> >

[] [ ]

le gnral dissident Khalifa Haftar dans le collimateur d'Al-Qada

(Tags)
 
Libye : Al-Qada au Maghreb appelle combattre un gnral dissident Emir Abdelkader 0 2014-06-01 03:32 PM
LAlgrie entre le gnral Haftar et le septentrion malien Emir Abdelkader 0 2014-05-22 07:11 PM
Libye: le gnral dissident Haftar exige la suspension du Parlement Emir Abdelkader 0 2014-05-22 02:14 PM
le gnral dissident Haftar monte en puissance... Emir Abdelkader 0 2014-05-21 04:20 PM
John Kerry de nouveau dans le collimateur de ministres israliens Emir Abdelkader 0 2014-02-03 12:09 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
le gnral dissident Khalifa Haftar dans le collimateur d'Al-Qada

Libye : le gnral dissident Khalifa Haftar dans le collimateur d'Al-Qada




De nouveaux raids ariens ont eu lieu dimanche contre des groupes islamistes radicaux dans la ville de Benghazi (est de la Libye). Al-Qada a appel combattre les forces du gnral dissident Khalifa Haftar, cet "ennemi de l'islam", l'origine de ces attaques.
La tension monte en Libye entre le gnral dissident Khalifa Haftar et l'organisation terroriste Al-Qada aprs un nouveau raid arien, dimanche 2 juin, sur les bases des islamistes Benghazi. Selon Sagr Al-Jerouchi, "chef des oprations des forces ariennes" loyales au gnral Haftar, ces raids ont vis leurs objectifs "avec prcision". Il fait tat notamment d'un ancien palais o des membres du groupe jihadiste Ansar al-Charia tenaient une runion. Selon un photographe sur place, un institut d'ingnierie proximit a t endommag. Les hpitaux de Benghazi n'ont pas fait tat de victime.
Les raids ont vis aussi un camp de "la brigade des martyrs de 17-Fvrier", selon un membre de la brigade. Cette puissante milice, forme d'ex-rebelles islamistes, dont des radicaux, est souponne d'avoir des liens troits avec Ansar al-Chariaa, class organisation terroriste par les États-Unis.
Raids condamn par Abdallah al-Theni.
Le gouvernement sortant d'Abdallah al-Theni a condamn les "bombardements qui ont sem la peur et la terreur parmi les civils", dans un communiqu publi en dbut de soire sur son site internet. "Au moment o le gouvernement dnonce le terrorisme, les assassinats, les enlvements et la terreur contre les citoyens, commis par certains groupes au nom de la religion, il n'approuve pas ces actes (les raids) de la part de parties affirmant parler au nom de l'arme libyenne", a-t-il ajout
>> Lire aussi : deux gouvernements, un seul et mme chaos
Aprs avoir obtenu le ralliement de plusieurs units de l'arme, le gnral Haftar, qui se prsente comme le chef de "l'Arme nationale libyenne", a lanc le 16 mai une campagne contre les groupes extrmistes Benghazi, multipliant depuis les raids ariens sur des positions de brigades islamistes. Benghazi est considre comme le fief de nombreuses milices islamistes lourdement armes.
Haftar, "un nouveau Kadhafi", selon Aqmi
Affirmant avoir un "mandat" du peuple libyen pour combattre le "terrorisme", le gnral Haftar, 71 ans, a proclam dans un message rcent lu sur une tlvision prive qu'il n'y aurait pas de retour en arrire dans son offensive. "Pas de retour en arrire, jusqu' la libration du pays, le rtablissement de la scurit et la stabilit et la conscration de la libert et la dmocratie", avait-il dit depuis l'est de la Libye.
Des milliers de Libyens l'avaient acclam aussi bien Tripoli qu' Benghazi, saluant son opration baptise "Dignit" contre les "groupes terroristes". Al-Qada, dont aucun lien n'a t jusqu'ici tabli avec les jihadistes libyens, a dnonc dans un communiqu publi dimanche sur des sites jihadistes, le gnral dissident dpeint comme un "ennemi de l'islam" qu'il faut combattre. "Nous vous appelons vous unir pour extirper le symbole de la tratrise et de l'apostasie : Khalifa Haftar et les partisans de (l'ancien dirigeant Mouammar) Kadhafi qui sont sous son commandement", a indiqu Al-Qada au Maghreb islamique (Aqmi).
"Grce l'appui du sanguinaire Sissi (Abdel Fattah al-Sissi, ex-chef de l'arme qui vient de remporter la prsidentielle en Égypte), de la complicit de l'Amrique et des fonds des pays du Golfe, le tratre Haftar a engag une guerre contre l'islam sous le prtexte de combattre le terrorisme", a ajout le communiqu.
>> Lire aussi : Haftar, un Sissi Tripoli ?
"Nous avertissons nos frres libyens que le criminel Haftar excute un plan des Croiss contre la charia et nous appelons notamment les hros libyens de la rvolte s'y opposer fermement", poursuit Aqmi.
Ansar Asharia avait de son ct dj prvenu que le gnral Haftar aurait le mme sort que l'ancien dirigeant dchu Mouammar Kadhafi. Le groupe avait accus Khalifa Haftar, d'tre un "nouveau Kadhafi" et un "agent des renseignements amricains" et lui a promis, comme ceux qui le soutiennent, le mme sort que le colonel Kadhafi, arrt puis tu en 2011 aprs huit mois de rbellion.


(Avec AFP)

jeuneafrique1



 

()


: 1 ( 0 1)
 

le gnral dissident Khalifa Haftar dans le collimateur d'Al-Qada




05:25 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,