> >

[] [ ]

Duba, la ville du luxe et de la dmesure

(Tags)
 
Voyages organiss fin danne 2013 DUBAI eldjaziratourisme 0 2013-11-27 04:49 PM
En Algrie, la scurit informatique est un luxe Emir Abdelkader 0 2013-05-15 03:15 PM
Voyage organise fin danne 2012 - dubai - 0 2012-12-02 04:36 PM
Des gratte-ciel pivotants Duba et Moscou Emir Abdelkader | french Forum 0 2012-11-25 05:03 PM
Incroyable dcouverte dune ville enterre ! Emir Abdelkader 0 2012-11-07 03:43 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Duba, la ville du luxe et de la dmesure

Duba, la ville du luxe et de la dmesure




Avant, New York tait la ville des gratte-ciel et des buildings normes. La Grosse Pomme reprsentait elle seule le nouveau monde


Mais a, ctait avant ! Aujourdhui, cest un pays arabe qui lui a embot le pas. Il sagit bien entendu des Emirats arabes unis, et plus prcisment Duba, la ville devenue la rfrence-mme de la dmesure, du luxe et du tape--lil.
Duba est connue de par le monde pour ses gratte-ciel, les uns plus hauts que les autres, presque jouant au touche-touche avec le firmament. Pourtant, il y a peine trente ans, la ville ntait quun quelconque dsert, o les habitants se comptaient au compte-gouttes, et les habitations sur les doigts dune seule main.

