> >

[] [ ]

L'Algrie raffirme son appui aux rformes dans les pays voisins et frres

(Tags)
 
Jean-Louis Hurst enterr dans son pays Emir Abdelkader 0 2014-05-22 02:09 PM
Bouteflika possde encore une grande popularit dans le pays Emir Abdelkader 0 2014-03-30 04:56 PM
Rentrs clandestinement des pays voisins du sud... Emir Abdelkader 0 2014-03-17 09:04 AM
Egypte : des insurgs attaquent un gazoduc dans le Sina et arrestation de 123 partisans des Frres Emir Abdelkader 0 2014-01-18 02:26 PM
Bouteflika a ordonn daccorder un intrt particulier aux pays voisins dans la lutte antiterroriste Emir Abdelkader 0 2013-10-26 12:43 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,935 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool L'Algrie raffirme son appui aux rformes dans les pays voisins et frres

Mditerrane : Dialogue 5+5 : L'Algrie raffirme son appui aux rformes dans les pays voisins et frres




L'Algrie raffirme sa "solidarit et son appui" aux rformes en cours dans les pays "frres et voisins", notamment la Libye, la Tunisie et la Syrie, a affirm, jeudi Lisbonne, le ministre des Affaires trangres, Ramtane Lamamra, lors de la 11e confrence des chefs de la diplomatie du Dialogue 5+5.
Notre rencontre se droule dans un contexte particulirement marqu par de grands bouleversement dans la rgion. L'Algrie suit avec intrt, ces volutions, et raffirme sa solidarit et son appui aux rformes en cours dans les pays frres et voisins", a dclar M. Lamamra dans une contribution, lors de cette runion. Il a indiqu que l'Algrie "reste attentive aux mutations que connaissent de nombreux pays arabes". L'Algrie considre l'appui de la communaut internationale de "primordial pour accompagner efficacement les transitions dans ces pays en vue de leur permettre de surmonter les difficults conomiques, de prserver la cohsion sociale, de consolider les avances dmocratiques enregistres et d'viter tout drapage qui pourrait menacer leur stabilit, ainsi que celle de toute la rgion", a-t-il indiqu.
S'agissant de la Libye, le ministre a exprim le soutien de l'Algrie ce pays dans sa "transition dmocratique et ses efforts consentis pour le parachvement des difices institutionnels, la stabilisation et la reconstruction du pays". S'agissant de la Syrie, il a affirm que la situation dans ce pays constitue une "proccupation profonde", ajoutant que "le dchirement fratricide qui y perdure depuis dj trois ans a caus plusieurs centaines de milliers de morts et prs de trois millions de rfugis". M. Lamamra a estim "impratif de relancer, sans dlai, les ngociations de Genve II sous l'gide de l'Onu, afin que gouvernement et opposition trouvent une solution politique et ngocie mme de mettre fin la tragdie du peuple syrien et lui pargnera des souffrances supplmentaires". Pour ce qui est de la Tunisie, il a salu l'adoption de la nouvelle Constitution tunisienne "porteuse de perspectives nouvelles pour l'dification d'un État de droit et d'une dmocratie moderne".
Le chef de la diplomatie algrienne a saisi cette occasion pour ritrer la position de l'Algrie, "rsolument projete vers un avenir de dmocratie pluraliste avance, de scurit et de prosprit accrues travers la rlection, le 17 avril dernier, du Prsident de la Rpublique, Abdelaziz Bouteflika". Le Dialogue 5+5 runit cinq pays de la rive sud de la Mditerrane (Algrie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie), et cinq pays de la rive nord (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal).

