> >

[] [ ]

Comment et pourquoi Alger a accueilli la famille El Gueddafi

(Tags)
 
lAfrique du Nord face larsenal explosif dEl Gueddafi Emir Abdelkader 0 2013-12-19 02:30 PM
La fivre du mondial sempare de la capitale, DAlger la blanche Alger la verte Emir Abdelkader 0 2013-11-19 02:22 PM
Libye : le procureur gnral a ordonn le transfert Tripoli de Seif al-Islam el Gueddafi Emir Abdelkader 0 2013-09-19 02:38 PM
Vie de famille Emir Abdelkader | french Forum 2 2013-09-06 05:54 PM
La CPI rejette la demande de la Libye de suspendre la remise de Saif El-Islam El Gueddafi Emir Abdelkader 0 2013-07-19 11:49 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Comment et pourquoi Alger a accueilli la famille El Gueddafi

Comment et pourquoi Alger a accueilli la famille El Gueddafi


Les dcideurs algriens, civls et militaires, hsitent un moment, puis tranchent : Alger va accueillir les proches dEl Gueddafi en fuite. Voici les dtails de lopration secrte baptise Le Roi.

Dix vhicules tout-terrain blinds roulent tombeau ouvert depuis Tripoli, la capitale libyenne, direction plein Sud : 1500 km, via les villes libyennes de Gherbane et de Sebha, pour atteindre la rgion du Ghatt prs de la frontire algrienne. Le mois daot 2011 tire sa fin et sur cette longue route dsertique, la temprature avoisine les 48C. Les proches dEl Gueddafi fuient la Libye en proie la guerre qui va faire tomber le guide. Cest le colonel Mansour Al Dhou qui a choisi la route la plus longue vers la frontire algrienne pour viter tous les autres chemins aux mains des rvolutionnaires.
Cet officier a t charg par El Gueddafi en personne de scuriser le convoi qui doit mener ses proches en Algrie et le colonel a, son tour, ordonn un capitaine des forces spciales, Ali Al Khoss, de mener lopration. A une distance de 50 km, un second convoi de vhicules chargs de gardes, de provisions en eau et en carburant suit les 4x4 blinds de la famille El Gueddafi. Cette garde, avec leur chef, le capitaine Al Khoss, revient Tripoli aux cts du guide, quand les proches dEl Gueddafi ont enfin atteint Tinalkoum, ct algrien.
Lettre top secret dAlger
De lautre ct de la frontire : Djanet, dernire semaine daot. Le colonel S. vient datterrir aprs avoir reu une instruction Ouargla, o est il est dtach lantenne rgionale du DRS, plus prcisment de la direction centrale de la scurit de larme (DCSA). Sa mission : se rendre sur les lieux par avion militaire avec huit lments et attendre de nouveaux ordres une fois Djanet. Le colonel S. trouve sur place un autre officier du DRS, venu dAlger par vol militaire, pour lui remettre une enveloppe scelle nouvrir qu la rception dun ordre cod. S. comprend tout de suite quil sagit dune mission importante et top secret, certainement en relation avec la guerre en Libye.
Dautant que le chef du secteur militaire dIllizi et le wali viennent, eux aussi, darriver Djanet avec pour mission de faciliter le travail des envoys des services spciaux. Pendant ce temps Alger, le DRS a dj form une cellule de suivi de lopration, en coordination avec certaines parties en Libye. Au soir du 28 aot 2011, un bref appel dAlger ordonne douvrir lenveloppe scelle o se trouvent les dtails de lopration Le Roi. Le colonel S. est charg, avec son quipe venue de Ouargla, dassurer la scurit dinvits de lAlgrie qui arriveront le lendemain matin par Tinalkoum et de les convoyer vers Alger.
Le lendemain matin, Safia El Gueddafi, lpouse du guide, sa fille Acha, en fin de grossesse, ses fils Mohamed et Hannibal, avec leurs enfants et leurs pouses, entrent sur le territoire. Les proches dEl Gueddafi restent une journe Djanet dans une rsidence officielle, tenus au secret, alors que Acha accouche dune petite fille, assiste par un mdecin civil. Le colonel S. se chargera de cette mission durant encore 24 mois, alors que les Gueddafi habitent discrtement la rsidence prsidentielle de Bousfer Oran sous trs haute surveillance, avant le dpart dAlgrie dune partie de la famille en septembre 2013.
Ngociations
Cest partir de fin juillet 2011 que les ngociations entre Alger et El Gueddafi ont commenc pour hberger une partie de sa famille. Des dignitaires libyens ont demand la France douvrir un couloir arien ou maritime pour vacuer des civils proches dEl Gueddafi (qui voulait fuir vers un pays de lEurope de lEst) ou dautres civils pour quitter Tripoli, mais Paris a rpondu que la seule manire de quitter Tripoli est de se rendre aux rvolutionnaires ou carrment rejoindre leurs rangs. Aprs le refus franais, il ne restait comme destination que le Niger ou chez nous, indique un haut responsable algrien.
Les Libyens ont pris attache avec Alger ds la notification franaise, mais les Algriens avaient des conditions fermes : pas de transferts importants dargent ou de bijoux et pas de prsence dhommes arms, quel que soit leur grade. Et surtout que la famille vite de porter atteinte lun des pays voisins et quelle sinterdise toute activit politique ou publique (ce qui expliquera la colre des Algriens aprs les sorties de Acha). Les contacts ont commenc par tlphone, entre lentourage dEl Gueddafi et Alger, puis via lambassade algrienne Tripoli.
Toufik, le spcialiste de la Libye
Faut-il ou pas accueillir les proches dEl Gueddafi, dont le pays subit les attaques de lOTAN qui soutient les rvolutionnaires ? Au sommet de lEtat, o les hauts responsables civils et militaires se runissent autour de la question, les opposants lasile aux Gueddafi sont, dans un premier temps, majoritaires. Selon eux, lAlgrie en ces temps de rvoltes arabes, na pas besoin de provoquer les puissances occidentales. Ce serait aussi une provocation au nouveau rgime libyen qui bientt prendra le pouvoir, confie une source. Les pour considrent, de leur ct, que sil faut refuser daccueillir El Gueddafi ou dautres responsables libyens, y compris ses fils Seif El Islam et Khamis (patron de la 32e Brigade), lAlgrie se doit par devoir humanitaire de donner asile aux autres membres de la famille. Dautant plus, avancent les mmes responsables, que les nouvelles autorits libyennes ont dj provoqu lAlgrie plusieurs fois, rappelle un haut grad qui prcise que seul le cas dune condamnation de lun des proches dEl Gueddafi par un tribunal crdible lui aurait interdit laccs au territoire national.
Finalement, le prsident Bouteflika tranche en acceptant daccueillir la famille : Une dcision o le patron du DRS a pes de tout son poids, rvle un gnral la retraite. Medine tait, par le pass, attach militaire Tripoli, mais avant, ctait lui qui grait le dossier des opposants El Gueddafi. De plus, pour la coordination des questions scuritaires du Sahel, il tait en contact avec le guide libyen. Les grandes puissances nignoraient pas les contacts entre Alger et El Gueddafi, et labsence de raction de leur part a t interprte par les Algriens comme un accord tacite.

Aziz M.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Comment et pourquoi Alger a accueilli la famille El Gueddafi




10:53 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,