Aujourdhui, lmirat de Duba, fort de ses 2 millions dhabitants, est devenu une vritable mtropole, qui na rien envier Shangha, Tokyo, Chicago ou New York. Cest devenu aussi une destination touristique incontournable, o rien que pour lanne 2013 lmirat a compt pas moins de 10 millions de touristes. Rien que cela ! Les htels les plus luxueux atteignant les 7 toiles y sont concentrs. Le plus clbre est sans doute Burdj El Arabe, inaugur en 1999 et haut de 321 mtres. On laura compris, Duba est une ville de lextravagance.
Quand on arrive Duba, on est dabord subjugu par laroport international, le deuxime plus grand au monde, stalant sur plusieurs kilomtres et bouillonnant de monde toute heure du jour ou de la nuit. Une fois dehors, aprs stre acclimat avec la temprature locale, on est tout de suite frapp par la verdure qui sy tale tout le long de lautoroute. Il faut bien dire ce quil en est : l-bas, les Emiratis ont russi le tour de force de verdir le sable du dsert. Un dsert certes btonn, mais nanmoins fleuri.
On ne peut que constater galement que Duba, pareillement aux grandes villes du monde, est dote de toutes les infrastructures mme de garantir ses habitants ainsi qu ses touristes un certain bien-tre. Pour lexemple patent, partir de laroport on peut se rendre nimporte o grce au mtro qui lui est reli. Le mtro de Duba a cette particularit dtre bien pens, parcourant dest en ouest lmirat et desservant absolument tous les principaux points de la ville. Tour tour souterrain et arien, le mtro de Duba, conu par les Japonais, est le plus long au monde et lun des plus sophistiqus. Toutefois, dans lune de ses voitures, celle du fond, on peut lire cette pancarte tonnante : For ladies (voiture rserve aux femmes).
Ce nest que l, ce dtail, quon comprend quon est bel et bien dans un pays o la religion est prdominante. Il faut reconnatre nanmoins quil nest pas pour autant interdit aux femmes de sinstaller dans les autres voitures du mtro, loin sen faut. Elles peuvent sasseoir o bon leur semble, sauf que pour les plus farouches dentre elles, celles non dsireuses de ctoyer des hommes, un wagon leur est rserv. A ce titre, il est bon de prciser aussi, contrairement dautres pays de la rgion, que le port du voile nest pas une obligation Duba. Si on trouve beaucoup dEmiraties portant carrment la burqa, on en voit dautres se balader avec leur longue abaya noire, et les cheveux lair.
Quant aux hommes, la majorit se promne en portant laccoutrement local, cest--dire la djellaba blanche, ainsi que le chche sur la tte. L est dailleurs, pour beaucoup, le point salutaire des Emiratis : le luxe prpondrant nest pas parvenu les loigner de leur us et coutumes. Ces derniers sont rests, malgr lopulence, bien ancrs dans la socit. Outre les us et coutumes, lislam est aussi trs prsent : le muezzin ne rate jamais une occasion de se faire entendre, et ce, mme lintrieur des centres commerciaux.
Cest une vraie gymnastique quentreprend lmirat en souvrant au tourisme dexcellence tout en restant attach aux principes de lislam. Une combine certes dlicate, qui se traduit, titre dexemple, par une prohibition de lalcool en dehors des htels. Toutefois, du fait que les htels foisonnent et se trouvent dans chaque coin de rue, lalcool, de facto, est disponible partout, vraiment partout. Les bires de toutes les couleurs y sont proposes, et pas seulement pour les touristes : aux bars, espaces lounges et autres pubs (sis lintrieur des tablissements hteliers), on peut croiser, aux cts des trangers, des autochtones, avec leur djellaba et leur chche sur la tte venant prendre un verre en toute quitude.
Autre point indiquant quon est l bel et bien dans un pays musulman, contrairement partout ailleurs, les soires dans les botes de nuit ne dbutent pas minuit, mais bien plus tt : aux alentours de 21h. La raison ? Elles doivent prendre fin, au plus tard, 3h, et non jusquau petit matin. Il ne serait pas de bon got en effet que des gens sortent des pubs mchs, voire saouls et croisent sur leur chemin des Emiratis allant effectuer leur prire du sobh la mosque, nous expliquera un connaisseur.
Concernant ce genre dtablissements, il y a un point surprenant relever : les mardis, dans le tout-Duba, le champagne est gratuit pour la gent fminine. Pas dire, Duba se veut tre un paradis sur terre. Elle ambitionne de devenir la destination au monde o il fait bon vivre, et o les gens oublient leurs tracas quotidiens pour ne se consacrer qu la dtente et la distraction. Pour cela, lmirat nhsite pas lancer, tous azimuts, des projets faramineux. En 2010, le building le plus haut au monde, en loccurrence Burdj El Khalifa, 828 mtres, a t inaugur. Pour lanecdote, au dpart, il tait prvu que ce gratte-ciel, devant devenir le symbole de la ville, sappelle Burdj Duba.
Or, entre-temps, la crise conomique a frapp de plein fouet lmirat qui, par trop de dmesure, na pas pu faire face au surendettement.
Il sombrait peu peu dans des dettes colossales et na t sauv que par la grce des mirats voisins qui, pour sauver leur vitrine internationale, lui sont venus la rescousse. Aussi, histoire de renvoyer lascenseur, il a t dcid de nommer ce joyau du nom du sauveur de Duba, le cheikh Khalifa ben Zayed al-Nahyane, souverain dAbu Dhabi.

