> >

[] [ ]

La Syrie, les brutes, et les truands.

(Tags)
 
Terroristes en Syrie :... Emir Abdelkader 0 2014-02-27 02:37 PM
Il y a une guerre en Syrie et une guerre contre la Syrie Emir Abdelkader 0 2013-11-10 02:31 PM
Sous la Syrie, le Hezbollah. Emir Abdelkader 0 2013-09-09 10:22 AM
La Syrie nest pas le Mali Emir Abdelkader 0 2013-09-01 02:48 PM
A propos des combats de Syrie Emir Abdelkader 0 2013-05-23 03:39 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La Syrie, les brutes, et les truands.

La Syrie, les brutes, et les truands.



Bachar El-Assad sest prsent aux lections, et avec lui se sont dverses les rumeurs habituelles dans les confrences des membres de la coalition dite de lopposition syrienne. Les uns parlent dattaques chimiques nouvelles , dautres courent dans les plateaux de tlvision et menacent, par arrogance ou illusion de victoire. Tandis que leurs maitres trangers font part de leur mcontentement, voire leur indignation, vis--vis de cette candidature qui, selon eux, ferme la porte aux solutions politiques. On a assist ce film avant, mais que sait-t-on de l'avenir immdiat? Peut tre est-ce l'ultime opus dans cette propagande qui tarde seffacer de notre quotidien et de nos crans de tlvision.






On pourrait ne pas se souvenir de toute lvolution des vnements en Syrie, mais la seule constante, hormis la destruction et la terreur, serait cette exigence permanente du dpart du prsident El-Assad. Cela tait le discours de Kerry, Fabius, Hague, Hollande, Obama, et autres intermittents de ce spectacle sioniste qua t la rvolution syrienne . Bien sr, cette requte avance par les USA &Co nest pas par amour envers les arabes ou pour leur prosprit, mais cest seulement la mme esquisse propose en IraK, et dessine par les feux des chars, et les bombes des avions chasseurs. Cest ainsi que la solution de nos problmes devient durable et efficace, car que saurions-nous, fous arabes bdouins, sur la libert et la dmocratie ?

C'est le but constant des interventions de ces rgimes soumis Isral, et elles sont toutes programmes de la mme manire :
-Dsigner les problmes du pays en la personne du Prsident Assad et le diaboliser avec la coopration de tous les mdias de masse.
- Prsenter le Prsident Assad comme le cancer extraire du corps de l'tat syrien.
- Avec la chute du Prsident, on procde lcroulement de l'tat et la disparition de la Constitution et des institutions judiciaires. Cela permettrait de propager le chaos.
- Liquider l'arme et placer lconomie sous tutelle financire trangre, aprs avoir rcupr lor souverain de la nation (Irak, Libye)
- Procder la dmolition de ce qui reste de la socit syrienne, en semant le sectarisme et en corrompant la religion aux yeux des citoyens.

C'est le scnario qui a t concoct dans les caves du nouvel ordre mondial, et qui t appliqu avec rigueur en Irak et en Libye. Mais ce destin tnbreux qui guette la Syrie depuis trois ans ne semble pas concerner ceux de la coalition de "lopposition" syrienne, pas autant que le butin de guerre promis, tout simplement parce quils ne sont que des rouages dans l'engrenage de la machine impriale. Ils se baladent dans les capitales du monde, sains et saufs, vivant sur les aides et les honoraires de contribution dans les confrences internationales. Ces pseudo- reprsentants du peuple syrien ne sont admis que par le systme qui les avait poss, voire imposs,dans le champ mdiatique, tel que Suheir Atassi, Jihad Yazigi, Burhan Ghalioun, Basma Kodmani ou encore Ahmad Jarba.

Dans le mme temps, le peuple est en train de subir les ravages de la guerre et de mener une vie tragique, alors que le gouvernement consacre son budget pour subvenir aux besoins fondamentaux des citoyens. 150000 morts, prs de 4 millions de rfugis entre la Jordanie, le Liban, l'Irak et la Turquie. Avant le printemps dit arabe, on ne parlait que des rfugis Palestiniens. Maintenant, on parle de rfugis Syriens, Libyens, Irakiens.

Qui reste-t-il dans l'quation ? Ah oui, les combattants trangers. Ces chevaux de Troie de l'imprialisme occidental dont la guerre contre l'Etat syrien est qualifie de Jihad sacr . Ils sont tout simplement des escadrons de la mort , envoys sous les ordres indirectes du trs sournois ambassadeur amricain Robert Ford. Cette technique de guerre labore en Irak et au Salvador par le sinistre John Negroponte, conduit fatalement soit la mort des terroristes, soit la chute de lEtat.

Il faut comprendre que ceux qui sont dbarqus de partout, sous la bannire de versets coraniques corrompu et hadiths sectionns, ont prolong la dure de la guerre en Syrie,et ont pris sur eux-mmes quaucun Etat dans la rgion ne soit en paix, sauf lEtat hbreu bien sr. Maintenant, la Syrie souffre des dgts de plus de 100 milliards $, et avec une dette publique qui s'lve 32,3 % du PIB. Alors quelle tait, dans un pass proche, le Tawan du Moyen-Orient en termes de dveloppement conomique.

De tout ce qui prcde, la solution en Syrie ne peut-tre que composite : politique, militaire, et diplomatique. La solution Algrienne qui est la rconciliation nationale, constitue un succs certain dans la rcupration dopposants syriens des champs de batailles. Toutefois, cela ne rsout pas le problme compltement. Le cas des combattants de la libert , c'est--dire des mercenaires venus des quatre coins du monde, est plus difficile rgler, car ils doivent choisir entre la mort, la captivit, ou le retour dans leurs pays.

Pour l'option diplomatique, elle ne pourra se dployer quen collaborant avec la Russie et la Chine, pour mettre les tats-Unis et ses partenaires criminels devant le fait accompli: la Syrie ne tombera pas. ce stade du conflit mondial et de la prdation des tats puissants vis--vis des plus faibles, la candidature de Bachar Al-Assad pour rester au sommet de l'Etat syrien est le message ultime qui annonce l'chec du plan imprialiste et sioniste face la rsistance des nationalistes, et que les vagues des Croisades, comme l'histoire nous la appris, se brisera toujours aux portes du Sham.

Mohamed Fahem




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La Syrie, les brutes, et les truands.




03:24 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,