> >

[] [ ]

Ahmed Taleb Ibrahimi boycotte les consultations

(Tags)
 
Il y a 56 ans tait guillotin Taleb Abderrahmane Emir Abdelkader 0 2014-04-27 03:17 PM
Si la Kabylie boycotte le rgime sera mis genoux Emir Abdelkader 0 2014-04-15 10:39 PM
Le FFS boycotte la session de printemps de lAPN Emir Abdelkader 0 2014-03-03 08:11 AM
Ali yahia Abdenour, Taleb Ibrahimi et Benyelles contre un quatrime mandat de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-02-11 09:10 AM
Ahmed Taleb Ibrahimi: Boumediene serait mort par empoisonnement Emir Abdelkader 0 2014-01-02 06:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-01
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Ahmed Taleb Ibrahimi boycotte les consultations

Ahmed Taleb Ibrahimi boycotte les consultations




Convi en sa qualit de personnalit nationale, Taleb Ibrahimi a fait savoir, avant-hier, Ahmed Ouyahia, quil ne prendrait pas part au marathon des consultations devant dboucher sur une Constitution amende.


Un refus de poids. Ahmed Taleb Ibrahimi nira pas aux consultations sur la rvision de la Constitution. Lancien ministre des Affaires trangres des annes 1980 et candidat la prsidentielle de 1999 a dclin linvitation du directeur de cabinet de la Prsidence, Ahmed Ouyahia, charg de conduire les concertations, apprend-on de lentourage immdiat de M. Taleb Ibrahimi. Une autre dfection qui enlve linitiative de la Prsidence toute crdibilit. Un srieux revers politique pour les promoteurs dune nouvelle Constitution dite consensuelle, la veille de lentame des consultations politiques prvues pour aujourdhui.
Convi en sa qualit de personnalit nationale, M. Taleb Ibrahimi a fait savoir, avant-hier, Ahmed Ouyahia quil ne prendrait pas part au marathon des consultations devant dboucher sur une Constitution amende. Ce refus de participer lagenda politique du pouvoir tait prvisible, dautant que lancien chef de la diplomatie algrienne sous Chadli tait oppos la reconduction de Abdelaziz Bouteflika la prsidence de la Rpublique pour un quatrime mandat. Pour M. Taleb Ibrahimi, rpondre linvitation pour discuter de la rvision de la Constitution reviendrait reconnatre la lgitimit du pouvoir, lui, qui depuis la dsignation de Abdelaziz Bouteflika El Mouradia, est entr en opposition ouverte avec le rgime quil considre illgitime.
Il rejoint ainsi la liste des personnalits nationales de poids et des partis politiques dopposition qui, par leur refus de se joindre la kermesse prsidentielle, disqualifient linitiative du pouvoir de Bouteflika. Avec ces dfections en cascade, cest le pouvoir qui se retrouve discuter avec lui-mme. La majorit de ceux qui ont rpondu la convocation dAhmed Ouyahia a soutenu le quatrime mandat de Bouteflika. Lancien chef de la diplomatie algrienne estime que la rvision de la Constitution nest pas une offre politique srieuse et quelle nest pas la hauteur de la gravit de la situation du pays. Le pays est srieusement menac dans son intgrit et dans son unit et la rvision de la Constitution devient ainsi accessoire, critique Ahmed Taleb Ibrahimi qui cache mal sa dsapprobation quant la manire avec laquelle sont conduites les affaires de lEtat et du pays.
En froid avec lactuel locataire dEl Mouradia depuis son intronisation en avril 1999, M. Taleb Ibrahimi tait lune des rares personnalits politiques qui, de tout temps, a dclin les invitations de Bouteflika, y compris pour les crmonies nationales. Une manire de signifier sa rprobation au chef de lEtat et sa politique et surtout de ne pas lui apporter une caution politique ou morale. Son refus de prendre part aux consultations sur lamendement de la Loi fondamentale une dmarche consistant lgitimer une quatrime mandature aussi controverse quindite est une autre tape dans la guerre froide que se livrent les deux hommes. M. Taleb Ibrahimi ne compte pas cder aux sirnes du pouvoir de Bouteflika dont il qualifie son arrive en 1999 dillgitime et que sa reconduction pour un quatrime mandat est une ngation de la Rpublique.
A la veille du scrutin prsidentiel du 17 avril pass, Ahmed Taleb Ibrahimi avait cosign avec lavocat Ali Yahia Abdennour et le gnral la retraite Rachid Benyelles un appel au boycott de la prsidentielle. Sur un ton incisif, les trois personnalits ayant dress un constat critique sur ltat du pays ont appel faire barrage un autre mandat de Bouteflika. Aprs avoir bafou la Constitution qui limitait le nombre de lgislatures deux mandats, voil que le clan au pouvoir veut reconduire M. Bouteflika arriv illgitimement au pouvoir en 1999 pour un 4e mandat conscutif.
Cest une ngation de la Rpublique et du sacro-saint principe de lalternance au pouvoir, une offense la mmoire de ceux de nos compatriotes qui ont sacrifi leur vie pour lindpendance du pays et une marque de mpris pour les citoyens que nous sommes, ont-ils crit dans leur dclaration. La fin de non-recevoir oppose par Ahmed Taleb Ibrahimi linvitation de la Prsidence sinscrit donc dans son refus de figurer dans lagenda politique du pouvoir.

Hacen Ouali




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ahmed Taleb Ibrahimi boycotte les consultations




10:56 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,