> >

[] [ ]

Nouria benghebrit dvoile ses intentions : Rformer lcole ou aller dans le prcipice

(Tags)
 
Qui veut la peau de Nouria Benghebrit ? Emir Abdelkader 0 2014-05-22 12:18 AM
Pourquoi Benghebrit drange Emir Abdelkader 0 2014-05-21 03:31 PM
Ils veulent aller plus loin Emir Abdelkader 0 2014-02-12 03:45 PM
En finir avec ce systme qui a pouss lAlgrie au bord du prcipice Emir Abdelkader 0 2014-02-09 02:20 PM
Libye : douze enfants blesss dans un attentat contre une cole Benghazi Emir Abdelkader 0 2014-02-06 01:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-29
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Nouria benghebrit dvoile ses intentions : Rformer lcole ou aller dans le prcipice

Nouria benghebrit dvoile ses intentions : Rformer lcole ou aller dans le prcipice

Redresser le systme ducatif ou continuer aller vers le prcipice. Le ton est donn par Nouria Benghebrit. Sa feuille de route est axe sur la rorganisation du systme des examens et des rythmes scolaires. Elle dit avoir le feu vert du gouvernement. Consciente du rveil des vieux dmons, elle dit avoir fait le choix de recentrer ses efforts autour de lessentiel, savoir la deuxime gnration des programmes.
La ministre de lEducation partage linsatisfaction de tous les acteurs du systme ducatif. Formelle, elle estime quil faut le redresser au plus vite au risque de le voir sombrer davantage dans la mdiocrit.
Son plan daction sarticule autour de la ncessit de redonner du sens la commission nationale des programmes pour laborer la deuxime gnration des programmes, de la professionnalisation de lensemble des acteurs du secteur, et de la bonne gouvernance pour assurer la cohrence et la synergie des actions dans un secteur qui, dit-elle, a longtemps pti des actions clates.
En ligne de mire de la ministre de lEducation, la rorganisation des examens. Invite de la rdaction de la Radio Chane III, elle affirme que cette problmatique proccupe lensemble des acteurs et implique une rflexion sur les rythmes scolaires et la rpartition des programmes sur lanne scolaire. Selon elle, la question de la surcharge des programmes est mal pose. Elle voque des comparaisons faites linternational et qui rvlent que sous dautres cieux, lanne scolaire dure 38 semaines contre 30 en Algrie, ce qui lui fait dire que la question nest pas tant dans les volumes mais dans lorganisation de lanne scolaire.
A lavenir, dit-elle, il faudra rectifier le tir pour corriger la mauvaise rpartition annuelle des programmes en rorganisant la vie scolaire dans un systme o lanne scolaire ne commence pas assez tt mais est rapidement raccourcie. Une situation qualifie dintenable par la ministre de lEducation qui explique que la pression existant autour de lexamen du baccalaurat et les exigences lies au seuil taient dues la manire dont lenseignement tait dispens.
Le recours exclusif la mmorisation, pense-t-elle, est lorigine de cette situation et pousse les lves dvelopper des techniques pour tricher et les pouvoirs publics toujours trouver de nouvelles mthodes de scurisation des examens.
Pour cette anne, le ministre de lEducation exige des surveillants la rdaction de deux procs-verbaux distincts. Un premier pour y consigner dventuelles anomalies et un second dans lequel ils doivent nommment dsigner les candidats tricheurs ou lorigine de troubles. Sil nest pas question cette anne dune seconde session, la rflexion est ouverte au sein du dpartement de lducation.
Plusieurs hypothses sont ltude : le rachat, les preuves anticipes, ou la deuxime session. Elles seront discutes par lensemble des acteurs lors des assises de juillet avant dtre prsentes au gouvernement.
La ministre de lEducation, qui estime que le baccalaurat a perdu en qualit en tmoigne le taux dchec important dans les premires annes du cursus universitaire, affirme que si on continue de ngocier sur des histoires de seuil, on va finir par imposer lenseignement suprieur de rviser ses programmes. Une rflexion est galement ouverte au sujet de la suppression de la seconde session pour lexamen de fin de cycle primaire.
La ministre considre quil y a un consensus autour de son inutilit. Des examens de fin danne qui ncessitent une logistique et des moyens financiers normes. 550 000 fonctionnaires mobiliss pour lencadrement pour un cot estim 500 milliards de centimes. Interroge au sujet des rsistances suscites par les rformes, Nouria Benghebrit rpond : Je pense que de vieux dmons peuvent ressurgir. Il sagira pour nous de recentrer nos efforts pour que chacun joue son rle, et de sloigner de la dmarche populiste qui a fait perdre le sens de leffort et du mrite.


N. I.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Nouria benghebrit dvoile ses intentions : Rformer lcole ou aller dans le prcipice




09:15 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,