> >

[] [ ]

Élections dans le sang, les Syriens ont brav les menaces de lopposition et Cie

(Tags)
 
PASSAGE DE SELLAL A TIZI-OUZOU : Rafles policires dans les rangs de lopposition Emir Abdelkader 0 2014-04-06 11:40 PM
Les Élections algÉriennes :... Emir Abdelkader 0 2014-03-27 06:09 PM
Genve-2: la Russie juge rvoltantes les menaces des rebelles syriens Emir Abdelkader 0 2013-10-28 02:41 PM
des enfants-soldats syriens recruts dans les camps des rfugis Emir Abdelkader 0 2013-07-23 01:26 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-06-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Élections dans le sang, les Syriens ont brav les menaces de lopposition et Cie

Élections dans le sang, les Syriens ont brav les menaces de lopposition et Cie




Il fallait beaucoup de courage pour les Syriens (les loyalistes au moins) pour participer aux prsidentielles en ce 3 juin 2014.
Entre les obus et les missiles, les bombonnes de gaz et les voitures piges promis et tirs par lopposition pro occidentale, ils ont d jouer au chat et la souris, avec la mort, pour exercer un droit qui leur tait interdit.
De longues files dlecteurs qui se sont prsents devant les 9.600 diffrents bureaux de vote installs dans les rgions contrles par les forces rgulires o rsident prs de 60% de la population syrienne .
Dans la version de lAFP, il est crit :
(Ds louverture des bureaux de vote 07H00 locales (04H00 GMT), de longues files dattente se sont formes notamment Damas et Homs (centre). Mobilises, les tlvisions dEtat montraient des images dune forte affluence de votants qui, dans leur majorit, ne prenaient pas la peine de se rendre dans lisoloir et cochaient devant les camras la case sous la photo de M. Assad avant de dposer leur bulletin dans lurne.
Jai vot pour le prsident, naturellement , affirme Nadia Hazim, 40 ans, dans un bureau Damas. Comme dautres, Hind al-Homsi, 46 ans, sest mme fait une petite coupure au doigt pour voter avec son sang pour le prsident qui est le meilleur .
Nous votons pour montrer au monde entier que cest le peuple qui choisit son chef , affirme Saleh Ali Mayyassa, 50 ans. Sur la centaine de personnes qui y ont vot, tous ont choisi Bachar al-Assad, pour un troisime mandat de 7 ans.
Dans Alep, la mtropole du Nord divise en secteurs pro et anti-pouvoir, il y avait aussi une grande affluence, selon la tlvision dEtat. Nous esprons que cette journe scoulera sans victimes , a dit le gouverneur Wahid Akkad.))
Mobilisation scuritaire
Pour scuriser le scrutin, face aux menaces de pilonnage des rgions qui participent au vote, profres par les milices rebelles, larme syrienne tait en forte mobilisation. Son aviation a gard sous haute pression les rebelles en pilonnant leurs positions Jobar, dans la Ghouta orientale et Darayya, au sud-ouest de la capitale, ainsi que dans la province de Deir Ezzor, Deraa, Hama et Alep.
Malgr les mesures scuritaires, un attentat suicide a eu lieu dans la rgion de Mazz Damas et des obus ont t tirs sur plus de dix de ses quartiers. LOSDH sest charg de les signaler au dtail prs. ( les quartiers de Douailaa, Qassaa, Bab Touma, Adaoui, Qoussour, Malki, Baramk, Mazz et la place des Omeyyades). Jamais cette organisation na fait un talage pareil. Serait-ce pour un souci de dissuasion
Il y a eu des martyrs dans la banlieue rsistante de Germana, selon le site libanais dinfos al-Hadath News. Ce quartier qui a refus ds le dbut de la crise de permettre aux miliciens de lASL et du Front al-Nosra de passer travers lui pour attaquer Damas, en dpit des attentats suicide perptrs contre lui la voiture pige.
Mme scnario Alep o des dizaines dobus se sont aussi abattus sur ses quartiers loyalistes : Jamiliyy, Manchiyy, Hmadaniyy, Achrafiyy
