> >

[] [ ]

la dlicate mission dOuyahia

(Tags)
 
Algerie-FMI : Le chef de la mission du FMI... Emir Abdelkader 0 2014-03-18 02:25 PM
La Mission de paix des premires dames dAfrique ... Emir Abdelkader 0 2014-03-05 03:40 PM
Arrive Bamako dune mission de lONU Emir Abdelkader 0 2014-02-02 12:58 PM
Une nouvelle mission pour la Minurso Emir Abdelkader 0 2013-04-17 03:11 PM
Tunisie : Les prdicateurs en terre de mission Emir Abdelkader 0 2013-02-04 02:46 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
la dlicate mission dOuyahia

Il essuie des refus successifs de participation de lopposition et des personnalits, Consultations politiques : la dlicate mission dOuyahia




À quelques jours du dbut des consultations sur la rvision de la Constitution, Ahmed Ouyahia, charg de piloter lopration, devrait compter avec la dfection en cascade de nombreux partis politiques et de personnalits nationales.
Dernire figure politique en date qui dcide de dcliner loffre du pouvoir : lex-candidat indpendant, Ali Benflis. Dans son communiqu rendu public, Ali Benflis dconstruit toute la dmarche du pouvoir, la qualifiant de fuite en avant et de diversion. Le rglement de la crise du rgime qui perdure dans sa double forme de crise de lgitimit et dimpasse institutionnelle, ne peut tre la rsultante de ces propositions.
Sinscrire dans la logique de ces dernires et en cautionner la dmarche et le contenu reviendraient, au bout du compte, accepter ou se rsigner diffrer le changement auquel lAlgrie, comme peuple et comme nation, aspire lgitimement, ce quoi je ne peux me rsoudre ni aujourdhui, ni demain, crit Benflis, comme pour signifier quil nira pas aux consultations.
Peu de temps auparavant, cest la Coordination pour la transition et les liberts dmocratiques, conglomrat de partis dmocrates et de formations islamistes, dont lancrage populaire nest pas ngligeable, dexprimer son refus de sinscrire dans la dmarche arrte par le pouvoir, prfrant plutt se focaliser sur lorganisation de la confrence de transition prvue le 7 juin prochain.
Et il nest pas exclu que dautres partis et dautres personnalits, limage de lex-chef du gouvernement, Mouloud Hamrouche, rejoignent le cortge du front du refus dans les prochains jours. Ce qui, convenons-en, ne manquera pas dentamer la crdibilit de la dmarche du pouvoir. Il faut dire que la ligne de fracture entre le pouvoir et une partie de lopposition se situe essentiellement dans lapproche de la nature de la crise et les mcanismes mettre en place pour y remdier.
Mme la dmarche sur la rvision de la Constitution pche par quelques incohrences, comme le relve, juste titre, Mme Fatiha Bennabou, professeur de droit luniversit dAlger. Lexpression consensuelle nest pas une terminologie adquate en droit constitutionnel () Il aurait t plus adquat de dire quil doit y avoir un pacte politique qui prcde lopration constituante. Cest--dire que dans le pacte politique ou le compromis politique, on va rassembler tous les acteurs politiques pour demander leur avis et sentendre sur un smig dmocratique pour obtenir un consensus sur ce que lon doit mettre dans une Constitution.
Cest une opration qui doit prcder la rvision constitutionnelle parce quelle va tre tranche par un seul souverain qui est le peuple. Et on na pas tergiverser sur cela, observait-elle, il y a quelques jours dans un entretien Libert. Ds lors, il sagit de sinterroger si Ahmed Ouyahia, lhomme qui a le profil de lemploi, rompu la diplomatie, trouvera la parade pour convaincre les rcalcitrants, ou sil sera appel revoir sa copie.
À lvidence, il peut toujours compter et se consoler avec la prsence des partis au pouvoir, ses satellites et mme certaines anciennes figures du parti dissous ou encore certains partis de cration rcente plus enclins une qute de visibilit politique. Mais en haut lieu, on dissimule difficilement son agacement de lventuelle absence de lopposition aux consultations.
Et rien de plus emblmatique de cet agacement que cette sortie dAbdelkader Bensalah : Il est vain dmettre des rserves concernant des questions importantes linstar de la rvision de la Constitution qui dfinit les repres, les perspectives et les prrogatives et qui est la base de toutes les lois, a dclar Bensalah, il y a deux jours devant les cadres de son parti.
Il a mme dplor la publicit faite aux parties politiques opposes aux consultations sur la rvision de la Constitution par rapport celles qui les soutiennent, qualifiant un tel comportement de mauvaise pratique de lexercice de la dmocratie qui devrait tre base sur le principe du respect de tous les avis et propositions. Assurment, la mission dOuyahia sannonce bien dlicate.


Karim Kebir
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

la dlicate mission dOuyahia




03:17 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,