> >

[] [ ]

De 100.000 120.000 djihadistes en Syrie, ..

(Tags)
 
Trois djihadistes maghrbins dont un Algrien excuts en Syrie Emir Abdelkader 0 2014-05-26 01:44 AM
Jolle Milquet : Il y a 800 djihadistes marocains en Syrie Emir Abdelkader 0 2014-05-09 07:04 PM
Syrie : 1.500 Marocains dans les rangs des mouvements djihadistes Emir Abdelkader 0 2014-05-05 02:39 PM
Bouteflika a Hollande: Vous combattez les djihadistes au Sahel et vous les armez en Syrie Emir Abdelkader 0 2013-12-10 12:42 PM
273 djihadistes algriens morts en Syrie Emir Abdelkader 0 2013-07-30 03:49 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool De 100.000 120.000 djihadistes en Syrie, ..

De 100.000 120.000 djihadistes en Syrie, selon le Brookings Doha Center Report.

La Syrie compte de 100.000 120.000 djihadistes, repartis en un millier de formations combattantes, selon une dclinaison religieuse-ethnico tribale, reflet des clivages politico sociales du pays et de leurs parrains respectifs, oprant au sein de PC conjoint, sur fond de violentes rivalits et dune opposition instable.
Autant dire que la Syrie nest pas un long fleuve tranquille et la guerre qui sy droule ne reflte pas limage dEpinal que les mdias occidentaux, particulirement franais, svertue vhiculer dun combat de dmocrates contre un odieux tyran.
Le verdict est sans nuance. Il porte la signature, non dun complotiste, ni dun rvisionniste, mais dune prestigieuse institution The Brookings Institution, dont le centre rgional Doha (Qatar), Brookings Doha Center Report vient de publier la mi-mai, son rapport priodique: Syria Military Landscape Mai 2014, sous la plume de Charles Lester.
De 100.000 120.00 djihadistes dont 7.000 10.000 trangers, repartis en un millier de formations combattantes, selon une dclinaison refltant les segments de la socit (Politique, religieux, confessionnel, ethnique et tribal) oprent au sein de PC commun, indique le rapport dont ci-joint des extraits de ce document de 50 pages.
Les Etats Unis et les Occidentaux

La proccupation majeure des Etats Unis est de mettre un terme lextension rgionale du conflit et faire face la menace croissante que reprsente le djihadisme. Lide de dpart des Occidentaux de mettre sur pied une opposition unifie et discipline a t contrarie par les interfrences grandissantes et les intrts contradictoires des protagonistes aboutissant un accroissement des actes de sauvagerie et lavnement dun djihadisme sans pareil. Les Occidentaux doivent surmonter leurs erreurs antrieures et uvrer en vue de favoriser ladoption dune rsolution leffet de contribuer la stabilit rgionale et la scurit internationale.
Les Etats Unis qui envisageaient au dpart un soutien lopposition jusqu la chute du rgime, ont modul leur stratgie et vise dsormais un rglement politique. Ils se soucient dsormais de fournir aux forces modres un soutien qui les mette en mesure de mener des ngociations avec le rgime syrien.
Une opposition instable

La concurrence pour les subsides notamment auprs des associations caritatives ptro monarchiques a favoris la division et la dispersion. Le style de vie des opposants en exil a suscit des moqueries en ce quil leur tait reproch leur gout pour les htels cinq toiles, occultant la dure ralit syrienne. Le chef de lArme Syrienne Libre, pendant cette priode a assum un rle de Public Relations charg de la rpartition des armes et de lassistance matrielle. Lchec de lopposition pro occidentale a favoris la monte en puissance de lextrmisme, dont les Frres Musulmans, constituaient la force la plus modre.
Par Le Manifeste dAlep, le 24 septembre 2013, onze organisations parmi les plus puissantes ont refus la tutelle de la coalition de lopposition syrienne, soutenue par les pays occidentaux et les ptro monarchies arabes. Cinquante groupements, runis sous lautorit de Mohamad Allouche, fonderont alors Jaych Al Islam, assumant un rle axial en Syrie.
Le Front Islamique

