> >

[] [ ]

La participation, le casse-tte du marchal Al Sissi

(Tags)
 
Vacances d't : Le casse-tte des familles algriennes Emir Abdelkader 0 2014-05-13 02:29 PM
Le marchal gyptien Al-Sissi ne sest jamais vant... Emir Abdelkader 0 2014-05-02 09:22 AM
Le casse-tte des rfugis syriens Emir Abdelkader 0 2014-02-19 04:14 PM
LEgypte profonde derrire le marchal Al Sissi Emir Abdelkader 0 2014-02-06 02:29 PM
Egypte : le marchal Sissi candidat la prsidentielle Emir Abdelkader 0 2014-02-06 12:33 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,951 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La participation, le casse-tte du marchal Al Sissi

La participation, le casse-tte du marchal Al Sissi




Le taux de participation reste la vritable inconnue du scrutin prsidentiel qui sest tenu les 26 et 27 mai en Egypte.




La scne est cocasse mais rsume assez bien le principal enjeu de llection prsidentielle. Une tlspectatrice gyptienne, jointe par tlphone sur un plateau tlvis, fond en larmes ds le premier jour du scrutin. Emue, elle interpelle Ahmed Moussa, le clbre prsentateur de la chane Sada Al Balad : Je suis triste aujourdhui, monsieur Ahmed. Les bureaux de vote sont vides, je ne sais pas quoi faire ! Le journaliste, gn, tente vainement de la rassurer. Acquis la candidature dAbdelfattah Al Sissi, il rappelle que les Egyptiens ont encore une journe pour voter et que les camras ne filment pas dans tous les bureaux de vote du pays.
Comme la tlspectatrice, le gouvernement gyptien cachait difficilement son inquitude lissue de la premire journe. Dans la soire, le Premier ministre Mohamed Mehleba a donn cong ses fonctionnaires et prolong dune heure louverture des bureaux de vote. Prs de onze mois aprs lviction de Mohamed Morsi, le pays vit un scrutin rgl comme du papier musique. Seulement deux candidats saffrontent pour la fonction suprme et le nom du vainqueur est dj connu depuis plusieurs mois.
La seule incertitude tourne donc autour du taux de participation. Il est llment le plus reprsentatif de cette lection, analyse Hassan Nafaa, professeur de sciences politiques luniversit du Caire. Al Sissi a besoin dun fort taux de participation pour montrer quil est lgitime et pour tourner la page de la prsidence Morsi. Il faudra pour cela dpasser la participation du deuxime tour de llection prsidentielle de 2012.
Lundi 26 mai, quelques heures aprs louverture des premiers bureaux de votes, plusieurs prsentateurs de tlvisions applaudissent dj un taux de participation historique. Il dpasse tous ceux enregistrs lors des prcdents scrutins, avance mme le journaliste Sayid Ali du quotidien gouvernemental Al Ahram. Les Egyptiens envoient un message fort aux Occidentaux qui nont pas compris ce qui sest pass le 30 juin. Un bon prsage, titre le journal Al Shorouk, reprenant le titre dune chanson en vogue pour la campagne d Al Sissi.
Tourner la page Morsi
Depuis la dmission de Hosni Moubarak le 11 fvrier 2011, cest la septime fois que les Egyptiens sont appels aux urnes. En janvier dernier, malgr un matraquage quotidien en faveur du oui au rfrendum sur la nouvelle Constitution, le taux de participation plafonnait 38,6%. Les sondages montraient que les jeunes avaient largement boycott le scrutin, contrairement aux femmes et aux personnes ges. Je demande aux jeunes, gardiens de lavenir, de descendre dans les bureaux de vote aujourdhui, lance solennellement un animateur radio loccasion du second jour de llection prsidentielle. En juin 2012, Mohamed Morsi avait t lu avec un taux de participation de 51%, soit 26 420 763 votants. Mais la principale force dopposition du pays est dsormais absente du scrutin.Les cadres de la confrrie ont t emprisonns, ses avoirs gels et une grande partie de ses partisans arrts.
Les Frres musulmans ne sont pas les seuls sabstenir. Une partie des rvolutionnaires a galement dcid de ne pas participer une lection joue davance pour le candidat de larme. Nous nous sommes battus contre le Conseil des forces armes en 2011. Des copains sont morts, se souvient Ahmed Tuni, du haut de ses vingt ans. En novembre 2011, une quarantaine de jeunes avait t tue lors de violents affrontements entre la place Tahrir et la rue Mostapha Mahmud. Pour les manifestants, les gnraux devaient cder le pouvoir aux civils. Trois ans plus tard, un candidat issu de larme est en passe de devenir prsident de la Rpublique. Mais Ahmed Tuni et ses amis du centre-ville croient toujours la rvolution. Pour eux, Tahrir nest pas si loin.



Nadra Bouazza




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La participation, le casse-tte du marchal Al Sissi




10:46 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,