> >

[] [ ]

Pakistan: indignation et confession dans l'affaire de la femme lapide

(Tags)
 
Maroc : le journaliste Anouzla condamn dans une seconde affaire Emir Abdelkader 0 2014-05-30 12:50 AM
Le rle de la femme dans la nation de lIslam Emir Abdelkader | french Forum 0 2013-10-27 05:12 PM
Indignation et prires pour la paix en Syrie dans les glises de France Emir Abdelkader 0 2013-09-08 03:03 PM
Une femme inculpe dans la mort de Nadia Emir Abdelkader 0 2013-07-28 06:01 PM
Premires mesures judiciaires dans l'affaire Sonatrach 2 Emir Abdelkader 0 2013-04-09 02:38 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-05-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Pakistan: indignation et confession dans l'affaire de la femme lapide

Pakistan: indignation et confession dans l'affaire de la femme lapide



Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a exig jeudi des mesures urgentes dans l'affaire de la femme enceinte lapide par sa famille et dont le mari a admis avoir tu sa premire pouse donnant ce drame une tournure shakespearienne.
Farzana Parveen, 25 ans, avait t battue mort mardi coups de briques par une trentaine de membres de sa propre famille devant un tribunal dans le centre de Lahore, ville de plus de dix millions d'habitants dans la province centrale du Pendjab.
Crime de cette Juliette pakistanaise : s'tre marie par amour son Romo local sans l'assentiment de sa famille dans un pays o les unions demeurent le plus souvent arranges.
La police a arrt le pre de Farzana, mais le reste de la famille est encore en libert.
M. Sharif a demand jeudi aux autorits de la province du Pendjab de "prendre des mesures immdiates" concernant ce crime "totalement inacceptable" survenu "devant la police".
Au Pakistan, des lois en vigueur depuis le dbut des annes 2000 interdisent les mariages forcs et pnalisent les crimes d'honneur, mais se heurtent des coutumes ancestrales ou une interprtation rigoriste de l'islam.
Mais la police refuse le plus souvent d'intervenir dans ces affaires familiales. Et des associations locales dnoncent des dispositions de la loi permettant des meurtriers d'chapper la justice s'ils paient la "diya", le "prix du sang".
- Premire pouse tue il y a six ans -

Dans un rebondissement aussi inattendu que macabre, le veuf de Farzana, Mohammad Iqbal, un fermier de 45 ans, a avou jeudi avoir tu sa premire pouse, mais avoir justement chapp la justice en change du prix du sang.
"J'tais amoureux de Farzana et c'est cause de cet amour que j'ai tu ma premire femme... par strangulation", a-t-il dclar l'AFP dans un entretien tlphonique.
Le fils du couple avait l'poque port plainte contre son pre, mais lui avait ensuite pardonn aprs le versement du "prix du sang".
"Iqbal a tu sa premire pouse il y a six ans. Il avait t arrt, puis relch aprs avoir trouv un compromis avec sa famille", a confirm l'AFP Zulfiqar Hameed, un responsable de la police enqutant sur le meurtre de la jeune Farzana.
En libert, le meurtrier a convaincu Farzana de l'pouser mais aprs un accord initial, la famille de la jeune femme a exig le versement d'une dot plus gnreuse, ce que Mohammad Iqbal a refus, selon ce dernier.
Le couple s'est mari malgr le refus de la famille de Farzana qui s'est sentie "dshonore" par la jeune femme, et non le mari qui se dit dsormais victime de "menaces de mort".
- Indignation -
Au Pakistan, prs de 1.000 femmes ou adolescentes ont t tues l'an dernier pour avoir "dshonor" leur famille, selon la Commission nationale des droits de l'homme, qui dnonce "l'impunit" dont jouissent les auteurs de ces meurtres.
"Le gouvernement doit prendre des mesures fortes et urgentes pour mettre fin ce flux continu de prtendus +meurtres d'honneur+....", a dclar la Commissaire des Nations unies sur les droits de l'homme, Navi Pillay. Car "il n'y a pas la moindre trace d'honneur tuer une femme...", a-t-elle ajout.
Les Etats-Unis ont pour leur part condamn jeudi "ce crime haineux". La porte-parole du dpartement d'Etat, Jennifer Psaki, a appel " ce qu'on y rponde rapidement (...) en traduisant en justice ses auteurs".
Le chef de la diplomatie britannique William Hague s'tait dit plus tt "rvuls" par le "meurtre atroce" de Farzana Parveen et avait exhort Islamabad prendre des mesures rapides pour traduire en justice les auteurs ce crime et juguler cette pratique.
"Il n'y a absolument rien d'honorable dans les crimes d'honneur et j'en appelle au gouvernement pakistanais faire tout ce qui est en son pouvoir pour radiquer cette pratique barbare", avait-il dclar.




AFP






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Pakistan: indignation et confession dans l'affaire de la femme lapide




01:22 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,