Quelques heures avant le lancement du scrutin, dans laprs-midi de lundi, la ville dAlep a t le thtre dune norme explosion qui a provoqu un sisme de 7 secondes, rapporte le site Tahtel mijhar (qui se prsente comme tant un site arabo amricain mais consacre une place primordiale couvrir les vnements du gouvernorat dAlep). Lexplosion est due des tonnes dexplosifs qui ont t dtons dans des tunnels entre Boustane Bacha (contrl par les miliciens) et Midane (loyaliste). Lattaque qui se devait en principe de permettre aux miliciens de prendre le contrle du btiment des forces de scurit Midane sest finalement solde par un chec.
Selon le site dinformation libanais al-Hadath news, des obus se sont mme abattus sur la ville ctire de Lattaqui et sur le village dorigine du prsident syrien Bachar al-Assad Kardaha.
Des urnes laroport, la frontire
Et pour contrer les obstacles dresss par les pays qui soutiennent linsurrection en interdisant aux Syriens de voter dans leurs ambassades, les autorits syriennes ont install des urnes dans lenceinte de laroport international de Damas.
Entre autre ont atterri 4 avions transportant des centaines de syriens en provenance du Kowet. Selon la tlvision pan arabe al-Mayadeen, ce sont des hommes daffaire qui ont financ ces voyages lectoraux.
Des urnes ont galement t dposes au passage frontalier avec le Liban, Jdeidet Yabous, pour permettre aux rfugis syriens au Liban de sy rendre. Sachant que le ministre libanais de lintrieur et responsable du courant du Futur Nouhad Machnouk avait promulgu une dcision pour les dissuader de voter, les avertissant quils seraient dchus de leur statut de rfugi sils se rendaient en Syrie. Finalement, la frontire, les forces de scurit libanaises ont accord aux ressortissants syriens des visas dun jour qui leur permettent de rester en Syrie pendant 24 heures.
4.000 Syriens sont arrivs, ce matin, Homs, aprs avoir travers la frontire du Liban, afin de prendre part aux lections prsidentielles , a annonc le gouverneur de Homs selon lagence de presse libanaise ANI. Un chiffre limit aux premires heures de la journe.
Dans le mme temps, lagence iranienne Irib a rapport que des salafistes libanais ont tent dempcher tout prix les ressortissants syriens de regagner leur pays pour prendre part aux lections, en bloquant le point de passage Al-Baghia , Wadi Khaled.
Des rumeurs sans arrt
Au mme rythme des menaces scuritaires, une campagne forcene tait mene par les rebelles et leurs allis, ainsi que les agences internationales qui ont mis de ct le peu de partialit qui leur restait et se sont comports comme des medias les plus engags.
Cette campagne o se mlangeaient menaces, dsinformation et dnigrement sest poursuivie coup de martlement et de matraquage mdiatique jusqu la dernire minute.
Quelques heures avant louverture des bureaux de vote, une rumeur a circul dans les rseaux sociaux selon laquelle les lecteurs pouvaient voter via internet, ou que les rues taient coupes entre les villes syriennes et leurs provinces, ou que les autorits syriennes allaient trouer leur cartes didentit ce qui permettrait aux instances internationales didentifier les votants et de les priver des dons accords aux rfugis.
La farce, la farce, la farce
Lagence franaise AFP qui a fait sienne la version du gouvernement franais a accord une bonne partie de ses dpches sur la Syrie pour dnigrer le scrutin. Relayant entre autre tout le mot dordre persifl contre lui aussi bien par les dirigeants de linsurrection que par leurs allis occidentaux en particulier.
Le terme farce a t rpt ces derniers jours des dizaines de fois : Ce scrutin, dnonc comme une farce par lopposition et ses allis occidentaux et arabes qui assistent impuissants une rlection de M. Assad, est organis dans les rgions sous contrle du rgime alors que le pays est feu et sang , a rpt encore une fois lagence dans un papier de ce mardi.
Apparemment agace par les files de votants, lagence voque une ambiance surrelle Damas : files dattente devant les bureaux de vote installs par le pouvoir, chants et danses dans la rue la gloire de M. Assad, bruit des explosions et des tirs dobus dont plusieurs sont tombs dans la capitale et intense survol de larme de lair .