Sept groupements fdrs au sein de ce front disposent de 60.000 combattants en Syrie et constituent la plus importante formation militaire du pays. Trois de ces formations -Ahrar As Cham (les hommes libres du levant), Soukour As Cham (Les Aigles du Levant) et Jaych al Islam (lArme de lIslam)- oprent en coordination troite avec Al Qaida, via Jobhat an Nosra. Le Front Islamique est un acteur dcisif dans la dynamique de lopposition en raison de sa capacit dimpulser lorientation idologique du soulvement. Il constitue la relve radicale dAl Qaida sur le plan idologique et son but ultime est la cration dun Etat islamique en Syrie, point de dpart de la guerre de libration dAl Qods (Jrusalem) et la Palestine.
Dahech

Acronyme de lEtat Islamique dIrak et de Syrie sest distingu par davantage de sauvagerie dans les combats, entrainant son expulsion par Al Qaida en Fvrier 2014. Dahech a t expuls dAlep, Lattaquieh et Idlib, mais contrle encore laxe routier Alep Raqqa. Lisolement de Dahech en Syrie lincite se doter une dimension internationale. Son ambition est de se constituer en un mouvement transfrontire avec des objectifs qui vont au-del de ses deux points focaux actuels lIrak et la Syrie.
Les parrains de lopposition

LArabie saoudite, le Qatar et la Turquie ont contribu lvolution de lopposition vers lextrmisme, de mme que le rgime syrien en librant des prisonniers salafistes.
Souheil Idriss, le chef de lASL, le partenaire prfr des Occidentaux, a t vinc de son poste en raison de sa relation avec le Qatar et remplac par Abdallah Bachir, un pro saoudien. Le dgagement de Souheil Idriss a conduit les Occidentaux une prise de distance vis--vis de cette institution, () alors que, paralllement, la rlection dAhmad Jarba, appartenant la confdration tribale que le Roi Abdallah (la tribu Al Shammar) a contribu propager un sentiment dabattement au sein de lopposition. Abdallah Bachir, le nouveau chef de lASL, son adjoint Haytham Al Oujeiry, de mme que le ministre de la dfense, Assaad Moustapha relvent de la mouvance saoudienne.
LArabie a dcid de favoriser la monte en puissance des milices de lIslam modr pour se conformer la nouvelle relation saoudo amricaine, mais maintient sa pression sur lIran. En contrechamps, le Qatar et la Turquie continuent leur soutien aux formations radicales, tout en mnageant lIran dans lattente des rsultats du conflit syrien.
Le plateau du Golan, nouvelle place forte de lopposition arme.

Le Front Sud, dans la rgion de Quneitra, chef-lieu du plateau du Golan, adoss Isral qui en occupe encore une large partie, constitue dsormais la place forte de lopposition arme (), laquelle a bnfici de livraisons darmes notamment des missiles anti chars AGTMS et des Missiles TOW BGM 71. La formation de combattants syriens par larme amricaine augurent de batailles dcisives dans ce secteur dans les prochains mois. La livraison de missiles anti chars de fabrication amricaine Hazm (un segment proche de lancien chef de lASL Souheil Idriss) constitue en outre un indice du rtablissement des relations entre lArabie saoudite et les Etats-Unis.
Russie: Lusage du veto en faveur dun alli indfectible a paru plus important la Russie que de vaines joutes oratoires daccusations et de contre accusations avec ses rivaux occidentaux. Par son soutien rsolu et son aide multiforme, la Russie a assur une maitrise du comportement syrien, comme en tmoigne laccord sur la destruction de larsenal chimique syrien.
Iran-Le Hezbollah: des drones en surveillance du champ de bataille syrien

