> >

[] [ ]

la contrebande du carburant, jusqu quand !?

(Tags)
 
Le carburant algrien de retour au Maroc Emir Abdelkader 0 2014-05-04 11:39 PM
La contrebande, un phnomne dvastateur Emir Abdelkader 0 2014-05-03 02:58 PM
15.000 marocains vivent de la contrebande du carburant algrien Emir Abdelkader 0 2013-10-03 02:33 PM
Le terrorisme en Kabylie, jusqu quand Emir Abdelkader 0 2013-08-11 06:32 PM
Frontire algro-libyenne, Carburant contre lingots dor Emir Abdelkader 0 2013-02-27 06:17 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool la contrebande du carburant, jusqu quand !?

la contrebande du carburant, jusqu quand





Depuis quAlger a dcid de renforcer ses contrles la frontire terrestre algro-marocaine, en juin dernier, plus de 18.000 marocains qui vivaient du trafic de carburant se sont retrouvs en chmage, 10.000 contrebandiers interpells et 50 millions de litres de carburant saisis !
La contrebande du carburant a fini par devenir un flau des plus alarmants, qui mine lconomie nationale et nuit abondamment au march national du carburant par lenregistrement de multiples pnuries sur ce produit. En 2012, le colonel Benamane Mohamed Tahar de la Gendarmerie nationale a tir la sonnette dalarme en soulignant que le trafic de carburant doit tre combattu avec rigueur et sans relche.
Il a galement mis en garde contre ce trafic en nette augmentation et qui a t lorigine de pnuries en sries dans les stations-service de plusieurs wilayas de louest. A ce titre et selon une tude relative ce trafic, plus de 10 000 contrebandiers ont t interpells et plus de 50 millions de litres de carburant saisis au cours de la dcennie allant de lanne 2004 au dbut de celle de 2014, dans le cadre de multiples oprations menes par les forces de scurit aux quatre coins des frontires algriennes. Annuellement, une moyenne de 1 000 interpellations de contrebandiers de carburant est enregistre dans le cadre de la lutte mene par les forces de scurit contre ce phnomne.
Ces contrebandiers sont des jeunes personnes, ges entre 18 et 45 ans. Natifs des rgions frontalires, plus particulirement de Maghnia et Bab El-Assa louest du pays, Tbessa et El-Tarf lest et Timiaouine, Bordj Badji-Mokhtar et Debdeb au sud. En face de ce dsastre conomique, ltat dalerte a touch toutes les frontires, puisque la contrebande de carburant a atteint son paroxysme, elle a pris une ampleur phnomnale ciblant toutes les frontires du pays. A lest tout comme louest, voire mme au sud, les frontires algriennes ont fini par sinfester de rseaux de la contrebande du carburant qui rapporte de gros dividendes.
Qui sont ces contrebandiers ? Comment ces rseaux de trafic parviennent-ils recruter de jeunes contrebandiers, dont certains sont gs peine de 18 ans ? Selon le colonel Benamane, les oprations menes par les gardes-frontires (GGF) pendant des annes ont montr que la majorit des contrebandiers sont des personnes sans profession. Des chmeurs gs entre 18 et 40 ans qui se lancent dans la contrebande pour se faire de largent. Parmi les 10 000 contrebandiers arrts par les forces de scurit, 65 % sont gs entre 18 et 40 ans et 66 % sont des clibataires, tandis que 60 % sont des chmeurs, selon un communiqu de la Gendarmerie nationale. Face une situation sociale des plus difficiles de jeunes sans profession, les rseaux de trafic de carburant tendent cibler cette frange de la socit issue des villes frontalires du pays, afin de les convaincre et les enrler pour venir grossir les effectifs de contrebandiers.
Beaucoup de jeunes Algriens qui rsident dans les villes frontalires, limage de Maghnia (Tlemcen) ou de Tbessa, accourent, ds lge de la majorit, vers les auto-coles pour passer le permis de conduire de la catgorie poids lourds , juste pour pouvoir apporter assistance aux rseaux de la contrebande et gagner jusqu 7 millions de centimes pour chaque mission dacheminement de carburant vers la Tunisie, le Maroc, la Libye, le Mali ou le Niger ! Des douaniers interrogs estiment que la lutte contre le phnomne de la contrebande des carburants nest pas une action isole, elle implique toutes les institutions de lEtat et la socit.
