> >

[] [ ]

Les imprimeurs publics rclament leur d

(Tags)
 
Des ractions responsabilisent les pouvoirs publics Emir Abdelkader 0 2014-04-07 02:34 PM
Les candidats accusent les mdias publics de surexposer Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-04-02 03:15 PM
Le MSP dnonce le parti pris flagrant des mdias publics Emir Abdelkader 0 2014-03-27 04:57 PM
Plusieurs milliers de Tunisiens rclament le dpart du gouvernement Emir Abdelkader 0 2013-09-09 10:38 AM
En Algrie, les protestants rclament leur droit Emir Abdelkader 0 2012-06-19 05:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les imprimeurs publics rclament leur d

Les imprimeurs publics rclament leur d




Plusieurs journaux privs risquent de mettre la clef sous le paillasson. Les socits publiques dimpression font pression sur des journaux qui ne sont pas jour dans le paiement de leurs factures dimpression.


Le journal El Fadjr est le premier en payer les frais. Sera-t-il le seul ? En tout cas, ce journal arabophone na pas t tir, hier, pour cause de crances impayes. Effectivement, nous avons reu une mise en demeure de limprimeur du Centre pour rgler notre dette. Pourtant, nous avons sign une convention portant le rglement de ces factures impayes sur plusieurs chances. Hier, jai t surprise dapprendre que mon journal nest pas tir, affirme Hada Hezam, directrice de publication du quotidien. Le directeur de limprimerie ma appele pour me dire de rgler le problme avec le responsable financier de son entreprise. Jattends, personne ne me reoit, confie la directrice, contacte en dbut daprs-midi. Hada Hezam atteste quelle a pourtant respect lchancier tabli depuis octobre.
Le directeur de la Socit dimpression dAlger, Abdelkader Mechat, dont le tlphone est rest ferm tout au long de la journe, avait affirm sur le site TSA que le journal (El Fadjr) a une dette de cinq milliards cinq cents millions de centimes. On lui a envoy un huissier et un dlai lui a t donn. Le journal ne sera pas imprim aujourdhui (lundi) la SIA. Pour sa part, Mme Hezam persiste croire que le problme est apparemment politique. La directrice menace dentamer une grve de la faim si le journal ne parat pas aujourdhui.Lun des plus gros tirages de la presse algrienne, Echourouk, serait concern lui aussi par les pressions de limprimerie. Ce journal, qui a rduit son tirage ces derniers temps, reconnat avoir des dettes.
Mais son directeur gnral, Ali Fodil, contact il y a quelques jours par tlphone, indique quil a un chancier quil respecte. Limprimeur, lui, fait tonner un tout autre son de cloche. Echourouk na pas respect lchancier et a dabord remis des chques sans provision. Je lui ai envoy une mise en demeure il y a prs dune semaine. Aujourdhui vers 16h, il les a remplacs par un chque de six milliards cinq cents millions de centimes, a dclar M. Mechat au site TSA.
Du ct du ministre de la Communication, on prfre rduire laffaire au simple aspect commercial. Le ministre na aucune relation avec cette affaire. Cest une question typiquement commerciale, a rpondu Hamid Grine, hier lAPN, une question dun journaliste. Il ny a aucune instruction. Les imprimeries sont libres dagir dans le cadre de leurs relations commerciales avec les diteurs, explique Madjid Bekhouche, charg de communication du mme ministre, joint par tlphone.
Selon lui, ces informations colportes dans les milieux de la presse relative des oprations de reprsailles contre certains titres de la presse sont dues de mauvawises interprtations gnres par les dernires sorties du ministre, Hamid Grine.
Ce dernier a estim, lors dune rcente sortie mdiatique, que les critres de la distribution de la publicit publique allaient tre revus. Le ministre est all jusqu affirmer que la crdibilit et le tirage seront les premiers critres prendre en compte. Est-ce dire donc que tous les autres titres de presse, soit prs de 140, sont en rgle avec les imprimeries de lEtat ? Wait and see..


Ali Boukhlef




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les imprimeurs publics rclament leur d




11:20 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,