LIran a accord un soutien matriel et financier constant la Syrie en ce que la dfaite de son alli aurait neutralis sa capacit de riposte face Isral en cas dattaque contre ses installations nuclaires. Via Faylaq al Qods (Jerusalem brigade) des gardiens de la rvolution iranienne, elle a assum un rle fondamental dans la formation des milices chiites, notamment des chiites dIrak sans compter la contribution de la formation chiite libanaise.
Le Hezbollah a russi assumer un rle distinctif croissant dans la direction des oprations de larme syrienne lors doffensives majeurs des forces gouvernementales. A Qoussayr (Juin 2013), le Hezbollah a pris directement en main le commandement des oprations, assumant, paralllement, la surveillance arienne permanente du champ de bataille, via des drones.
Toutefois la prolongation du conflit rend une solution politique difficile. Avec 1000 units combattantes rebelles travers le pays, la transition politique parait quasiment impossible. En cas de paix, la reconstruction syrienne prendra entre 15 et 20 ans. Le cout de reconstruction est estim 165 milliards de dollars, soit 18 fois le budget annuel de la Syrie.
Epilogue

Deux des journaux daccompagnement de la diplomatie hollando-fabiusienne dans la guerre de Syrie Le Monde et Libration- ont implos par perte de sens et de finance, vinant dans lurgence leur directeur: Nicolas Demorand (Libration) par suite dune motion de dfiance et Nathalie Nougayrde (Le Monde) dans la foule de la dmission collective de sept rdacteurs en chef.
Amplificateur multiplex des thses atlantistes du pouvoir socialiste, le journal Le Monde actera la dfaite franaise, dans son dition du 1 er octobre 2013. Loin dtre la remorque des Amricains, la France a cherch les tirer vers une politique plus dcisive sur une politique qui a fait 110.000 morts et menace tout le Moyen orient, soutiendra la directrice du quotidien Nathalie Nougayrde. Dans un ditorial intitul les limites de linfluence franaise, elle vantera la fonction de diplomatie de repre de la France. Non Nathalie Nougayrde, la France nassume pas une fonction de diplomatie de repre, ni de balises, mais une diplomatie de repaires et de tanires. Point ntait besoin dabriter au sein de votre journal un agent dinfluence de la diplomatie franaise, la grande oreille Ignace Leverrier Wladimir Glassman Al Kazzaz. Un choix fatal votre magistre.
Le Monde et Libration, deux bateaux ivres, bientt fantmes?, sinterroge, au vu de ce bilan, Jacques LeBohec, spcialiste de la sociologie des Mdias lUniversit Lyon III qui soutient que ce qui les menace est une dchance et une implosion progressives
Deux quotidiens qui furent prestigieux, que lon consomma avidement et qui ne servent plus que de moyens de pression dans le secteur de la tlphonie mobile. (Golias hebdo N 337- semaine du 22 au 28 mai 2014)
Sauf erreur de la part de lauteur de ce texte, le rapport fait une omission de taille: Il ne mentionne la moindre exaction du Hezbollah, pas plus son narcotrafic, comme le propage Yves Mamou, un ancien du Monde, que ses viols intensifs, comme le colporte Annick Cojean, journaliste au Monde. Venant dune institution amricaine nullement suspecte de sympathies pro Hezbollah, ce constat vaut brevet.
Le rapport constitue, en creux, un dsaveu de la cohorte des islamophilistes franais qui ont satur les ondes de leur fausse science, notamment le chef de meute, Franois Burgat, et ses acolytes Thomas Pierret, Romain Caillet, Nabil Ennsari, dont les approximations et la vhmence leur ont confr le titre nullement envieux de branquignoles de la pense stratgique franaise.
Une poigne de dollars a sabord la gostratgie du Monde arabe.
Merci pour Bourhane Ghalioune. Merci aussi pour les Kodmanis sisters, Basma Kodmani et Hala Kodmani. Merci pour la Syrie, leur patrie dorigine. Merci pour la Palestine, la patrie de leurs enfants.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

De 100.000 120.000 djihadistes en Syrie, ..




12:40 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,