Les pouvoirs publics ont choisi loption rpressive pour dissuader les contrebandiers en promulguant des textes juridiques en rapport avec la gravit des faits. Malheureusement, la batterie de ces textes rprimant cette activit na pas suffit arrter ou tout au moins diminuer lhmorragie qui saigne lconomie nationale. Mensuellement, les lments de la gendarmerie, la police et la douane continuent doprer des saisies importantes values selon les statistiques, plus de 200.000 litres.
À travers des pistes bien matrises, les contrebandiers ne cessent dacheminer le carburant vers le Maroc en utilisant des baudets rods dans ce commerce. Des statistiques rvlent que le produit du fuel qui traverse la frontire est bnfique pour les automobilistes marocains, car le prix au royaume est fix lquivalent de 95 dinars. Des gendarmes de faction un barrage permanent prs de Bab El Assa, ont affirm galement que malgr les dispositions prises par le wali de Tlemcen pour lutter contre le phnomne de la contrebande des carburants, la situation est loin de samliorer.
Alors que cette mesure prventive cense tre des plus svres puisquelle consistait interdire aux gestionnaires des stations de distribuer des carburants dans les stations situes au long des frontires, de vendre le carburant dans des seaux ou rservoirs lexception des agriculteurs, ltablissement dun registre auprs des stations pour le contrle des quantits de carburant distribues aux agriculteurs, interdire lopration de stockage des carburants, mais malheureusement ,elle na pu freiner cette contrebande dont le phnomne ne cesse de prendre de lampleur et tant de questions demeurent sans la moindre rponse !
Le long de la frontire, cest un dcor identique dune pompe essence lautre qui soffre aux conducteurs, ces dernires demeurent noires de monde, entoures en permanence par les contrebandiers qui cernent les distributeurs de fioul. A quelques centaines de mtres de ces stations, le carburant est disponible gogo, lessence et le mazout sont vendus au march noir 100 dinars pour le litre dessence et 50 dinars pour le litre du mazout en bordure des routes.
Le march semble juteux, et attire toute une armada dapprentis hallabas qui se livre cette pratique fort rentable. Un autre rapport se rapportant lvacuation du carburant fait tat que les exportations frauduleuses de ce liquide sont effectues par voie terrestre laide de moyens de transport de tout genre, baudets, motocyclettes, vhicules lgers dots de double rservoir volumineux, et vhicules utilitaires.
Dautres contrebandiers verss dans ces pratiques illgales ont trouv une vocation de gains faciles en utilisant des tracteurs dont la capacit de stockage peut atteindre, sinon dpasser, les quatre cents litres en effectuant plusieurs voyages par jour et certains maquereaux utilisent des mineurs pour viter toute poursuite judiciaire. Enfin selon des informations sur largent gagn au march noir du carburant, les contrebandiers rinvestissent leur argent dans le btiment, et travers toute la frontire, des villas somptueuses sont riges et dautres palais des milles et une nuit ne cessent de pousser. Le blanchiment dargent bat son plein et semble choisir limmobilier pour soffrir une nouvelle virginit.
A Bab El Assa, un jeune ne manque pas de confier qu lge de 24 ans dj, il avait construit sa propre maison et achet un vhicule de marque. Il confirme, tout en sourires : Avec un salaire, je ne parviendrai jamais satisfaire juste mon ventre . A la frontire, le revenu journalier dun contrebandier avoisine les 10 000 dinars. De lautre de la frontire ,au royaume du calife M6 ,cest une vritable industrie qui est monte grce cette contrebande tolre et couverte par les autorits marocaines, confrontes aujourdhui une pousse dangereuse du chmage dans le pays, elle emploie plus de 18.000 marocains dont certains ont t obligs de se rabattre sur le trafic de drogue en face de la lutte acharne que le gouvernement algrien a dcid dradiquer coute que coute .


L.AMMAR
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


reflexiondz.net


 

()


: 1 ( 0 1)
 

la contrebande du carburant, jusqu quand !?




08:27 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,