-------------------------------
La 11e confrence ministrielle pour une stratgie rgionale sur le Sahel
Les ministres des Affaires trangres des pays membres du Dialogue 5+5, dont l'Algrie, ont raffirm, jeudi, l'issue de leur runion dans la capitale portugauaise, Lisbonne, leur soutien l'tablissement d'une stratgie rgionale en vue de stabiliser et de dvelopper le Sahel. Le Dialogue 5+5 runit cinq pays de la rive sud de la Mditerrane (Algrie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie), et cinq pays de la rive nord (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal). Les ministres soutiennent l'adoption d'une approche globale pour la rgion du Sahel associant les pays du Maghreb, de l'Union europenne (UE) et ceux du Sahel, pour faire face aux dfis communs, soulignant l'importance du Dialogue 5+5 dans ce cadre. La stratgie s'appuie ainsi sur les principes d'appropriation de la scurit rgionale de la part des acteurs concerns, ainsi que dans leur responsabilit individuelle et collective dans la lutte contre le terrorisme et la criminalit transnationale organise. Les chefs de la diplomatie du Dialogue 5+5 soulignent, cet gard, l'importance de la stratgie europenne pour la scurit et le dveloppement au Sahel, et la stratgie des Nations unies pour le Sahel.
Sur le Mali, ils ont exprim leur inquitude suite la dgradation rcente de la situation dans ce pays, rappelant l'importance de la poursuite du dialogue national inclusif et la rconciliation, en respectant l'intgrit territoriale du Mali. Les ministres ont salu la tenue Alger, le 22 avril dernier, du Comit de haut niveau de concertation sur le Sahel et le Mali, et se sont flicits de la mise en place d'un mcanisme bilatral algro-malien d'appui la consolidation de la situation au Mali. À propos du processus de paix au Moyen-Orient, les ministres ont ritr leur position partage qu'une "paix juste, globale et durable" en Palestine "visant la solution de deux États" doit tre atteinte au moyen des ngociations sur toutes les questions concernant le statut final, y compris au sujet d'El-Qods occupe, "en respectant les frontires d'avant 1967". Les chefs de la diplomatie des pays membres du Dialogue 5+5 se sont penchs, par ailleurs, sur le phnomne de la migration, lanant un appel "pressant" pour l'adoption de mesures "appropries" dans le cadre d'une approche "globale et intgre" par toutes les parties concernes, en particulier par l'UE.
Concernant le volet dveloppement de la rgion de la Mditerrane occidentale, ils ont convenu de promouvoir la coopration conomique entre les deux rives et d'appuyer la mise en place de mesures pour faciliter le commerce, l'investissement et le dveloppement des infrastructures. Les participants la 11e confrence ont convenu de renforcer le dialogue de haut niveau, et de promouvoir une coopration structure en matire d'environnement, dnergie, deau et de changements climatiques, thmatiques de dveloppement direct de cette rgion. Ils ont encourag la mise en uvre des recommandations issues de la 1re runion ministrielle des 5+5, les 26 et 27 avril 2010 Oran (Algrie), sur l'environnement et les nergies renouvelables. Les chefs de la diplomatie des 5+5 ont remerci l'Algrie et l'Espagne pour leur initiative conjointe visant la formulation d'une stratgie de l'eau dans le cadre de la Mditerrane occidentale, raffirmant leur engagement dans le cadre des prochaines tapes, notamment la tenue du 2e sminaire, le 26 juin prochain Oran.

-------------------------------
L'approche algrienne sur la scurit en Mditerrane occidentale expose Lisbonne
Le ministre des Affaires trangres, Ramtane Lamamra, a mis en exergue, jeudi Lisbonne, l'approche globale algrienne relative la stabilit en Mditerrane occidentale fonde sur le triptyque : scurit, dveloppement et gestion humaine.
M. Lamamra, qui a pris part la 11e confrence des ministres des Affaires trangres du Dialogue 5+5, a rappel la doctrine algrienne qui considre que la scurit en Mditerrane est "indivisible", et que sa garantie passe par un dialogue "inclusif" et une coopration "participative" dans le cadre de la lgalit internationale. Il a relev le contexte mditerranen marqu, dans sa partie orientale, par la menace sur la stabilit et la scurit internationale, cause de la "persistance du blocage" du processus de paix au Moyen-Orient "accentu" par la crise syrienne et l'avnement de la crise au Sahel. Le chef de la diplomatie algrienne a rappel les dveloppements en termes de "recrudescence" des flux migratoires et de "multiplication" des discours xnophobes, islamophobes et racistes l'encontre des membres des communauts trangres notamment maghrbines lgalement tablis en Europe.
Face ces dfis, il a plaid en faveur d'une approche concerte et de la primaut du dialogue et du droit sur le recours la force pour leur rglement dans l'intrt de la stabilit et la scurit en Mditerrane. Il a, cet gard, soulign la pertinence du 5+5 en tant que cadre idoine pour une "meilleure apprhension" de ces dfis communs et la mise en place des conditions "prennes" de stabilit et de concorde dans la rgion.

La situation au Sahel reste "proccupante"
Sur la situation au Mali, il a fait observer qu'en dpit de l'"amlioration" du climat politique dans ce pays, la situation dans la bande sahlo-saharienne reste "proccupante" et marque par la "persistance" des menaces du terrorisme et du crime transnational organis. Il a soulign, par ailleurs, que le combat contre le terrorisme transnational doit galement prendre en compte le tarissement de ses ressources de financement.
M. Lamamra a not que l'"efficacit" des dmarches et des mesures prises au plan international ont conduit les groupes terroristes se rabattre sur d'autres moyens de financement de leurs activits, comme les enlvements contre paiement de ranons pour la libration d'otages, "pratiques dont on mesure aisment les consquences sur la stabilit et le dveloppement de la rgion". Sur la problmatique de la migration, il a fait part de l'"indignation" de l'Algrie suite aux tragdies humaines survenues ces derniers mois et qui continuent de se produire dans le Sahara et en mer Mditerrane. "La rponse urgente et approprie aux flux de migrants, dont l'Algrie accueille, l'instar d'autres pays, une bonne partie sur son sol, est d'uvrer ensemble en vue de renforcer les capacits des pays dont sont originaires ces migrants", a-t-il dit. Il s'agit aussi de crer les conditions socio-conomiques de dveloppement en tant que facteur fondamental permettant d'"attnuer" le phnomne migratoire, et de "tarir long terme" ses vritables causes, a-t-il ajout.
Pour le ministre, c'est travers la rduction des carts de dveloppement entre le Nord et le Sud que "l'on pourrait aboutir, terme, une intgration rgionale effective bnfique, ainsi qu' un dialogue Nord-Sud fcond". Le Dialogue 5+5 runit cinq pays de la rive sud de la Mditerrane (Algrie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie), et cinq pays de la rive nord (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal), pour discuter des enjeux rgionaux et des dfis communs aux dix pays membres la fois dans les domaines scuritaire et conomique.

