Un coup dtat en douceur
Une perspective politique qui semble crdible compte tenu de la cohrence des dclarations des uns et des autres.
Ce serait une sorte de coup dEtat en douceur, qui verrait les militaires prendre indirectement le pouvoir en se drapant du gouvernement charg de grer les affaires courantes le temps dorganiser des lections. Dans lintervalle, une lutte implacable devrait tre mene contre les poches terroristes et les milices qui provoquent le chaos en Libye. On sen doute, un tel scnario aurait le feu vert des Amricains, souponns dtre les parrains du gnral Haftar. Hier, des agences citaient des tmoignages selon lesquels la force arme qui a attaqu le CGN appartenait aux brigades de Zenten, qui contrle plusieurs sites sur la route de laroport, au sud de Tripoli.

Plus tt, des tmoins ont indiqu quun convoi de voitures blindes est entr dans Tripoli par la route de laroport et sest dirig vers les locaux du CGN autour desquels des affrontements ont eu lieu. La tension reste donc vive en Libye, au point que lArabie Saoudite a dcid de fermer son ambassade, comme la fait lAlgrie avant elle.

LUE trs proccupe :

LUnion europenne sest dite, hier, trs proccupe par la poursuite de la dtrioration de la situation en Libye, o un groupe arm a attaqu dimanche le Parlement, a dclar Michael Mann, porte-parole de la chef de la diplomatie de lUE, Catherine Ashton, lors dun point de presse. Elle appelle toutes les parties viter tout recours la force et travailler ensemble afin de favoriser une transition russie en Libye, a-t-il ajout. La situation restait confuse, hier Tripoli, au lendemain de lattaque du Parlement par un groupe arm qui a rclam sa suspension.

Une tentative de coup dEtat, selon le CGN

Les autorits libyennes reprsentes par le trs contest Congrs gnral national (CGN) ont dnonc lattaque qui a vis cette institution, quelles qualifient de tentative de coup dEtat. Tripoli considre que cette offensive est un agissement en dehors de la lgitimit de lEtat et un coup dEtat, selon un communiqu lu par le prsident du CGN. Tous ceux qui ont particip cette tentative de coup dEtat vont tre poursuivis en justice, a averti Nouri Abou Sahmein.
M. Haftar a rejet en bloc ces accusations et martel que son objectif ntait pas de prendre le pouvoir, affirmant avoir rpondu lappel du peuple pour le dfendre contre les terroristes. Il a en outre rpt quil ne reconnaissait pas les autorits de transition, dont le mandat a dj expir et qui sont rejetes par le peuple.
Elu en juillet 2012 pour 18 mois, le CGN a provoqu la colre dune grande partie de la population en dcidant de prolonger son mandat jusqu dcembre 2014. Sous la pression de la rue, il a cependant annonc quil allait cder la place un nouveau Parlement, dont la date dlection na pas encore t fixe.

(H. M.)

Hassan Moali







 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les militaires dictent leur loi en Libye




03:34 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,