> >

[] [ ]

Libye : le gouvernement demande aux milices de quitter Tripoli

(Tags)
 
quand Tripoli prend la dfense des milices islamistes Emir Abdelkader 0 2014-05-16 09:09 PM
Les sparatistes et les milices font plier Tripoli Emir Abdelkader 0 2014-04-09 02:51 PM
Le Premier ministre libyen appelle les groupes arms quitter Tripoli Emir Abdelkader 0 2013-11-17 02:10 PM
Libye: mine par les milices, Tripoli s'apprte enterrer ses morts Emir Abdelkader 0 2013-11-16 02:14 PM
Libye : affrontements entre milices Tripoli Emir Abdelkader 0 2013-11-08 06:24 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Libye : le gouvernement demande aux milices de quitter Tripoli

Libye : le gouvernement demande aux milices de quitter Tripoli

Le gouvernement libyen a demand jeudi toutes les milices de quitter Tripoli en raction un appel laide du Parlement lanc dex-rebelles, face un gnral dissident qui rallie de plus en plus de soutiens.
Plusieurs milices de Misrata (ouest) sont entres dans la banlieue-sud de Tripoli jeudi, selon des tmoins et des ex-rebelles, rpondant lappel du prsident du Congrs gnral national (CGN, Parlement) qui leur avait demand de venir protger la capitale et les institutions de lEtat aprs une attaque dimanche contre le Congrs.
En raction, le cabinet du Premier ministre sortant Abdallah Al-Theni a appel tous les chefs de brigades armes dans le grand Tripoli rester loin de la scne politique pour ne pas mettre en danger la ville et ses habitants , selon un communiqu lu par le ministre de la Culture, Habib Lamine.
Les autorits libyennes ont t jusque-l incapables de contenir les puissantes milices armes formes de rebelles qui ont particip la rvolte en 2011 contre le rgime Kadhafi, nayant pas pu mettre en place une police ou une arme disciplines.
Au milieu de cette confusion totale, le gnral dissident Khalifa Haftar a accentu la pression sur les autorits en exigeant la mise en place dun Conseil prsidentiel pour mener une priode de transition dans un pays devenu selon lui un repaire pour les terroristes .
Sa feuille de route prvoit la suspension du CGN, la plus haute autorit politique et lgislative, de plus en plus contest dans un pays min par lanarchie et les violences depuis la chute du rgime de Mouammar Kadhafi en 2011.
Le CGN, issu du premier scrutin libre du pays en juillet 2012, est notamment dcri pour avoir unilatralement rallong son mandat jusquen dcembre 2014.
Pour tenter de calmer la situation, la Commission lectorale a fix au 25 juin la date de llection dun nouveau Parlement pour remplacer le CGN, mais on ignore dans quelle mesure ce scrutin pourra se tenir.
En attendant, Khalifa Haftar engrange les soutiens. Le dernier en date nest autre que le ministre de la Culture, Habib Lamine.
Je soutiens cette opration contre les groupes terroristes. Le CGN, qui protge les terroristes, ne me reprsente plus , a dclar mercredi soir lAFP le ministre de la Culture, affirmant toutefois quil gardait son poste jusqu sa dmission ou limogeage .
- Divisions autour du Congrs -
Accus par le gouvernement de vouloir fomenter un coup dEtat, M. Haftar assure ne pas vouloir prendre le pouvoir, mais exige la dissolution du CGN domin par des blocs islamistes, dont certains membres sont accuss de complicit avec des groupes radicaux.
Le Conseil suprieur des forces armes , auto-dclar, demande au Conseil suprieur de la magistrature (CSM), la plus haute autorit juridique de Libye, de former un Conseil suprieur prsidentiel, civil, qui aura pour mission de former un gouvernement durgence et prparer des lections lgislatives , a indiqu M. Haftar lors de sa confrence de presse mercredi.
Le Conseil prsidentiel remettra ensuite le pouvoir au Parlement lu, a-t-il ajout depuis la ville dAl-Abyar (est).
Selon M. Haftar, larme a pris ces dcisions aprs le refus du CGN de suspendre ses travaux comme le rclame la population .
Le gouvernement libyen avait propos lundi, pour sortir le pays de la crise, la mise en cong du CGN, qui na mme pas, a-t-il dplor, pris la peine de rpondre linitiative .
Le gouvernement lui-mme ne jouit par ailleurs pas dune lgitimit totale, le Premier ministre dsign Ahmed Miitig, lu lissue dun vote chaotique et controvers dbut mai nayant toujours pas la confiance du Congrs. Le cabinet du Premier ministre sortant Abdallah Al-Theni gre pour lheure les affaires courantes.
Sur le terrain cependant, lambiance tait au calme jeudi Tripoli, malgr la tension palpable entre opposants et partisans lopration de M. Haftar, baptise Dignit .
Lopration est accueillie avec beaucoup de mfiance y compris parmi les anti-islamistes, qui doutent de ses motivations relles.
Oui nous appuyons cette opration. Mais leurs initiateurs doivent nous donner un objectif bien dtermin. La lutte contre le terrorisme ne doit pas tre un moyen pour se dbarrasser de ses rivaux politiques , a ainsi estim Fawzi Abdelali, ambassadeur et ancien ministre de lIntrieur.


(Afp)





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Libye : le gouvernement demande aux milices de quitter Tripoli




05:26 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,