Quant aux deux autres candidats, dans tous les papiers de lAFP, ils ont t taxs des dizaines de fois comme des faire-valoir M. Assad ,
Assad : Les apparences trompeuses
Mais cest le portait que lAFP brosse au prsident syrien qui reflte lagacement par derrire, surtout que son apparence occidental risque de sensibiliser une bonne part de lopinion publique.
Alors quil votait en compagnie de son pouse, il est prsent comme tant imperturbable et dcontract,, qui sest dit maintes fois dtermin en finir avec les rebelles assimils des terroristes .
Ne laissant rien au hasard, un spcial papier a t rdig spcialement pour amortir leffet de son apparence courtoise, timide . Le tout pour induire un caractre trompeur et perfide.
Le ton de larticle est dailleurs donn dans son titre Bachar al-Assad, autocrate lapparence courtoise .
Physiquement, Bachar al-Assad, 48 ans, ne correspond pas limage que lon se fait dun dictateur au Proche-Orient, comme ctait le cas en Irak avec Saddam Hussein, ou en Libye avec Mouammar Kadhafi. Tous deux avaient des traits durs et une allure svre , est crit dans le portrait.
Et lorsque larticle sarrte sur sa dtermination, en disant :
( Au cours de la guerre civile qui a fait plus 162.000 morts, dplac prs de la moiti de la population et transform une partie du pays en champ de ruines, son caractre intraitable sest affirm.
Homme lanc, aux yeux bleus et la fine moustache, il affiche derrire son sourire une dtermination inbranlable et une volont implacable dcraser la rbellion quil assimile des groupes terroristes manipuls par ltranger.
Chef du Baas, au pouvoir depuis un demi-sicle, il veut prsenter la rvolte contre son rgime comme un complot ourdi par lOccident et les pays du Golfe pour briser la chane de la rsistance contre Isral, dont il affirme tre un maillon.
Aprs trois ans de guerre, il na pas pris une seule ride et pas un cheveu blanc car il est sr dtre dans son bon droit et quil gagnera , insiste un homme daffaires syrien trs proche du pouvoir.))
Une approche qui lui incombe lui seul les destructions en Syrie, le prsente comme une nouvelle version hitlrienne, qui croit la thorie du complot et que rien ne peut branler.
Et lorsque larticle de lAFP voque la campagne lectorale, il rapporte ((les photos diffuses pour sa campagne qui- montrent le prsident faire du vlo en jeans et T-shirt comme nimporte quel bobo occidental et son fils an le prendre en photo au restaurant.)) pour conclure aussi qu (( il rejette dun revers de main les accusations de lONU sur sa responsabilit dans des crimes contre lhumanit et de crime de guerre , alors que les ONG voquent massacres, torture et des dizaines de milliers de prisonniers )).
Occultant de rappeler que lONU a mme accus les rebelles syriens de crimes de guerre et contre lhumanit, lauteur de ce papier ne voulait que faire prvaloir ce quil considre tre un caractre perfide de Bachar al-Assad qui na rien voir avec son apparence courtoise et timide.
Al-Jarba : perfidie apparente
Il est vrai que cette apparence fait gravement dfaut celui qui aurait du le remplacer, en loccurrence le chef actuel de la coalition Ahmad al-Jarba.
Dailleurs peu dagences internationales ont rapport les propos que ce dernier a tenus lundi, pour dissuader les lecteurs syriens de se rendre aux urnes.
Le rgime syrien qui a lhabitude de baigner dans le sang prpare pour le jour du referendum une srie dexplosions et de pilonnages des lieux de rassemblements et des prsums bureaux de vote , a-t-il dit, selon lagence de presse Asia News.
Un mensonge aussi flagrant quabruti, qui illustre que les dfauts du favori des monarchies arabes et des puissances occidentales ne se bornent pas sa perfidie apparente.



(Al-Manar)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Élections dans le sang, les Syriens ont brav les menaces de lopposition et Cie




09:45 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,