A ct de Burj Khalifa se trouve lun des centres commerciaux les plus gigantesques au monde : le Duba Mall. Stalant sur 836 000 m2, cet norme difice pullule denseignes de marque, restaurants, boutiques luxueuses, et mme un immense aquarium. La structure est tellement spacieuse que pour la visiter de fond en comble il faut pas moins de 3 jours. A ct, le centre commercial de Bab Ezzouar parat minuscule, voire lilliputien. Comble de lopulence, un autre centre commercial propose quant lui une station de ski artificielle. Une station de ski en plein dsert !
Cest cela Duba la dmesure : station de ski artificielle, les artificielles en forme de palmiers, et bientt une sries dlots en pleine mer devant former la carte gographique mondiale. Autant de faste peut tre peru par certains de mauvais got, mais dautres soulvent le fait que les Emiratis navaient pas le choix : du fait de ne pas avoir un patrimoine consquent ni un pass charg, il leur fallait bien se tourner rsolument vers la modernit.
Quitte en faire trop. Au moins, les Emirats ont eu lintelligence de comprendre bien assez tt quil ne fallait pas compter ternellement sur le ptrole. Contrairement nous (Algriens), chez eux les revenus du ptrole ne reprsentent pas grand-chose ct du tourisme et de limmobilier, nous expliqueront des Algriens rencontrs sur place. Mais en mme temps, cela ne sest pas fait sans consquences : ils se sont vendus au capitalisme sauvage, nous prciseront dautres. Ct politique, il faut savoir que les partis nont pas droit de cit dans les mirats. Mohammad ben Rached Al-Maktoum, souverain de Duba, et vice-Premier ministre des mirats, a son portrait affich partout.
Cela nous rappelle dailleurs la Tunisie de Ben Ali. Mais si les Emiratis sen accommodent et ne se rvoltent pas outre mesure, cest pour une raison bien simple : ils sont tous incroyablement riches ! Aussi, soccuper de politique est le cadet de leurs soucis. En revanche, ceux qui sont susceptibles de se rvolter et dexiger de meilleures conditions sont bien sr les travailleurs.
Ceux ayant des besognes pnibles, comme travailler dans un chantier sous une canicule tapante et tre sous-pay. Mais ceux-l, tous sans exception, sont des migrs, et de facto nont le droit ni de constituer un syndicat, ni de faire grve, ni de se rvolter. Ce sont pour la plupart des Iindiens, des Pakistanais et des philippins qui, en plus dtre sous-pays, sont surexploits.
Les autorits ont beau affirmer que ces migrs ont choisi de travailler Duba de leur propre chef, et que de toutes les faons malgr la pnibilit ils vivent dans de meilleures conditions que dans leur pays dorigine. Soit, mais cela reste proprement scandaleux quau XXIe sicle des gens continuent se faire exploiter de la sorte, pour que dautres se prlassent et se la coulent douce. Cest cela le point noir de Duba, un point dont il faut vaille que vaille y remdier !


Emirates Air line, une compagnie dexcellence qui cible le march algrien

La compagnie Emirates Air Line a russi, en un rien de temps, devenir la compagnie la plus prestigieuse au monde. Cette compagnie 5 toiles a t continuellement lue meilleure compagnie, toutes catgories confondues, et a remport pas moins de 500 prix internationaux. Pour cela, elle a mis le paquet, en axant ses investissements notamment dans la formation de ses employs.
Le centre de formation des stewards et htesses de lair, bas Duba (et jouxtant le sige de la direction dEmirates), est lun des plus modernes au monde. Les stagiaires y viennent dun peu partout pour subir une formation pointilleuse, o aucun dtail nest nglig. Des scnes de simulation aux exercices comportementaux (sourire, habillement correct, coiffure), tout est pass au peigne fin pour les stagiaires, dont la formation stale sur plusieurs mois avant dtre recruts.
Emirates a dbut ses vols en direction de lAlgrie le 1er mars 2013. Elle vient donc de souffler sa premire bougie algrienne. Un Airbus A340-500, compartiment en 3 diffrentes classes, a t affect au march algrien. Il est dot de 12 siges luxueux pour la premire classe, 42 en classe affaires et un espace accueillant 204 passagers en classe conomique. Linstallation dEmirates Air Line en Algrie a t pourvoyeuse demplois puisquun total de 90 employs algriens ont t recruts en qualit de personnel navigant, personnel au sol, ainsi que dans des postes de gestion et dadministration.
Le 11 septembre 2013, Adil Al Ghath a t nomm vice-prsident des oprations commerciales pour lAfrique du Nord et de lOuest au sein dEmirates. Responsable des oprations commerciales dEmirates dans un certain nombre de marchs, notamment lEgypte, la Tunisie, le Maroc, lAlgrie, la Libye, le Soudan, le Sngal, la Guine, le Ghana, le Nigeria et la Cte dIvoire, M. Adil se dit dtermin satisfaire la clientle de lAfrique du Nord et de lOuest, et prdit ce march une forte croissance pour les prochaines annes.
Il est impratif que les gens changent de mentalit vis--vis de Duba, nous a-t-il dit au sige de la direction dEmirates Air Line, Duba, invitant ainsi les Algriens visiter plus rgulirement les Emirats.


(A. E. K.)



Akram El Kbir






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Duba, la ville du luxe et de la dmesure




03:05 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,