-------------------------------
Les questions scuritaire et conomique au menu
Les questions scuritaire et conomique sont au menu de la 11e confrence des ministres des Affaires trangres des pays du Dialogue 5+5, dont l'Algrie, qui se tiendra jeudi Lisbonne (Portugal). La rencontre permettra d'voquer les enjeux rgionaux et les dfis communs aux dix pays membres du Dialogue 5+5 (Algrie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie, Espagne, France, Italie, Malte et Portugal), dans les domaines scuritaire et conomique. D'autres questions d'intrt commun, telles que la lutte contre le terrorisme, la situation au Sahel, notamment au Mali, la crise syrienne, l'intgration rgionale, la migration et le dveloppement seront abordes par les MAE du groupe 5+5.
Les changes porteront galement sur les drglements climatiques et les questions de mobilit, de migrations et de dveloppement. La coopration multisectorielle sera galement l'ordre du jour, notamment en ce qui concerne les ressources en eau, la scurit alimentaire, la jeunesse, la formation, l'enseignement suprieur et la sant. Le chef de la diplomatie algrienne dveloppera, cette occasion, la vision de l'Algrie sur les thmatiques de l'agenda mditerranen de la politique extrieure de l'Algrie qui accorde une importance particulire au renforcement de ce cadre informel de concertation et de coopration. La confrence sera sanctionne par une dclaration finale qui refltera le consensus des 5+5 sur les questions de l'ordre du jour, et fixera les priorits en matire de coopration entre les États membres. En marge de cette confrence, M. Lamamra aura des entretiens avec plusieurs de ses homologues des pays membres du groupe 5+5.
La runion ministrielle a t prcde par la tenue d'une rencontre des parlementaires et par la 2e dition du Forum conomique de la Mditerrane occidentale (dialogue 5+5) auxquelles l'Algrie a galement pris part.

-------------------------------
Intenses activits de Ramtane Lamamra
Le ministre des Affaires trangres, Ramtane Lamamra, a eu, jeudi Lisbonne, d'intenses activits en marge de la 11e confrence des chefs de la diplomatie des pays membres du Dialogue 5+5.
M. Lamamra a eu des entretiens avec plusieurs de ses homologues des pays du Dialogue 5+5, ainsi qu'avec le secrtaire gnral de l'Union pour la Mditerrane, Fathallah Sijilmassi, au cours desquels il a t procd un change de vues sur l'tat des perspectives des relations bilatrales, ainsi que sur les questions rgionales d'intrt commun.
Le ministre sest ainsi entretenu successivement avec le ministre tunisien des Affaires trangres, Mongi Hamdi, le ministre libyen des Affaires trangres et de la Coopration internationale, Mohamed Abdelaziz, et le ministre espagnol de la Dfense, Pedro Morens. Le chef de la diplomatie algrienne a eu aussi des entretiens avec son homologue franais, Laurent Fabius, au cours desquels les questions syriennes et palestiniennes ont t voques, ainsi qu'avec son homologue italien avec qui il a abord le prochain sommet bilatral.
M. Lamamra a anim, par ailleurs, une confrence de presse avec le ministre portugais des Affaires trangres, Rui Chancellere de Machete.
Les deux ministres ont soulign l'importance de renforcer les relations bilatrales entre les deux pays dans les domaines, notamment conomiques, qualifiant ce partenariat de "constructif" et de "potentiellement avantageux" pour l'Algrie et le Portugal.
"Nous avons un partenariat fort important avec l'Algrie, et il existe plusieurs entreprises conjointes algro-portugaises dans les domaines tels que le btiment, les nergies renouvelables et l'agroalimentaire", a indiqu M. Machete.
M. Lamamra a pris part, jeudi, aux travaux de la 11e confrence des ministres des Affaires trangres des pays du Dialogue 5+5 (Algrie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie, Espagne, France, Italie, Malte et Portugal), pour discuter des enjeux rgionaux et des dfis communs aux dix pays membres la fois dans les domaines scuritaire et conomique.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

L'Algrie raffirme son appui aux rformes dans les pays voisins et frres




01:35 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,